Tag Archive for Cap Excellence Théâtre 2016

Cap Excellence en Théâtre, tenir bon sur la route choisie

— Par Roland Sabra —

cap_excellence_2016Pour sa cinquième édition le Festival Cap Excellence en Théâtre a fait la démonstration qu’il était sur la bonne voie. Il s’installe dans la communauté d’agglomération en investissant de nouveaux lieux, du Bik des Abymes au Centre culturel de Sonis en passant par le Memorial Act avec un détour par le Centre Culturel Gérard Lockel à Baie-Mahault. La programmation a fait preuve cette année de qualité, de diversité et de densité. Il y eut de belles découvertes, on pense en autres aux slameurs «  Les réfugiés poétiques », aux comédiens haïtiens de la Compagnie Nous théâtre qui ont offert deux bijoux au public, L’acte inconnu de Novarina et Dezafi de Frankétienne, aux habitués des salles antillaises venus d’outre-atlantique et toujours en Marche vers le meilleur, sans oublier de belles intensités au cours des lectures faites au Memorial Act. Parmi celles-ci on retiendra principalement « Mon ami Pyéro » de l’haïtien Faubert Bolivar et mis en espace par Harry Baltus.…

Lire Plus =>

Slam et beatbox au Cap Excellence Théâtre.

Guadeloupe Cap Excellence Théâtre 2016

refugies_poetiques— Par Roland Sabra —

Pour beaucoup c’était une découverte. Une belle découverte. Ils sont deux sur scène. D’emblée ce qui s’affirme, ce qui s’impose c’est une voix. Forte, puissante et claire dans son phrasé. Ensuite c’est la source de cette voix. Un petit bout d’être, peau claire légèrement basanée, cheveux serrés entre foulard et bandana, jean’s qui tombe sur des running shoes, t-shirt recouvert d’un gilet sans manche, le tout dans des tons sombres. Délicieusement androgyne, le personnage « slam » entouré d’une baraque sans ambiguïté aucune qui l’accompagne comme beatbox. Corneil, il s’appelle. Très vite la question du genre s’envole. On ne retient que la voix et les poèmes urbains, la beauté des images, les raccourcis saisissants, les envolées électriques, les jeux sur la langue, la rage de vivre, l’appel à la naissance d’un autre monde dans l’entre deux des rimes lancés au public comme une offrande. Un image s’impose : celle d’une mère en héritage de voix et gabarit : Piaf !…

Lire Plus =>