“L’empire de la honte” de Jean Ziegler, m.e.s. Éric Delor

Jeudi 17 janvier 2019 20h Tropiques-Atrium

Il est des ouvrages qui d’emblée vous emballent et puis vous déplacent, vous portent loin de la réalité du monde, loin de tout et de vous-même. Ils vous propulsent dans la fiction, le rêve, l’ailleurs, vers « la distance abstraite ». Ils vous émeuvent, vous bouleversent ou vous font sourire et dans tous les cas vous font réagir.

Et puis, il en est d’autres qui déclenchent aussi un choc mais par une voie radicalement opposée. Ceux-là, au contraire, vous invitent à être attentifs à la vie vraie, la vôtre et celle du monde dont vous êtes copropriétaire et gardien.

Ils vous somment de cesser de rêver ou croire, et d’ouvrir grands vos yeux, vos oreilles, votre esprit et votre coeur. Ils vous invitent à rester en éveil, à questionner, bousculer votre humanité assoupie afin de régénérer sa capacité à s’indigner, voire à se rebeller. Le livre L’empire de la honte de Jean Ziegler est de ceux-là.

Jean Ziegler, L’empire de la honte, Fayard, Paris 2005.

par Karine Peschard ()

L’empire de la honte, le dernier livre de Jean Ziegler, est un véritable réquisitoire contre la dette. Comme l’écrit Ziegler : « Quiconque meurt de faim meurt assassiné. Et cet assassin a pour nom la dette ».

Ziegler souligne comment la violence subtile de la dette s’est substituée, sans transition, à la brutalité visible du pouvoir colonial et représente aujourd’hui le principal instrument de domination des pays du Sud. Il y dénonce l’absurdité meurtrière des « logiques » économiques et l’hypocrisie du discours dominant : l’obsession du remboursement de la dette ne répond en effet à aucune rationalité bancaire. C’est plutôt le geste visible de l’allégeance au système, et un mécanisme qui permet aux créditeurs – gouvernements des pays industrialisés, institutions financières internationales, banques privées et publiques – d’imposer leurs choix et leurs priorités en matière de politiques sociales et économiques. « L’empire de la honte », c’est donc celui des sociétés capitalistes transcontinentales privées qui constituent, selon Ziegler, de nouvelles féodalités qui n’ont rien à envier aux anciennes..

L’empire de la honte – Jean Ziegler
Entretien avec Jean Ziegler, le rapporteur spécial des Nations unies pour le droit à l’alimentation, sur son dernier ouvrage, “L’empire de la honte”.
http://www.dailymotion.com/video/x3y1f_lempire-de-la-honte-jean-ziegler
Cie Rézilyans
Création
L’Empire de la honte
martinique