“Les féminismes de Sappho de Mytilène à nos jours”

Café littéraire sur le lieu de l’exposition “Palimpseste” le mercredi 10 mars de 18H30 à21hOO

L’évaporation est un phénomène qui décrit la disparition des femmes artistes dans l’art. Et pourtant de tout temps les femmes ont créée, écrit. Pas exposées, pas publiées , leurs œuvres sont tombées dans l’oubli laissant ainsi penser que les artistes étaient exclusivement des hommes. Pourtant il y a eu des femmes peintres, autrices de grande qualité que le sexisme des milieux intellectuels a relégué au rang de muses , de modèles, ou effacé de l’histoire de la littérature.

En dépit du talent évident de nombreuses femmes artistes, leur position fut longtemps jugée moins crédible que celle des hommes en raison de leur genre les contraignant à travailler dans l’anonymat et dans l’obscurité.

L’artiste peintre plasticienne Hélène Jacob dans son exposition “Palimpseste”* ne supporte pas cette injustice de l’histoire et décide d’exhumer les portraits de femmes autrices, peintres, poétesses, cinéastes, de déterrer leurs histoires et de réécrire à sa manière sur son palimpseste pictural !

Parmi ces portraits de femmes oubliées de l’histoire , l’association l’Art Gonds Tout, en accord avec Hélène Jacob, mettra en lumière et donnera vie à quatre d’entre elles au cours d’un café littéraire.

Des textes de Sappho de Mytilène, poétesse grecque de l’antiquité connue pour avoir exprimé dans ses écrits sont attirance pour les jeunes filles mais aussi de Catherine Bernard première femme dramaturge jouée à la comédie française, de May Ziadé, pionnière téméraire du féminisme oriental et de Paulette Nardal féministe intersectionelle avant l’heure”

Cette soirée mélangera musique et courts textes lus par des lecteurs-trices et comédien-nes amateurs de ces écrivaines, poétesses et pionnières qui par leur talent et leur humanisme se sont engagées pour la liberté. Suivront des échanges d’idées, des discussions, des débats sous les regards bienveillants des portraits de ces autrices réhabilitées.

Café littéraire ouvert à tous le 10 mars de 18H30 à 21H00

L’Alsace a Kay

75 Rue Gabriel Péri, Saint-Pierre 97250 Martinique+596 696 77 68 67

*Palimpseste : manuscrit constitué d’un parchemin déjà utilisé, dont on a fait disparaître les inscriptions pour pouvoir y écrire de nouveau