« Garçon Chiffon », un film de Nicolas Maury

Lundi 11 janvier – 19h30 & Vendredi 22 janvier- 14h

Avec Nicolas Maury, Nathalie Baye, Arnaud Valois

Nationalité Français

1h 50min / Comédie, Drame

À Madiana

Synopsis :

Le film fait partie de la Sélection Officielle Cannes 2020

Jérémie, la trentaine, peine à faire décoller sa carrière de comédien. Sa vie sentimentale est mise à mal par ses crises de jalousie à répétition et son couple bat de l’aile. Il décide alors de quitter Paris et de se rendre sur sa terre d’origine, le Limousin, où il va tenter de se réparer auprès de sa mère…

La presse en parle :

Les Inrockuptibles par Marilou Duponchel

Excentrique mais jamais égocentrique, « Garçon Chiffon » suit les chemins rebattus du roman de formation avec ses galères, ses hasards heureux, ses morts et ses renaissances symboliques. […] un film d’outrance contrôlée, pas tellement survolté, au contraire doux et cotonneux, mais déjà un film-somme qui scelle les obsessions d’un auteur-acteur et porte en apothéose son art de jouer.

Marie Claire par Vincent Cocquebert

Nicolas Maury, aussi émouvant qu’hilarant devant la caméra, passe à la réalisation avec une comédie existentielle très réussie.

Ouest France par Thierry Chèze

Profondément attachant.

Télé Loisirs par Gwénola Trouillard

On rit beaucoup aux atermoiements de ce jeune homme en souffrance qui cherche un sens à sa vie, mais d’un rire qui nous serre le cœur.

20 Minutes par Caroline Vié

Nicolas Maury signe un premier film sensible et réussi.

BIBA par Mélanie Klein

La mise en scène est maîtrisée, la direction d’acteurs impeccable et les émotions au diapason !

Bande à part par Olivier Pélisson

Réjouissant long-métrage que le premier signé Nicolas Maury. Le comédien, à la fois devant et derrière la caméra, porte cette balade cocasse, miroir d’un monde amoureusement mélancolique.

Critikat.com par Jean-Sébastien Massart

Tout le film, loin de l’ego trip tant redouté, n’a fait que tendre la main vers nous pour nous amener à ce moment où, enfin sortie de l’enfance et de la mélancolie, une voix se remet à chanter.

Dernières Nouvelles d’Alsace par Nathalie Chifflet

Or il y a dans cette forme d’autoportrait à la spontanéité étonnante, le miroir d’une belle âme, l’image diffractée d’un garçon à la sincérité désarmante, à la vérité touchante, qui se met à nu, bravant toute impudeur, pour montrer qui il est.

Femme Actuelle par Sabrina Nadjar

Pour son premier film, Nicolas Maury se livre, en assumant ses doutes et ses fragilités.

L’Humanité par Sophie Joubert

Un premier long-métrage enthousiasmant.

Le Dauphiné Libéré par Nathalie Chifflet

Tour à tour tragique, comique, burlesque, déployant des merveilles de fantaisie, d’intelligence, de malice, Nicolas Maury questionne l’air de rien les grandes choses de l’existence : l’amour, la vie, la mort.

Le Figaro par Nathalie Simon

On l’a vu au théâtre et surtout dans la série Dix pour cent. Il a écrit et réalisé son premier film, Garçon chiffon, un long-métrage léger et grave.