Kanaky : soutien au “Collectif Usine du Sud=Usine Pays”

 — Communiqué du Groupe Révolution Socialiste —

A propos des évènements qui secouent la Nouvelle Calédonie depuis le mois de septembre et qui récemment ont pris un caractère spectaculaire et inquiétant.

Soutient la lutte des manifestant·es regroupé·es au sein du « Collectif Usine du Sud=Usine Pays » (Ce Collectif regroupe des partis indépendantistes, des institutions coutumières de la Kanaky et des associations environnementales) pour que l’Usine du Sud (exploitation de nickel) soit maintenue dans le domaine public, et gérée au nom de l’intérêt général

Dénonce l’attitude (double jeu) du gouvernement français qui, sur ce dossier, renie sa signature concernant ses accords, cherche à favoriser les intérêts privés d’un consortium suisse (Trafigura) dont la criminelle réputation notamment en Afrique est attestée et dénoncée depuis des années ailleurs qu’en Afrique

Dénonce également l’attitude partiale et répressive des gendarmes à l’égard des manifestant·es et travailleurs de cette Usine (n’hésitant pas à tirer à balles réelles) et leur complice passivité vis-à-vis des bandes armées de fusils, agressives et organisées sous les couleurs du drapeau français.

Appelle la population à s’intéresser à une situation peu évoquée dans les médias et à exprimer sa solidarité à l’égard du combat actuel du Collectif, pour la souveraineté économique de la Kanaky et au-delà, à la lutte du peuple Kanak pour sa souveraineté politique et économique.

 

Pour le GRS

Le 15/12/2020

Marcel Sellaye – 0696 22 78 41