“Bloody Niggers” : foutus nègres !

ATTENTION ! Rectificatif pour les dates : 13, 14 et  15 au Théâtre Césaire de Foyal à 19 h 30.

bloody_niggers“Pour marquer le centenaire Aimé-Césaire, voici « une création contemporaine totale et un cri politique humaniste. Les trois acteurs entrent en scène comme sur un ring pour nous parler de l’exploitation de l’homme par l’homme, de la religion, de la guerre et de a paix. La pièce est en parfaite adéquation  avec  l’œuvre d’Aimé  Césaire qui a écrit tout comme Victor Hugo, un autre poète tribun, un théâtre d’idées, d’émancipation tout en utilisant la force des mots et Ia poésie ». Elle est un long cri de révolte scandé par les coups d’un pilon comme celui qui a fracassé des bébés et des femmes.  La dénonciation contre tous les génocide répressions et croisades qui ont pillé la terre.[…]. Ce théâtre, selon l’auteur Dorcy Rugamba, est aussi une arme qui dissèque l’expérience intérieure de chacun.” Christian Antourel, dans France Antilles Mag du 1er juin 2013.

C’est vrai mais c’est plus encore. On lira la critique de Selim Lander et celle de Roland Sabra à la suite d’une précédente présentation du spectacle en mai 2009 en Martinique

Un pamphlet : “Bloody Niggers”, par Selim Lander

« Bloody Niggers »:  « Le théâtre  un lieu où l’on est l’autre », par Roland Sabra

 

M’A