Christiane Taubira condamne vivement le “pitoyable bouffon” Dieudonné

—Par LEXPRESS.fr, —

dieudon_bouffonLa ministre de la Justice Christiane Taubira publie un texte dans lequel elle s’attaque sans concession à Dieudonné et ses idées. Elle y privilégie la sanction à l’interdiction et appelle les citoyens à lutter.

Christiane Taubira mène une attaque en règle contre Dieudonné. Dans une tribune sur le Huffington Post publiée ce vendredi, la ministre de la Justice condamne les “pitreries obscènes d’un antisémite multirécidiviste”, le “complice, après coup, de ce crime contre l’humanité” qu’est la Shoah, un “pitoyable bouffon”.

Dans son texte, Christiane Taubira convoque Albert Hirshman, qui a fui l’Allemagne nazie dans les années 1930, et Aimé Césaire. Jamais le nom de Dieudonné n’est écrit: pourtant, c’est bien de l’humoriste controversé dont il s’agit, de ses huit condamnations notamment pour antisémitisme ou injure raciale, et des amendes dont il ne s’est jamais acquitté.

“Sanctionner avec efficacité est indispensable mais ne suffira pas”

“Ces ignominies sont des délits (…) La Justice n’a pas failli. Les procureurs ont poursuivi, les juges ont jugé” écrit la garde des Sceaux. Mais, contrairement à Manuel Valls qui propose d’interdire les représentations de Dieudonné, Christiane Taubira dit sa conviction dans les sanctions: “Il revient aussi à la Justice de veiller à l’exécution de ses décisions. C’est une condition de sa crédibilité et de sa justesse. L’organisation frauduleuse d’insolvabilité est punie par la loi, aux termes de l’article 314-7 du code pénal ; et si elle est avérée, elle doit faire l’objet des diligences nécessaires.”

“Sanctionner avec efficacité est indispensable mais ne suffira pas” estime toutefois la ministre. Surtout quand “un pitoyable bouffon spécule davantage sur les dividendes d’un scandale que sur les risques judiciaires”. Pour que les “esprits irresponsables ou incultes ou pervers” cessent de s’esclaffer et pour faire face à “cette nouvelle épreuve pour la démocratie”, Christiane Taubira demande aux citoyens de “descendre dans l’arène, disputer pied à pied, pouce par pouce l’espace de vie commune, occuper le terrain par l’exigence et la convivialité”.

En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/societe/christiane-taubira-condamne-vivement-le-pitoyable-bouffon-dieudonne_1311400.html#iRpEvxJrIBzpklzz.99