The square

Mercredi 15, Vendredi 17 novembre 2017 à 19h30 VO.

Date de sortie 18 octobre 2017 (2h 22min)
De Ruben Östlund
Avec Claes Bang, Elisabeth Moss, Dominic West
Genre Comédie dramatique
Nationalités suédois, allemand, danois, français

Synopsis :
Palme d’or au Festival de Cannes 2017

Christian est un père divorcé qui aime consacrer du temps à ses deux enfants. Conservateur apprécié d’un musée d’art contemporain, il fait aussi partie de ces gens qui roulent en voiture électrique et soutiennent les grandes causes humanitaires. Il prépare sa prochaine exposition, intitulée « The Square », autour d’une installation incitant les visiteurs à l’altruisme et leur rappelant leur devoir à l’égard de leurs prochains. Mais il est parfois difficile de vivre en accord avec ses valeurs : quand Christian se fait voler son téléphone portable, sa réaction ne l’honore guère… Au même moment, l’agence de communication du musée lance une campagne surprenante pour The Square : l’accueil est totalement inattendu et plonge Christian dans une crise existentielle.

La presse en parle :

Bande à part par Pierre Charpilloz
Une œuvre d’art. Un joyau de modernité.
La critique complète est disponible sur le site Bande à part

La Voix du Nord par Philippe Lagouche
Le grinçant Ruben Östlund privilégie le plan-séquence, étirant les scènes jusqu’au malaise jusqu’à parfois évoquer le Paul Thomas Anderson de Punch-Drunk Love. L’art de la comédie à son paroxysme !

Positif par Alain Masson
Cette nouvelle fable réjouissante vise ainsi la cible favorite de cet auteur scandinave émule de Buñuel : la bourgeoisie (dont il est issu) et à travers elle, bien sûr, les ambiguïtés du fameux “modèle suédois”. Sauf qu’elle le fait d’une manière plus ample qu’auparavant. Ici, Ruben Östlund repousse en effet les limites de la performance artistique… comme celles de la morale. C’est dire si “The Square” est percutant (…).

Transfuge par Frédéric Mercier
Un film aussi soigné que vénéneux.

20 Minutes par Caroline Vié
Le cinéaste suédois se moque joyeusement du milieu de l’art dans cette comédie grinçante dont le personnage principal est un conservateur de musée d’art contemporain (Claes Bang, une découverte) peinant à concilier ses idéaux altruistes et son comportement égocentrique.

aVoir-aLire.com par Gérard Crespo
POUR : Bel objet étrange aux antipodes de l’académisme, ce film mélange les genres avec audace et échappe au ton consensuel, proposant une réflexion subtile sur le rôle de l’intellectuel dans des sociétés inégalitaires.
La critique complète est disponible sur le site aVoir-aLire.com

Culturebox – France Télévisions par Lorenzo Ciavarini Azzi
Puissant et hilarant, le film a obtenu la Palme d’or du Festival de Cannes 2017. La mise en scène est là, le cadre et la lumière. A voir, absolument. Pour rire. De nous, notamment.
La critique complète est disponible sur le site Culturebox – France Télévisions

Dernières Nouvelles d’Alsace par La Rédaction
Ruben Östlund n’a pas peur des clichés ni de forcer le trait pour servir sa farce. Mais à la manière de son compatriote Thomas Vinterberg (Festen, La Chasse, La Communauté), il réussit aussi à être saisissant et glaçant.
La critique complète est disponible sur le site Dernières Nouvelles d’Alsace

Direct Matin par La Rédaction
(…) cette satire sociale grinçante n’est pas une coquille vide, puisque cette maestria se double d’une réflexion intense et ambitieuse sur l’individualisme, la perte des valeurs collectives et la liberté d’expression.

Ecran Large par Alexandre Janowiak
Doté d’une mise en scène impressionnante et d’un humour caustique tordant, “The Square”, à défaut de contenter tous les esprits, les marquera assurément. L’empreinte des grands films.
La critique complète est disponible sur le site Ecran Large