Tag Archive for Djamila Farah

Ven, le Human Beatbox Martiniquais

— Par Djamila Farah —

Vous ne le connaissez pas encore… Mais tendez l’oreille et surtout restez branchés ! Vous ne tarderez pas à entendre parler de lui.

Vous pourrez le chercher sur la toile. Pas une photo de lui n’est encore visible. Si vous voulez le croiser, il vous suffit de vous rendre à Tropiques-Atrium. Ce sont eux qui l’ont détecté et lui ont proposé une résidence d’artiste depuis cette saison 2018/2019.

Ce jeune artiste martiniquais aussi discret, réservé que sensible est tout simplement talentueux. Voilà un jeune qui mérite amplement d’être soutenu et d’être encouragé. Porteur d’un art nouveau sous les Tropiques, il faut être fort pour oser déranger les codes et affronter seul un public novice en la matière.

Ven, nous avons eu la chance de le découvrir samedi 22 décembre à l’Habitation Gradis, à Basse-Pointe, dans le cadre du dispositif Territoires en Culture de Tropiques Atrium. Face à un public nombreux, bavard, non encore habitué aux spectacles en salle, commentant en live and direct ce qui se passe sur la scène, Ven surprend les spectateurs par le vrombissement de sa voix qui imite à la perfection celui d’un moteur.

Lire Plus =>

« Biosphère » : quand le hip hop s’empare de la théorie de l’évolution de Charles Darwing

—Par Djamila Farah —

José Bertogal, issu de la scène Hip Hop des années 80 à Paris, après avoir fait des tournées à travers le monde, a posé ses valises sur le plateau de Tropiques Atrium – Scène Nationale, le jeudi 06 décembre dernier. Juste pour un jour avec sa Compagnie Mounka, composé de quatre jeunes danseurs dont un popper martiniquais. Le résultat est éblouissant.

Biosphère, un spectacle pour quatre danseurs. Une virtuosité des corps, une précision et une élégance du geste.

Cette création parcourt l’infiniment petit à l’immensité du monde. Le temps est omniprésent. Chaque rythme, chaque geste est là pour nous rappeler ce temps qui passe très lentement et nous signifier les milliers voire millions d’années du processus de l’évolution des espèces.

Le projet Biosphère est un triptyque portant chacun un titre : « L’alpha », « Sapiens », « l’Omega ». La première partie, « L’alpha », a été créée le samedi 25 novembre 2017 au Centre culturel de Sonis.

Lire Plus =>

« Victoire Magloire dit Waro » entre dynamisme, interaction et minimalisme

— Par Djamila Farah —

« Médam mésyé la sosyété byin asizé, mi di azot bonswar, mé mi anbras pa zot. Zot i koné akoz ? Sak i koné atann pou di, sak i koné pa, atann ma di. »

Ainsi débutait, à la Terrasse de Tropiques Atrium, la pièce de Sully Andoche et Barbara Robert, interprétée et mise en scène par Didier Ibao et Valérie Cros.

S’il faut reconnaître la valeur mémorielle et pédagogique de ce texte qui s’adapterait davantage à un public scolaire, on ne peut passer sous silence la démarche originale de la Konpani Ibao de la Réunion. Valérie Cros et Didier Ibao réinventent l’art de la mise en scène créole. Ils montrent que les metteurs en scène d’Outre-Mer peuvent se passer de tout péplum en se concentrant davantage sur une scénographie minimaliste. Ils ont su se contenter d’un décor qui peut se ranger dans le coffre d’une voiture. Quand on espère faire rencontrer le théâtre au plus grand nombre, il faut savoir boucler son sac.

Lire Plus =>