Echos d’éco

Cantines : 50 % de produits durables de qualité (dont 20 % de bio) dans les assiettes d’ici 2022

Les repas servis en restauration collective devront, d’ici le 1er janvier 2022, compter 50 % de produits alimentaires durables de qualité dont au moins 20 % de produits issus de l’agriculture biologique. C’est ce que prévoit en effet l’article 24 de la loi dite EGalim du 30 octobre 2018. Un décret publié au Journal officiel du 24 avril 2019 vient pour sa part apporter notamment un certain nombre de précisions sur les catégories de produits durables de qualité.

Les signes ou mentions pris en compte concernant la qualité des produits alimentaires ou la préservation de l’environnement sont :

  • le label rouge ;
  • l’appellation d’origine ;
  • l’indication géographique ;
  • la spécialité traditionnelle garantie ;
  • la mention « issu d’une exploitation de haute valeur environnementale » ;
  • la mention « fermier » ou « produit de la ferme » ou « produit à la ferme », pour les produits pour lesquels existe une définition réglementaire des conditions de production.

noter :

En France, la restauration collective sert chaque année 3,7 milliards de repas.

Lire Plus =>

Ce qui change le 1er mai 2019

Le mois de mai arrive avec quelques changements. Voici ce qui vous attend à partir de ce mercredi.

●  La CSG baisse pour certains retraités

Le 10 décembre dernier, lors de son allocution devant répondre à la crise des «gilets jaunes», Emmanuel Macron avait annoncé cette mesure: «Les retraités sont une partie de la nation. Pour ceux qui touchent moins de 2000 euros, nous annulerons en 2019 la hausse de la CSG qui a été subie». À partir de ce mercredi, le taux de prélèvement de la Contribution sociale généralisée repassera donc à 6,6% au lieu de 8,6%pour les retraités dont la pension nette mensuelle est inférieure à 2000 euros.

Les retraités concernés par l’annulation de cette hausse de 1,7 point seront remboursés le 9 mai pour l’intégralité des montants versés en première partie d’année. Selon la ministre de la Santé Agnès Buzyn, 3,5 millions de foyers sont concernés par cette annonce.

● Les tarifs réglementés de vente de gaz diminuent

Il s’agit également d’une réponse du gouvernement au mouvement des «gilets jaunes»: les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie continueront de diminuer ce mercredi 1er mai.

Lire Plus =>

AUTM continue son travail de défense des intérêts  des usagers

— Par Manuéla Amable-Potiron, présidente de l’AUTM —

Le  vendredi 26 avril nous avions une réunion de travail  avec le maire de FdF

La rencontre s’est déroulée en présence du Collectif de Schœlcher représenté par Mr Jean-Pierre Lugieri et AUTM représentée par Manuéla Amable-Potiron.

A l’ordre du jour

La mise en place d’un service minimum sur Schœlcher qui tarde à venir malgré une décision du tribunal. 

 Le mauvais fonctionnement des autres lignes desservies par le groupement   Gtac dont les bus ont été vandalisés.

Il a été question de la nécessité d’un service minimum rapide sur l’ensemble du territoire CACEM  pour mettre fin  à la débrouille, et  à, l’asphyxie des 4 communes.

 Le maire a   abordé très longuement  la genèse, des transports sur le territoire et  des difficultés des co et sous traitants de la CFTU. Il réaffirme son impuissance  n’ayant  pas la compétence transports.

Il faut donc à l’évidence un vrai dialogue social entre les parties concernées, et surtout  une réorganisation complète de celui-ci.  Les associations  sont aussi des partenaires de ce dialogue et comptent jouer pleinement leur rôle.

Lire Plus =>

Faut-il refonder la culture créole ?

— Par Jean-Marie Nol —

La crise morale que vit la Guadeloupe aujourd’hui est d’abord une crise de la culture créole avant que d’être une crise d’adaptation au monde technologique . L’échec des politiques économiques menées depuis cinquante ans de départementalisation , mettant à l’écart la dimension culturelle propice au développement , doit conduire à une réflexion en profondeur tendant à donner une nouvelle impulsion au patrimoine culturel local dans la vie publique, privée et professionnelle. Il s’agit de se penser en guadeloupéen , en identifiant l’intérêt de son pays à celui de la France hexagonale . Il s’agit, en même temps, de se penser en citoyen du monde, un monde où » le localisme ‘ne va pas sans l’interdépendance planétaire.
Il faut décoloniser les mentalités en Guadeloupe c’est-à-dire rendre les esprits à la fois soucieux de sauvegarder les valeurs culturelles créoles et ouverts à l’intégration des apports en provenance de l’extérieur. Il faut changer les attitudes et les comportements de la majorité des guadeloupéens qui ont tendance à penser que tout ce qui provient d’Europe est nécessairement supérieur à ce qui vient de leur propre terroir, qu’il s’agisse des ressources tirées de la nature ou des produits issus de la culture.

Lire Plus =>

Pierre Larrouturou : pour financer les retraites, passons à la semaine de 4 jours !

— Propos recueillis par Louis Nadau —

Alors que le gouvernement ouvre la porte à une augmentation de la durée de travail, Pierre Larrouturou, candidat PS – Place Publique – Nouvelle donne aux élections européennes, plaide pour que le travail soit davantage partagé afin d’augmenter le nombre de cotisants pour les retraites.

Pierre Larrouturou est économiste, spécialiste de la question du partage du temps de travail. Il est candidat en cinquième position sur la liste PS – Place Publique – Nouvelle donne (mouvement dont il est fondateur) aux élections européennes. Alors que la concertation sur la réforme des retraites se tend de plus en plus sur la question du recul de l’âge de départ, et alors que l’idée de la suppression d’un jour férié fait également son chemin, l’ancien conseiller régional d’Île-de-France défend une réduction du temps de travail hebdomadaire, permettant selon lui de rééquilibrer la balance entre population active cotisante et retraités.

Marianne : Pour justifier la réforme des retraites, le gouvernement fait valoir la nécessité d’équilibrer le système en tenant compte de l’allongement de l’espérance de vie.

Lire Plus =>

Des bus aux pneus crevés !

— Par Manuéla Amable-Potiron, présidente de l’AUTM —

Plus de quatre mois d’attente, de souffrance et d’exaspération sans transport pour finalement trouver une issue à cette agonie sociale,

Pourtant des personnes mal intentionnées ont vandalisé des bus.
Quel intérêt de laisser une partie des usagers sans transport ?
9% de la population ce n’est pas rien.

Quel intérêt à ne pas mettre en place le service minimum ?
Pourquoi pénaliser les usagers une nouvelle fois alors que tout était prêt pour retrouver un transport minimum sur le réseau de la Cacem.

Le transport est un lien social de notre économie.
AUTM déplore ce nouvel incident.
AUTM dénonce toute forme de violence qui nous prive de transports.

Ce conflit à sérieusement pénalisé les usagers entrainant des surcouts inacceptables.
Ces perturbations incessantes rendent la vie des usagers insupportable.
La confiance sera t-elle au rendez-vous, seuls les usagers pourront le dire. Un premier pas doit être fait.

Pour les usagers de Schœlcher, AUTM réclame un dédommagement à la hauteur du préjudice subi par le manque de bus sur le réseau de la Cacem

AUTM demande également un dédommagement pour les usagers de Fort de France, du Lamentin ainsi que Saint-Joseph.

Lire Plus =>

Bourse de lycée : c’est le moment de faire votre demande en ligne

Vous avez un enfant collégien qui intègre un lycée à la prochaine rentrée ou bien un lycéen qui n’est pas encore boursier et vous avez besoin d’une aide financière ? La campagne des demandes de bourse de lycée pour l’année scolaire 2019-2020 est ouverte et se terminera le jeudi 4 juillet 2019.

La bourse de lycée est une aide financière accordée sous conditions de ressources pour permettre aux parents éligibles d’assumer les frais liés à la scolarité de leur enfant (fournitures, manuels scolaires, etc.). Elle se décline en 6 échelons qui déterminent le montant qui sera alloué selon le nombre d’enfants à charge composant le foyer et les revenus des parents.

Quels sont les critères ?

  • Les ressources de la famille : le revenu fiscal de référence inscrit sur l’avis d’imposition 2018 concernant les revenus de 2017 (en cas de modification substantielle de votre situation entraînant une diminution de ressources, vos revenus de l’année 2018 peuvent être pris en compte) ;
  • Les enfants à charge : le nombre d’enfants mineurs ou en situation de handicap et le nombre d’enfants majeurs célibataires à votre charge.

Lire Plus =>

16e Festival des accras de Fort-de-France

Jusqu’au 20 avril 2019 de 7 h à 16 h. Marché couvert

Les acras, appelés également « marinades » aux Antilles et en Guyane (dénomination désormais peu usitée pour éviter la confusion avec la marinade de la cuisine française), sont d’origine africaine. Dans la langue ewe, parlée au Dahomey, ce mot signifie « beignet de légumes ».
Apéritif traditionnel de ti-punch, acras de morue, et boudins créoles, de la cuisine antillaise

Antilles et Guyane

En Guadeloupe, en Haïti, en Martinique, et en Guyane, ils sont de consistance légère, moelleux et croustillants, et peuvent être plus ou moins doux, ou relevés avec du piment de Cayenne, piment oiseau, sauce chili, et autres Tabasco (sauce), et préparés également avec des crustacés, poissons, ou légumes, avec par exemple des crevettes, langoustes, oursins, thon, chaubettes (coquillages), titiris…

Des acras aux légumes, au giraumon (sorte de potiron) et au malanga sont traditionnellement consommés les jours de jeûne du Vendredi saint, dans les familles catholiques pratiquantes des Antilles.

Espagne et Portugal
Les acras de morue font également partie des cuisine catalane, cuisine espagnole, et cuisine portugaise, sous le nom de « beignets » (bunyols en catalan; buñuelos en espagnol; pastéis ou bolinhos en portugais).

Lire Plus =>

Nou anrajé !Yo anrajé !

— Par Manuéla Amable-Potiron, Présidente de l’AUTM —

Depuis presque 5 mois, les usagers n’en peuvent plus.  Yo anrajé !
Certains usagers qui travaillent avec des personnes âgées ne sont plus capables de se rendre sur leur lieu de travail, d’une part car ils sont fatigués, d’autre part manque de moyen financier et manque de transport.

Quand certains automobilistes s’arrêtent c’est pour culpabiliser nos usagers par leurs remarques:

L’emploi que vous occupez nécessite un véhicule
Il faudrait que les usagers passent le permis.
Yo pa ni fwè, sè….
Des remarques désobligeantes qui poussent les usagers à faire la route à pied.

Lire Plus =>

An Nou monté la CTM. Vini épi  nou !

Toutes et tous lundi 1er avril à 9h Place Victor Schoëlcher (à  côté de la poste)

Un collectif a pris l’initiative de réunir des usagers de Schœlcher et de l’agglomération centre  afin d’être entendu par l’autorité organisatrice du transport en Martinique.

Ce collectif a sollicité la présence de AUTM pour les accompagner et les soutenir dans leur démarche .Nous serons présents car il s’agit de défendre le droit à la mobilité des usagers. Unis nous serons plus forts et   peser pour sortir de cette crise. Aujourd’hui le conflit concerne la Martinique entière et n’est plus celui d’une entreprise privée et ses employés.

Quatre mois de souffrance sans transport. Un niveau d’exaspération renforcé à cause d’une médiation lente et difficile.

Pour le moment pas d’issue au blocage qui pénalise  la population du Centre .

Unissons-nous et  Mobilisons nous afin de  sortir  de cette crise sans précédent.

 

Un service de co voiturage sera mis en place

AN Nou monté la CTM

Vini épi  nou !

La présidente

Manuéla Amable-Potiron

Lire Plus =>

Comportement Syndical ou Mafieux ?

— Par Pierre Alex Marie-Anne —
C’est la question qu’on peut légitimement se poser à voir l’évolution du conflit à la société de transport SOTRAVOM.
La menace d’une gréve générale est actuellement agitée dont on a le plus grand mal à comprendre la justification.
Son promoteur, chez qui cela devient une véritable marotte,tente d’expliquer qu’il s’agit de protester contre le comportement du Directeur de cette entreprise à qui il est reproché de faire rouler des véhicules en mauvais état,voire dangereux,et qui refuse , paraît-il ,toute discussion mais annonce néanmoins son intention de licencier huit salariés ,en « droit de retrait » depuis quatre mois.
Comme de juste, on entend déjà “le chœur des pleureuses  » apitoyant sur le sort de ces malheureux pères de familles chargés de nombreux enfants à qui ils ne peuvent même pas assurer le pain quotidien.
L’ennui est que toute cette mise en scène théâtrale ne vise qu’à cacher la réalité : Droit de retrait ? décidé unilatéralement par les salariés et non reconnu par la Direction du Travail, seule compétente en la matière avant l’intervention du juge ; comment dans ces conditions se plaindre du non-paiement des salaires alors que la décision de ne pas travailler incombe aux seuls intéressés qui semblent préférer s’adonner aux dominos et aux cartes devant le siège de l’entreprise ;Il sagit en réalité d’une gréve déguisée ,qui n’ose pas dire son nom, et dont les intéressés doivent assumer pleinement et dignement les conséquences.

Lire Plus =>

Smartphones, ordinateurs, télés… UFC-Que choisir désigne les marques les plus fiables

|…] A la lecture de cet article de quatre pages, on apprend que les marques d’électronique affichent, sauf rares exceptions, des scores de fiabilité « moyens », « bons » ou « très bons ». Sur la trentaine de marques évaluées, deux seulement ont reçu une évaluation « médiocre » sur une famille de produits. Aucune n’a été jugée « mauvaise », le niveau le plus bas de fiabilité.

Les écarts entre les marques sont toutefois importants : la somme des soucis, petits ou grands, rencontrés avec les appareils des marques les moins bien classées est environ deux fois supérieure à celle des produits des marques les mieux notées.
Selon Que choisir, les smartphones de la marque OnePlus sont les plus fiables, avec un indice de 94,8 points, suivis par les modèles de Lenovo (94,1). En milieu de classement, on retrouve deux marques dotées d’une forte notoriété, Samsung (92) et Apple (91,8). La liste se referme sur deux spécialistes des modèles à bas prix, Alcatel (89) et Wiko (88).

Au rayon télévision, les modèles de Panasonic (92,5) et Sony (92,2) sont les plus fiables, tandis que les marques Grundig (85,8) et Hisense (84,4) sont les moins recommandables.

Lire Plus =>

Permis cyclomoteur, voiturette et petit quad : ce qui a changé depuis le 1er mars 2019

Depuis le 1er mars 2019, la formation à l’obtention de la catégorie AM du permis de conduire dès l’âge de 14 ans des cyclomoteurs (50 cm3 maximum), des voiturettes et des petits quads dont la vitesse ne dépasse pas 45 km/h a été renforcée comme le rappelle la Sécurité routière.

La formation qui est désormais passée de 7h à 8h s’étale sur au moins 2 jours. Concernant les nouveautés, cette formation prévoit également :

  • la mise en place d’un livret de formation ;
  • le port de vêtements adaptés (en plus du casque et des gants) pendant les heures de conduite sur plateau et sur route (bottes, pantalon et blouson manches longues) ;
  • une partie d’au moins 4 heures de conduite ;
  • la présence obligatoire de l’un des deux parents si l’élève est mineur au moment de la séquence de formation portant sur la sensibilisation aux risques.

Rappel :

En 2018, il y a eu 136 tués parmi les cyclomoteurs, ce qui représente une hausse de 14 % par rapport à 2017.

Lire Plus =>

Démarchage téléphonique : renouvellement de votre inscription sur Bloctel

Bloctel est la liste d’opposition au démarchage téléphonique sur laquelle tout consommateur peut s’inscrire gratuitement afin de ne plus être démarché téléphoniquement par un professionnel avec lequel il n’a pas de relation contractuelle en cours, conformément à la loi n° 2014-344 du 17 mars 2014 relative à la consommation.

La loi précise qu’il est interdit à tout professionnel, directement ou par l’intermédiaire d’un tiers agissant pour son compte, de démarcher téléphoniquement un consommateur inscrit sur cette liste, à l’exception des cas énumérés par la loi. En particulier, vous pourrez toujours être appelé dans les cas suivants :

  • Par les professionnels chez qui vous avez un contrat en cours
  • Pour des appels de prospection en vue de la fourniture de journaux, de périodiques ou de magazines
  • Pour des motifs qui ne concernent pas la vente de biens ou de services tels que :
    • Les appels émanant d’un service public
    • Les appels émanant d’instituts d’études et de sondage
    • Les appels émanant d’associations à but non lucratif
  • Si vous avez communiqué de manière libre et non équivoque votre numéro afin d’être rappelé

Si vous vous êtes inscrit à Bloctel lors de son ouverture, il vous faut renouveler votre inscription pour activer une nouvelle période de 3 ans de blocage de la publicité pour vos numéros de téléphone (des courriels ou des courriers d’information ont été envoyés aux utilisateurs de Bloctel dont les numéros arrivent à échéance).

Lire Plus =>

Un conflit qui dure et perdure, est-ce an bon bagay ?

— Comuniqué de l’AUTM —-

Qui a  intérêt à  pourrir la situation et laisser une fois de plus les usagers sans transport. 

Un délégataire refusant la médiation 

Un responsable syndical  dans son rôle de défense  des salariés 

Des chauffeurs de bus faisant jouer leur droit de retrait 

Un gérant de société co traitante  refusant toute discussion et n’assurant pas le service public 

Des autorités qui semblent impuissantes.

Lire Plus =>

Semaines de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat au féminin

Des rôles modèles pour faire grandir l’ambition chez les jeunes filles

La 7ème édition des Semaines de sensibilisation à l’entrepreneuriat féminin, créée à l’initiative de l’association 100 000 entrepreneurs en partenariat avec de nombreux réseaux professionnels, se tiendra du 4 au 22 mars 2019 dans toute la France métropolitaine et d’Outre-Mer. Elle a pour objectif de sensibiliser des jeunes de 13 à 25 ans à la réussite au féminin, grâce aux témoignages d’entrepreneures dans les établissements scolaires partout en France. L’événement mobilisera plus de 1000 femmes entrepreneures de différents secteurs, contre 735 en 2018. En Guadeloupe, 67 femmes vont sensibiliser 710 jeunes participants.

Des effets positifs sur les jeunes en agissant sur les mentalités et les représentations

« C’est un constat : aujourd’hui, les jeunes femmes font trop souvent des choix d’orientation puis de carrière en fonction de stéréotypes persistants », explique Béatrice Viannay-Galvani, entrepreneure sociale, avocate et Déléguée Générale de l’association 100 000 entrepreneurs. Il nous semble indispensable de montrer aux jeunes des exemples de réussites incarnés par des femmes entrepreneures et intrapreneures.

Lire Plus =>

Pensions alimentaires impayées : l’Agence de recouvrement (Aripa) peut vous aider

Suite à une séparation ou à un divorce, vous bénéficiez peut-être d’une pension alimentaire mais vous rencontrez des difficultés pour qu’elle soit payée. Avez-vous pensé à l’Agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaires (Aripa) pour vous aider à récupérer jusqu’à deux ans d’impayés ?

L’Aripa peut vous simplifier en effet les démarches de recouvrement des impayés de pensions alimentaires fixées pour des enfants de moins de 20 ans du moment que cette pension est impayée depuis au moins un mois. Par ce biais, vous n’avez aucun recours préalable à effectuer auprès d’un huissier de justice.

Pour en savoir plus, retrouvez sur le site internet de l’Aripa  :

  • des informations pour engager des démarches de recouvrement, dès lors que vous êtes en possession par exemple d’un jugement ou d’un titre exécutoire de la caisse d’allocations familiales ou de la caisse de mutualité sociale agricole (demande d’allocation de soutien familial – ASF – si vous élevez seul(e) votre enfant ou demande d’aide au recouvrement des pensions alimentaires – Arpa – si vous revivez en couple) ;
  • un outil d’estimation du montant minimal de la pension alimentaire dans le cadre d’une séparation à l’amiable ;
  • des contenus détaillés sur vos droits et démarches en cas de séparation (premières démarches à effectuer, exercice de l’autorité parentale, impacts de la séparation sur les aides de la Caf et de la MSA, délivrance de titres exécutoires).

Lire Plus =>

Voyage à l’étranger : comment réagir en cas d’imprévu ?

Vous partez bientôt à l’étranger pour vos prochaines vacances  ? Vers un pays dont vous ne connaissez peut-être ni la langue, ni les codes ? Consultez les recommandations du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Avant votre départ, informez-vous sur votre destination en consultant la rubrique Conseils aux voyageurs . Vous y trouverez toutes les informations pratiques pays par pays (entrée et séjour, sécurité, santé, informations utiles…) : un certain nombre de précautions élémentaires doivent être prises notamment en matière d’assurance rapatriement, de respect de la loi du pays et de budget.

Par ailleurs, le ministère vous rappelle qu’avant de partir, vous pouvez vous inscrire sur Ariane , dispositif permettant de vous signaler auprès des services du ministère afin de :

Lire Plus =>

Pour un retour des bus dans la CACEM

Samedi 23 février 2019 – 9h  Maison des syndicats

Par l’ AUTM __

Nous pouvons agir

Agissons ensemble nous serons plus fortes et plus forts

Occupation de locaux 

La rue

Le boycott 

Pétitions 

Alertes sur les réseaux sociaux…

Lire Plus =>

A prézan, pak la CFTU blotjé !

— Par Manuéla Amable-Potiron, présidente de l’A.U.T.M. —

Plus de soixante dix jours de paralysie sur le réseau de la Cacem pour les usagers de Schoëlcher et Saint-Joseph !

Depuis deux jours cette paralysie s’est étendue sur tout le réseau.

A prézan, pak la CFTU blotjé !

Direktè la SOTRAVOM ka di société-a pé travay,

Sé anployé a ka di non !

Lire Plus =>

Guyane : la justice annule l’exploitation d’un projet de la société Montagne d’or

Cette annulation ne concerne pas le projet-phare de Montagne d’or, c’est-à-dire le plus important projet de mine d’or à ciel ouvert français à l’étude

Première victoire pour les associations de défense de l’environnement. Le tribunal administratif de Guyane a annulé, lundi, un arrêté préfectoral autorisant la société Montagne d’or à ouvrir des travaux d’exploitation d’or alluvionnaire en Guyane, en marge de son méga-projet industriel d’extraction aurifère, ont annoncé Guyane environnement et Maiouri nature Guyane, qui étaient à l’origine de cette procédure, mardi 12 février.

Communiqué de presse

Appelé à se prononcer sur deux requêtes des associations Guyane Nature Environnement et Maiouri Nature Guyane, le tribunal administratif de la Guyane a annulé l’arrêté en date du 13 décembre 2017 par lequel le préfet de la Guyane a autorisé la société Montagne d’Or à ouvrir des travaux d’exploitation d’or alluvionnaire dans la limite de la concession Paul Isnard située sur le territoire de la commune de Saint-Laurent du Maroni.
Le jugement en date du 11 février 2019 a retenu deux motifs d’annulation.
D’une part, le tribunal a estimé que les travaux d’exploitation d’or alluvionnaire autorisés par l’arrêté du préfet de la Guyane et le programme d’extraction industrielle envisagée dans le même secteur, connu sous le nom de « Montagne d’Or », situés à proximité immédiate l’un de l’autre, constituaient en fait un seul projet d’exploitation minière.

Lire Plus =>

Soldes et promotions : quelles différences ?

Alors que les soldes d’hiver 2019 se terminent bientôt, vous vous demandez peut-être en quoi les soldes se distinguent des promotions dont les consommateurs peuvent bénéficier tout au long de l’année. Retour sur les différences entre promotions et soldes avec l’Institut national de la consommation (INC).

Dans sa fiche pratique, l’INC rappelle en quoi les promotions se distinguent des soldes, par exemple :

  • il n’y a pas de définition légale pour les promotions ;
  • il est interdit d’utiliser le terme « soldes » quand il s’agit de promotions, on parle alors par exemple de ventes privées, de « black friday »… ;
  • le calendrier est libre pour les promotions qui peuvent se dérouler à tout moment de l’année à condition de rester occasionnelles et de courte durée ;
  • les promotions peuvent ne pas s’appliquer à toute la clientèle sans pour autant être discriminatoires ;
  • contrairement aux soldes, le réapprovisionnement est autorisé pour les promotions ;
  • la revente à perte est interdite pour les promotions, sauf exception.

Et aussi

Lire Plus =>

Réseau de transports de la CACEM : les résultats de l’enquête!

— Par l’Association des Usagers de Transports de Martinique (‘A.U.T.M.)—

Résultats de l’enquête de satisfaction (anonyme) en ligne que AUTM a réalisé au mois de novembre 2018 sur le réseau de la Cacem. Nous vous remercions d’y avoir répondu.

L’enquête de satisfaction sera reconduite tous les ans.

Les objectifs des résultats sont dans l’intérêt général  afin de rendre plus efficace le service public. Il est nécessaire de mener une enquête de satisfaction pour parvenir à des solutions.

La direction de la CFTU aurait dû faire cette enquête comme cela est stipulé dans le contrat signé avec la Cacem et poursuivit par Martinique Transport pour s’assurer que les exigences des usagers soient respectées.  C’est un outil indispensable pour une entreprise qui s’engage dans une démarche de certification.

AUTM  fey !

Malheureusement les résultats sont très médiocres, d’où l’urgence d’un transport de qualité.

En prenant l’initiative de vous communiquer les résultats, vos préoccupations sont au coeur de notre engagement.

À  partir de cette enquête seront dégagées des actions d’amélioration qui permettront la  mise en place d’un plan d’action par la prochaine société de transport.

Lire Plus =>

Le travail au noir casse le mythe du modèle social français

— Par Florence Weber, sociologue, École normale supérieure (ENS) —

Aujourd’hui presque 7 millions de personnes sont tenues à l’écart des protect ions statutaires liées à l’emploi (droits au chômage, à la retraite, à la formation continue). Elles sont exclues du modèle social du pays. Pour survivre, certaines n’ont d’autre choix que de recourir au travail au noir. Comment en est-on arrivé là ?

« Chez nous, l’éducation, la santé, la sécurité, la justice sont accessibles à tous indépendamment de la situation et de la fortune. Les difficultés de la vie, comme le chômage, peuvent être surmontées, grâce à l’effort partagé par tous. »

Les mots du Président Macron, mis en ligne dimanche soir via sa « lettre aux Français » semblent bien loin de la réalité.

Aujourd’hui en France, près de sept millions de personnes sont d’une façon ou d’une autre à l’écart des protections statutaires liées à l’emploi (droits au chômage, à la retraite, à la formation continue), transformant en leurre l’universalité du système français de protection sociale.

Parmi ces personnes, 1,6 million souhaitent travailler davantage : ce sont plus souvent des femmes, des jeunes et des employés non qualifiés.

Lire Plus =>