Santé

Pour un sevrage électromagnétique

— Par Michel Privat —

Le pari était risqué d’organiser une conférence le vendredi gras. Pourtant près d’une centaine de personnes a répondu à l’invitation de l’AMSES (Association Médicale pour la Sauvegarde de l’Environnement et de la Santé). Le professeur Belpomme présentait ses travaux sur l’Electrosensibilité, la sensibilité aux ondes électromagnétiques. Il faut rappeler que professeur Belpomme est un des spécialistes mondiaux de la question et que ses travaux concernent une série de 1300 patients.
Le Docteur Jos-Pelage, présidente de l’AMSES, ouvrit les débats et présenta les différents types d’ondes.
Le professeur Belpomme, posa d’emblée l’électrosensibilité comme un problème de santé publique majeur, bien plus important que la Chloredécone puisqu’il touche l’ensemble de la population mondiale. Avec d’autres scientifiques, le 3 mars à Genève, il interpellera l’Organisation mondiale de la santé pour que l’Electrosensibilité soit officiellement inscrite sur la liste des maladies.
Le professeur présenta l’électrosensibilité, l’exposition aux ondes électromagnétiques, comme favorisant ou aggravant certaines maladies comme le cancer, la maladie d’Alzheimer, l’autisme… Ces résultats sont le fruit des recherches menées dans une dizaine de pays en s’appuyant sur l’imagerie médicale et sur l’apport de la biologie dans le diagnostic de la pathologie.…

Lire Plus =>

Casque à vélo obligatoire pour les enfants à partir du 22 mars 2017

À partir du 22 mars 2017, le port d’un casque à vélo devient obligatoire pour les enfants de moins de 12 ans qu’ils soient conducteurs ou passagers. Cette mesure fait suite à un décret publié au Journal officiel du 22 décembre 2016.

Le Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) avait prescrit dans un rapport, le 2 octobre 2015, 26 mesures visant à améliorer la sécurité routière. La mesure n° 16 portait sur l’obligation du port d’un casque homologué pour les enfants de moins de 12 ans, sans généraliser cette mesure à l’ensemble des cyclistes, dans le but de réduire la gravité des blessures au visage et les risques de traumatismes crâniens des enfants pratiquant le vélo.

En cas de non-respect de cette obligation, un adulte, qui transporte à vélo un enfant passager non casqué ou qui accompagne un groupe d’enfants non protégés, risque une amende de quatrième classe, c’est-à-dire de 135 €.…

Lire Plus =>

Un vaccin d’un nouveau type contre le virus Zika

—Par  Pierre Kaldy —

Deux équipes américaines ont mis au point un traitement innovant en injectant seulement une partie du patrimoine génétique du virus dans l’organisme.

Un vaccin contre le virus Zika d’un type entièrement nouveau a été mis au point indépendamment par deux équipes de recherche américaines. Le virus Zika, transmis par les moustiques du genre Aedes, a provoqué plusieurs épidémies depuis 2007, tout d’abord dans les îles du Pacifique puis en 2015 en Amérique du Sud et centrale, et il a gagné la zone caraïbe en 2016.

Au cours de la grande épidémie de 2015 dans le nord-est du Brésil, ce virus s’est avéré capable d’entraver le développement cérébral du fœtus et de provoquer chez l’adulte des cas de syndrome de Guillain-Barré, rare trouble neurologique aux conséquences parfois sévères. L’an passé, le virus Zika est apparu transmissible aussi par voie sexuelle. Il peut rester plusieurs mois dans le sperme chez l’homme et détruire la production de spermatozoïdes chez la souris et peut-être aussi chez l’homme.…

Lire Plus =>

C’est la « pire crise humanitaire » dans le monde depuis 1945 alerte l’ONU

Les Nations Unies ont averti ce samedi que le monde est confrontée à la « pire crise humanitaire depuis la fin de la Seconde guerre mondiale », avec un risque de malnutrition et de famine pour 20 millions d’habitants de trois pays d’Afrique et au Yémen.
Somalie, Soudan du Sud, Nigeria et Yémen, tous en proie à des conflits armés, sont les pays cités dans la déclaration faite vendredi devant le Conseil de sécurité par le Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d’urgence de l’ONU, Stephen O’Brien. Le responsable qui s’est rendu au début du mois au Yémen, au Soudan du Sud et en Somalie, a lancé un appel à une mobilisation urgente, réclamant 4,4 milliards de dollars à la communauté internationale d’ici juillet pour « éviter une catastrophe. »

LIRE LA DÉCLARATION (en anglais)

« Les Nations Unies lancent un avertissement, le monde fait face à sa pire crise humanitaire depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, avec plus de 20 millions de gens confrontés à la faim et à la famine dans quatre pays », a-t-il déclaré.…

Lire Plus =>

Journées Territoriales de Réflexion sur la Santé

Vendredi 10 mars 2017 de 9h à 16h. Hotel de la CTM.

Les Journées Territoriales de Réflexion sur la Santé, se poursuivent le vendredi 10 mars 2017 de 9h à 16h, en salle Camille Darsières de l’Hôtel de la CTM, à Cluny. Ce troisième rendez-vous permettra d’échanger cette fois-ci sur le thème « Santé Mentale : que faire aujourd’hui ? »
Des mesures concrètes d’accompagnement

Ce vendredi , les échanges seront animés par divers spécialistes et intervenants : des psychiatres, des psychologues, des infirmiers, des sociologues, des assistantes sociales et des représentants d’associations…. Ils proposeront notamment des meures concrètes d’accompagnement.

Parmi elles : le centre hospitalier Maurice Despinoy, un établissement en pleine mutation. Avec 3 pôles de psychiatrie adultes, 1 pôle de pédopsychiatrie, 1 pôle de géronto-psychiatrie, la structure propose également un dispositif d’accueil familial thérapeutique, 2 foyers d’accueil médicalisés, 1 maison d’accueil spécialisée, 1 EHPAD.

Médecins, infirmiers, assistants de service social, éducateurs spécialisés, moniteurs-éducateurs, éducateurs techniques spécialisés, éducateurs de jeunes enfants, et un animateur sportif accompagnent quotidiennement les patients et leur famille.…

Lire Plus =>

Pourquoi 5,9 millions d’enfants ont perdu la vie en 2015 ?

Principaux faits

  • Quelque 5,9 millions d’enfants de moins de 5 ans sont morts en 2015.
  • Plus de la moitié de ces décès sont dus à des maladies pouvant être évitées ou traitées au moyen d’interventions simples et peu coûteuses.
  • Les complications des naissances prématurées, l’asphyxie à la naissance, la pneumonie, la diarrhée et le paludisme sont les principales causes de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans. Environ 45% des décès d’enfants sont liés à la malnutrition.
  • En Afrique subsaharienne, la probabilité que les enfants meurent avant l’âge de 5 ans est 14 fois plus grande que dans les pays à revenu élevé.

Pour un enfant, le risque de décès est le plus élevé pendant la période néonatale, c’est-à-dire au cours des 28 premiers jours de vie. L’accouchement dans de bonnes conditions et des soins néonatals efficaces sont essentiels pour éviter ces décès. Environ 45% des décès d’enfants de moins de 5 ans surviennent pendant la période néonatale.…

Lire Plus =>

L’obésité touche quatre fois plus les enfants d’ouvriers que ceux de cadres

— Par Anne-Aël Durand —
Selon une enquête nationale de santé réalisée sur les élèves de CM2, la tendance au surpoids s’est stabilisée depuis 2002, avec de fortes inégalités sociales.

Les inégalités face à la santé commencent très jeunes. Dès l’âge de 10 ans, les enfants des classes populaires (ouvriers, employés) ont deux fois plus de risque d’être en surpoids et jusqu’à quatre fois plus de probabilité de souffrir d’obésité que les enfants de cadres et professions supérieures. C’est le résultat d’une étude réalisée en 2014-2015 auprès de plus de 8 000 élèves de CM2, et publiée, mercredi 8 février, par la direction statistique du ministère de la santé (Drees).

Lire aussi : Comment lutter contre le surpoids, au « coût social » comparable à celui du tabac ?

18,1 % des enfants en surpoids

Commençons par une bonne nouvelle : selon cette enquête nationale de santé en milieu scolaire, réalisée à intervalle régulier, l’obésité reste stable et tend même à diminuer légèrement depuis 2002 parmi les élèves de CM2 en France (âgés de 9 à 10 ans en moyenne), contrairement à une tendance générale observée en Europe.…

Lire Plus =>

Cuba, l’un des rares endroits au monde où les abeilles sont en bonne santé

A Cuba, île sans pesticide, le miel est bio et les abeilles se portent bien ! Ici les ruches de  » The Cuban Honey Company  » Cuba, l’un des seuls endroits au monde où les abeilles sont en bonne santé A Cuba, où les pesticides ont disparu depuis le début des années 1990, les abeilles se portent bien. Le miel, de qualité biologique, est devenu le quatrième produit d’exportation après le poisson, le tabac et les boissons. Cette bonne santé des abeilles est liée à un milieu naturel préservé selon les apiculteurs. Comme sur l’île d’Ouessant, en Bretagne.
Cuba est surtout connu pour sa production de cigares. Mais avec une production de 7 200 tonnes de miel biologique en 2014, d’une valeur d’environ 23,3 millions de dollars, selon les statistiques gouvernementales citées par la FAO, le miel est devenu le quatrième produit d’exportation.
Certains apiculteurs annoncent une production de 45 kg de miel par ruche.…

Lire Plus =>

La santé en Martinique : Un système « hors sol », inadapté à la réalité de la santé de la population.

— Par  le Docteur Serge Châlons —

Le système de santé en Martinique, tel que présenté dans une conférence à l’Université, le vendredi 6 janvier 2017, par des responsables éminents, inquiète, y compris ses présentateurs !

Ils nous ont décrit un système, lourd, coûteux, peu performant, et surtout ne répondant pas tout à fait au besoin de santé et aux attentes de la population.

Tout comme en France, le système de santé est dans l’impasse !

Il s’agit en fait d’un système de gestion de la maladie, et non pas d’un système de maintien en santé de la population.

Nous avons pourtant, paradoxalement, dans notre situation de petite ïle, quoique densément peuplée, la possibilité de le faire évoluer de façon considérable.

Son coût exorbitant vient du fait :

Qu’il se veut de par son formatage, un copié-collé de ce qui se fait en France (système hospitalo universitaire…) inadapté à nos contrées (dimension de l’espace et de sa population), et de ce fait, dans une grande difficulté à penser l’accompagnement en santé de la population.…

Lire Plus =>

La petite histoire des… algues

— Par Paule Masson —
Une laitue de mer aux mille vertus. Peu à peu, la consommation de kombu, wakamé, nori ou haricot de mer s’impose dans les assiettes européennes. À la fois légume et condiment, l’algue est bourrée de protéines, de sels minéraux et offre aux amateurs de cuisine le goût puissant de la mer.

Elles furent les premiers végétaux apparus sur la planète et ont accompagné les premiers pas de l’homme dès lors qu’il s’est installé sur les côtes. Les algues faisaient partie des festins des rois de Chine dès le VIe siècle.

Leur consommation est très répandue en Asie, particulièrement au Japon où depuis des millénaires elles font partie de la culture culinaire. En Europe, l’algue fut d’abord présente dans le cosmétique, puis consommée sous forme d’additif (gélifiant, épaississant), avant d’imposer peu à peu sa touche iodée dans l’alimentation. À la fois plante et condiment, ce légume de la mer est bourré de protéines, d’acides aminés et sels minéraux : magnésium, calcium, potassium, phosphore, « tout ce qui est devenu carencé dans la nourriture industrielle s’y trouve en quantité », explique Jean-François Arbona, algoculteur en Bretagne depuis trente ans et de longue date fournisseur des Maisons de Bricourt à Cancale.…

Lire Plus =>

La petite histoire de… L’oeuf

— Par Loan Nguyen —

Une passion française dont les poules sont captives. Près des deux tiers de la production d’oeufs de l’Hexagone reste le fait de l’élevage en cage, mais les Français se tournent de plus en plus vers le bio ou l’élevage en plein air. Quelques éléments pour faire un choix éclairé.

Première productrice d’œufs européens, la France a produit 14,7 milliards d’œufs en 2014. Un aliment plébiscité sur le marché hexagonal, puisque les Français ont consommé en moyenne 216 œufs par personne en 2014. L’élevage en cage, le plus répandu, concerne encore près de 70 % de la production d’œufs, même si sa part ne cesse de décroître au profit des élevages alternatifs (plein air ou bio). Concrètement, un élevage en cage se traduit par une densité de seize poules par mètre carré, soit un carré de 25 centimètres de côté par animal. Celles-ci ne sortent pas à l’extérieur et ne voient pas la lumière du jour.…

Lire Plus =>

Perturbateurs endocriniens : les manipulations des « marchands de doute »

— Par Collectif —

Près de cent scientifiques dénoncent la fabrication du doute par les industriels, déjà à l’œuvre dans la lutte contre le changement climatique.

Depuis des décennies, la science est la cible d’attaques dès lors que ses découvertes touchent de puissants intérêts commerciaux. Des individus dans le déni de la science ou financés par des intérêts industriels déforment délibérément des preuves scientifiques afin de créer une fausse impression de controverse. Cette manufacture du doute a retardé des actions préventives et eu de graves conséquences pour la santé des populations et l’environnement.

Les « marchands de doute » sont à l’œuvre dans plusieurs domaines, comme les industries du tabac et de la pétrochimie ou le secteur agrochimique. A elle seule, l’industrie pétrochimique est la source de milliers de produits toxiques et contribue à l’augmentation massive des niveaux de dioxyde de carbone atmosphérique, à l’origine du changement climatique.

La lutte pour la protection du climat est entrée dans une nouvelle ère avec l’accord de Paris de 2015, malgré la farouche opposition de climatosceptiques sourds au consensus établi par les scientifiques engagés pour travailler dans l’intérêt général.…

Lire Plus =>

Sida : 40 % des personnes contaminées par le virus ne le savent pas

sida_virusSelon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), la tendance sur dix ans est cependant en nette amélioration grâce au dépistage.
Source AFP

Près de la moitié des porteurs du VIH dans le monde ne savent pas qu’ils sont contaminés, selon l’Organisation mondiale de la santé, qui appelle à un meilleur accès à l’autodépistage. « Aujourd’hui, 40 % des personnes porteuses du VIH (plus de 14 millions) ne connaissent pas leur statut« , a estimé l’OMS dans un communiqué en citant des chiffres de 2015. Il s’agit d’une extrapolation basée sur le nombre de personnes testées positives au VIH et qui ne le savaient pas au moment du test.

La tendance est cependant en nette amélioration depuis dix ans grâce au dépistage. L’OMS indique en effet qu’entre 2005 et 2015, la proportion de personnes connaissant leur statut pour le VIH est passée de 12 % à 60 % à l’échelle mondiale. Selon une étude publiée mardi par l’Union européennne, un porteur du VIH sur sept dans l’UE ignore son état.…

Lire Plus =>

Affiches de prévention du sida : Touraine « saisit la justice » après la « censure » de maires

sida_prevention1Plusieurs villes dirigées par des élus Les Républicains ont pris des arrêtés d’interdiction des affiches, notamment à Aulnay-sous-Bois.

La ministre des Affaires sociales Marisol Touraine a annoncé mardi « saisir la justice » après la « censure » par « certains maires » d’une campagne de prévention contre le sida montrant des couples homosexuels, les élus jugeant les affiches contraires « aux bonnes mœurs » ou « provocantes ». La campagne, lancée par le ministère des Affaires sociales et de la Santé, met en avant des couples d’hommes ou de femmes avec des messages tels que « Aimer, s’éclater, s’oublier. Les situations varient. Les modes de protection aussi ».

Des arrêtés d’interdiction. « Pour la santé publique et contre l’homophobie, je saisis la justice après la censure par certains maires de la campagne de prévention du VIH », a écrit la ministre sur le réseau social Twitter, en réaction notamment à un arrêté d’interdiction pris par la municipalité d’Aulnay-sous-Bois, en Seine-Saint-Denis, dirigée par un maire Les Républicains (LR).…

Lire Plus =>

Brésil: des moustiques mutants pour vaincre Zika en copulant

–Par AFP —
zikaPiracicaba (Brésil) – Une ville du Brésil s’est lancée dans la production industrielle d’une arme d’éradication massive du virus Zika: des moustiques mutants assoiffés de sexe qui exterminent en copulant.

A Piracicaba, à 140 km de Sao Paulo, des légions de moustiques mâles transgéniques sont produites à la cadence infernale de 60 millions de larves par semaine dans une usine implantée récemment par la compagnie anglaise Oxitec.

Une fois lâchés dans la nature ils auront une mission simple: se livrer à de frénétiques orgies sexuelles avec les femelles ordinaires de leur espèce Aedes aegypti.

Ce sont elles qui transmettent aux humains le virus Zika, responsable de graves malformations congénitales de bébés, mais aussi les virus tropicaux de la dengue et du chikungunya.

La progéniture issue de ces accouplements naîtra porteuse d’une maladie qui la tuera rapidement avant qu’elle n’ait pu se reproduire à son tour.

Quant aux mâles transgéniques, ils sont eux programmés génétiquement pour périr peu après leurs accouplements.…

Lire Plus =>

L’épidémie de Zika est terminée en Guyane française

zikaSur neuf mois d’épidémie, les médecins sentinelles estiment à près de 10 000 le nombre de patients ayant consulté pour une contamination par le virus.
« La fin de la phase épidémique de Zika pour l’ensemble de la Guyane » a été actée vendredi 21 octobre par son préfet, Martin Jaeger, « suite à l’avis du comité d’experts des maladies infectieuses et émergentes ».

Sur neuf mois d’épidémie, les médecins sentinelles estiment à près de 10 000 le nombre de patients ayant consulté pour une contamination par le Zika, selon le bulletin épidémiologique de l’Institut de veille sanitaire (INVS) du 6 octobre. Aucun décès n’a été rapporté. Durant l’épidémie, « 1 105 » femmes enceintes ont été infectées par le virus, rapporte l’INVS. En comparaison, en 2015, plus de 6 900 accouchements ont été enregistrés en Guyane.

Pour l’ensemble de la Guyane, à ce jour, « il a été répertorié quatre cas de syndrome de Guillain-Barré chez des personnes positives pour le Zika.…

Lire Plus =>

Pr Hyppolyte Morestin, pionnier de la chirurgie faciale

Jeudi 20 octobre 2016  à 18h. La Mutualité Fort-de-France

hippolyte_morestin-3 La Société Martiniquaise d’Histoire de la Médecine organise une conférence à
La Mutualité
bd du Gal de Gaulle
Fort-de-France
Intervenant : Xavier Chevalier, Conservateur en chef des bibliothèques, directeur de la bibliothèque Schoelcher

La période de commémoration du centenaire de la Première Guerre mondiale est l’occasion de se pencher sur la vie et l’œuvre du Dr Hippolyte Morestin (1869, Basse-Pointe – 1919, Paris) et de mieux faire connaître ce grand médecin et chirurgien originaire de Martinique, qui s’illustra en soignant les soldats de la Guerre 14-18 grièvement blessés au crâne, à la mâchoire et au visage, appelées « les gueules cassées ».

A travers l’évocation de cette personnalité complexe, brillante mais avec ses zones d’ombre, dont le destin fut marqué comme des millions de personnes par la tourmente de la Grande Guerre, il s’agit de revenir plus d’un siècle en arrière sur des évènements tragiques au cours desquels des individus comme lui ont donné le meilleur d’eux-mêmes et ont contribué à améliorer la vie de leurs semblables.…

Lire Plus =>

« Les ACCCroSSSSSucres », le jeu des 7 familles primé

accro_sssucre-400

Une carte créée par Cindy Choisy

En janvier 2016, le Fonds MAIF pour l’Education lançait, pour la 7ème année consécutive, son appel à projets. Il est destiné prioritairement aux associations qui œuvrent en faveur du partage de la connaissance sur des thématiques sociales, citoyennes, éducatives ou culturelles. L’appel à projets a pour vocation principale de mettre à l’honneur des projets originaux, innovants en termes d’approche pédagogique et susceptibles d’être déclinés vers différents publics.

Cette année le Fonds MAIF pour l’Education a sélectionné le projet de HeadMade Factory, un collectif d’artistes- de et à- St Martin, parmi les 564 projets reçus. Projet qui par la suite été retenu par le jury FME Antilles (Martinique-Guadeloupe)

Aujourd’hui, le projet « Les ACCCroSSSSSucres » : un jeu de cartes de 7 familles pour sensibiliser les plus jeunes aux enjeux de la surconsommation de sucre, fait parti des 26 initiatives académiques les plus innovantes récompensées.

Le mardi 11 octobre dernier, Florence POIRIER-NKPA artiste, coordinatrice et membre fondatrice du Collectif HeadMade Factory a été invitée à la Délégation MAIF de Martinique pour recevoir le prix Académique Martinique-Guadeloupe, dont le jury était composé de représentants de l’Education Nationale, des collectivités territoriales, du monde de l’économie sociale et de la MAIF.…

Lire Plus =>

10 octobre : Journée Mondiale de la santé mentale

jour_mondial_sante_mentalLa journée mondiale de la santé mentale (célébrée le 10 octobre), est une journée internationale consacrée à l’éducation et à la sensibilisation du public envers la santé mentale1. Elle a été célébrée pour la première fois en 1992. Les données dont l’Organisation mondiale de la santé (OMS) dispose indiquent que les individus atteints de troubles mentaux, et en particulier celles qui sont placées en établissement, présentent des taux de mortalité par cancer et par cardiopathie plus élevés que la population générale. D’après les chiffres, les personnes âgées dépressives seraient exposées à un risque excédentaire de cancer de 88 % et les hommes dépressifs à un risque de cardiopathie accru de 70 %

Lire aussi dans F-A : L’art, une brèche dans l’armure de la santé mentale

En 2004, la Journée mondiale de la santé mentale mettait l’accent sur les liens entre santé mentale et santé physique. Les données dont on dispose aujourd’hui indiquent que les personnes atteintes de maladies mentales, et en particulier celles qui sont placées en établissement, présentent des taux de mortalité par cancer et par cardiopathie plus élevés que la population générale.…

Lire Plus =>

Plaidoyer pour le véganisme

— Par Collectif —

veganPar un collectif d’artistes, journalistes, hommes et femmes politiques, humoristes, universitaires, auteurs, dont Yann Arthus-Bertrand, Amélie Nothomb, Matthieu Ricard, Sanseverino…

A la suite d’enquêtes menées dans plusieurs abattoirs français et diffusées par l’association L214, la question de l’abattage des animaux a suscité un débat d’ordre national. Devant l’implacable réalité des images, les Françaises et Français commencent à prendre conscience des souffrances endurées par les animaux d’élevage. Après la tenue de débats à l’Assemblée nationale et au Sénat portant sur la sensibilité animale, une commission d’enquête parlementaire a même été créée au printemps afin d’étudier les conditions d’abattage des animaux de boucherie dans les abattoirs français.

Nous avons été profondément bouleversés par ces images d’êtres vivants et sensibles luttant pour leur vie dans les abattoirs. Quelles que soient la méthode d’abattage et la taille de l’abattoir, toutes les enquêtes montrent des animaux en détresse et en grande souffrance, conscients du sort qui leur est réservé.…

Lire Plus =>

Matthew : « Haïti risque une nouvelle épidémie de choléra »

haiti_choleraHaïti est vulnérable. Le pays a déjà été frappé, en 2010, par un séisme qui avait causé la mort de 200 000 personnes. S’en était suivie une épidémie de choléra, qui avait touché plus de 680 000 personnes. Elle avait fait plus de 10 000 victimes.
Le risque est plus que jamais présent. Hier, les autorités se sont inquiétées du recensement de huit nouveaux cas. Cette infection intestinale provoque des diarrhées et une forte déshydratation. Elle est fréquente dans les pays pauvres où le système de traitement des eaux n’est pas fonctionnel. L’Organisation des Nations Unies a rappelé, ce matin être aux côtés d’Haïti dans son entreprise d’assainissement de l’eau.
Il faut dire que l’ONU porte une lourde responsabilité dans la situation sanitaire en Haïti. En août dernier, l’organisation internationale avait reconnu être impliquée au début de l’épidémie. Le foyer initial de l’épidémie semble en effet être la base des casques bleus népalais.…

Lire Plus =>

Les Sepiens dans les îles de la Caraïbe

— Par Marie-Cécile NAUD, Correspondante de la Ligue —

madinsepBonjour à tous !
Sclérosée en Plaques depuis 20 ans et suivie au préalable à Toulouse par le Pr Michel CLANET et toute son équipe, je suis arrivée en Martinique en 2006 où je réside à l’année. Le suivi de France m’a longtemps fait peur puisqu’on pensait de cette maladie qu’il s’agissait « d’une maladie émergente » et que « plus on s’approchait des Tropiques moins nous avions la possibilité d’être atteint par cette maladie », « que la population noire ne risquait que fort peu d’être atteinte par cette maladie. »
J’ai donc pendant plusieurs années fait l’aller-retour Fort de France Toulouse, mais comme chacun le sait le budget d’une personne invalide à 80 % catégorie 2 est largement insuffi sant.
En 2006 en Martinique, il y avait 390 malades déclarés pour environ 400 000 habitants. Il faut dire que les stats sous les tropiques…
Ayant été contactée par plusieurs personnes et notamment des locaux pour des renseignements, j’ai créé la page Facebook Madin’SEP et la page « la SEP dans les îles de la Caraïbe » à plus large diffusion.…

Lire Plus =>

Les connaissances sur Zika progressent

— Par Pauline Fréour —
zika_virus– Transmission, traitement, lutte contre les moustiques… La mobilisation des chercheurs porte ses fruits.

Les leçons d’Ebola, précédente épidémie qualifiée d’urgence de santé publique de portée mondiale par l’OMS, ont semble-t-il été apprises. Face au Zika, un virus causant des malformations congénitales et des troubles neurologiques qui circule actuellement dans au moins 58 pays, la mobilisation des chercheurs a été plus rapide, avec un partage de l’information scientifique sans précédent. Cette semaine a été particulièrement riche en découvertes. Revue de détails.

• Le moustique femelle passe le virus à sa descendance

L’essentiel des contaminations humaines ont pour origine la piqûre du moustique Aedes, et plus spécifiquement Aedes aegypti (Aedes albopictus ou «moustique tigre», présent en France métropolitaine, est un vecteur peu efficace du virus). Pour cette raison, et parce qu’il n’existe pas encore de vaccin ni de traitement contre Zika, les efforts pour enrayer l’épidémie reposent largement sur la destruction des insectes vecteurs.…

Lire Plus =>

Zika : 6 mois de préservatif après une possible infection

— AFP —

zika_preservatifSuite à la découverte du virus Zika dans le sperme d’un italien 6 mois après l’apparition des premiers symptômes de l’infection, les chercheurs préconisent d’allonger la durée d’utilisation de préservatifs pour toutes les personnes atteintes.

Le virus Zika a été détecté dans le sperme d’un Italien six mois après les premiers symptômes de l’infection, soit le double du précédent record enregistré, selon une étude réalisée par l’institut Spallanzani à Rome. Cet homme de 30 ans avait ressenti de la fièvre et des démangeaisons pendant cinq jours lors d’un séjour en Haïti en janvier, rapporte cet établissement dont l’étude a été publiée jeudi dans Eurosurveillance, revue européenne d’épidémiologie.

Les résultats de cette étude «soulignent la nécessité de recommander aux patients affectés de s’abstenir d’activité sexuelle ou d’utiliser un préservatif pendant au moins six mois», insistent les auteurs. Pour obtenir ces résultats, l’institut Spallanzani, spécialisé dans les maladies infectieuses, a effectué une série de prélèvements sur le patient désormais en bonne santé.…

Lire Plus =>

Le Zika: ce n’est pas fini !

zika_pas_finiMalgré une diminution des cas depuis environs 4 semaines, l’épidémie de Zika se poursuit sur l’ensemble du territoire.

La sensibilisation de TOUS est d’autant plus nécessaire pour lutter contre la propagation du virus zika car il s’agit de lutter durablement contre les moustiques.

Ne soyons pas complices de l’épidémie qui est en cours et agissons contre la prolifération des moustiques en Martinique :
– détruisez les gîtes en vidant les récipients d’eau une fois/semaine
– dormez sous moustiquaire
– appliquez les répulsifs conseillés sur www.stopauxmoustiques.fr
– portez des vêtements longs
– partagez ce message afin qu’un maximum de personnes luttent !
Faisons de la lutte contre les moustiques un réflexe quotidien…

NOUS SOMMES TOUS RESPONSABLES, NE SOYONS PAS COMPLICES
En vacances …continuons la protection
Même pendant les vacances continuez à vous protéger des moustiques !!!
– Dormez sous une moustiquaire
– Utilisez des produits répulsifs (crèmes, spray, lotion anti moustiques)
– Utilisez une raquette anti moustique
– Portez des vêtements longs

POINT DE SITUATION RELATIF AU ZIKA
Pour la semaine du 04 au 10 juillet 2016 (semaine 27), l’épidémie de Zika se poursuit sur l’ensemble du territoire avec une baisse du nombre de cas évocateurs de Zika ayant consulté un médecin généraliste confirmant la tendance déjà constatée depuis 4 semaines.…

Lire Plus =>