Un festival en partie “interdit aux Blancs” en juillet?

 Un festival décrit comme “afroféministe militant” organisé à Paris en juillet prévoit de réserver des espaces pour les femmes noires. Contactée par LCI, la mairie, propriétaire des lieux, indique qu’elle n’a pas “d’autorisation à délivrer sur les événements organisés dans un local qu’elle loue.” Elle condamne néanmoins toute manifestation qui aurait un caractère discriminant.
26 mai 2017 11:12Youen Tanguy

: la maire de Paris Anne Hidalgo a condamné avec fermeté ce dimanche l’organisation à Paris du festival “Nyansapo”, en partie “interdit aux blancs”. Dans plusieurs messages postés sur Twitter, elle réclame l’interdiction de cet évènement et annonce qu’elle va saisir le préfet de police en ce sens.

Après la polémique sur la tenue d’un camp d’été décolonial l’an dernier, un festival en partie “interdit aux blancs” va-t-il avoir lieu à Paris ? Le “Nyansapo Fest”, c’est le nom de l’évènement, doit se dérouler du 28 au 30 juillet prochain dans l’ancienne sous-station électrique Voltaire, 14 avenue parmentier dans le XIe arrondissement.

Selon la description de la manifestation sur le site officiel, il s’agit d’un festival “afroféministe militant” qui se divisera en plusieurs espaces : un espace décrit comme “non mixte – femmes noires (80% du festival)” ; un espace “non mixte – personnes noires” ; un espace “non mixte – femmes racisées” et un “espace ouvert à tous”.

Lire Plus => LCI