Tag Archive for Vox Caribæi

Animations en temps de Covid

À la Martinique, quelques initiatives heureuses, qui montrent comment la vie culturelle est tenace, comment la vie continue en dépit des obstacles sur le chemin… 

Mardi premier décembre, à 17 heures : Orgue et Kora à la Cathédrale de Fort-de-France

Dans le cadre des « Mardis de l’orgue » à la Cathédrale Saint-Louis de Fort-de-France, l’Association pour le rayonnement des orgues en Martinique reçoit Lisette Biron. La musicienne donnera une conférence-concert, de 17 à 19 heures, autour de la kora. L’entrée est gratuite. Toutefois, une libre participation sera la bienvenue.

La kora est un instrument à cordes originaire de l’Afrique de l’Ouest. C’est aussi l’instrument qui accompagne les liturgies à l’abbaye de Keur Moussa au Sénagal. Lisette Biron représente cette abbaye en Europe.

 

Mardi premier décembre, à 20 heures : Film : Les Orphelins de Sankara, à la télévision

Martinique la 1ère : Ce mardi dans l’émission Mémoire Vive, découvrez une histoire incroyable et méconnue, celle des orphelins de Sankara !

Un communiqué  envoyé par « Les Révoltés de l’Histoire-Association Protéa », organisatrice du  Festival International du film Documentaire de Martinique, nous avertit également ce jour :

« Nous vous informons que le film Les Orphelins de Sankara, écrit et réalisé par Géraldine Berger (Les Films d’un Jour et Vosges-Télévision) sera diffusé ce soir à 20 heures, sur Martinique la 1ère.

Lire Plus =>

« Vox Caribæi », texte & m.e.s. d’Éric Martinel

Jeudi 11 avril 2019 à 20 h. Tropiques-Atrium

Dans les pas des missionnaires : contacts de civilisations.
Par le biais d’un spectacle associant la narration, la musique et les marionnettes, Vox Caribæi propose un panorama de l’aventure missionnaire à travers la Chine et les Amériques. En six tableaux, sont brossés les caractères de différents peuples.

Grâce à la paléographie musicale, l’ensemble musical redonne vie à des mélodies autochtones notées par les missionnaires ainsi qu’à d’autres airs composés pour la liturgie, entre le XVIe et le XIXe siècle.

En somme, une véritable performance « d’archéologie musicale » à travers laquelle on découvre, tour à tour : la musique des amérindiens, celle des esclaves, celle des colons, et celle de la cour de Chine.

Lire Plus =>