Tag Archive for Serge Bilé

« Le seul passager noir du Titanic » : Serge Bilé nous révèle l’histoire méconnue de l’Haïtien Joseph Laroche

— Par Odile Morain —

Il s’appelait Joseph Laroche, il était d’origine haïtienne, travaillait à Beauvais et a embarqué le 10 avril 1912 à bord du « Titanic » avec sa famille, pour retourner s’installer à Haïti.

Le Titanic n’a pas fini de nous livrer ses secrets. La preuve, avec cette nouvelle révélation du journaliste Serge Bilé. Le seul passager noir du Titanic revient sur l’histoire de Joseph Laroche, un ingénieur haïtien embarqué sur le paquebot mythique avec sa famille.

Autour du paquebot de légende, de nombreuses spéculations ont circulé sur les passagers présents cette nuit tragique. « Il y a eu beaucoup de ‘fake news’, à propos d’une servante américaine, d’un boxeur noir américain, qui se seraient trouvés sur le Titanic, mais Joseph Laroche était le seul noir sur le paquebot« , assure Serge Bilé.

Quatre billets pour rentrer en Haïti

La vie  de Joseph Laroche a constamment été bousculée par les événements. Le jeune homme issu d’une famille bourgeoise quitte Haïti en 1901, il n’a que 15 ans lorsqu’il arrive à Beauvais (Oise).

Lire Plus =>

Soweto: la recette d’un succès populaire ambigu

 — Par Roland Sabra —

Soweto texte de Serge BiléComme toute recette de cuisine tout dépend de l’endroit où vous concoctez votre plat. On ne fait pas une bouillabaisse de la même façon à Marseille, à Miami, à Tokyo, à Fort-de-France. Il est important de tenir compte des ingrédients locaux, de ce que vous pourrez trouver sur le marché.

Prenons l’exemple de Soweto, spectacle qu’il est difficile de qualifier, tant il relève de genres indéfinis, (comédie musicale? tour de chant? danses? music-hall? variétés?) et qui a suscité un enthousiasme populaire indéniable à l’Atrium de Fort-de-France. Les trois représentations ont été doublées et chaque fois elles ont fait salle comble.

Serge Bilé, est un journaliste honnête et compétent, et ses papiers retracent, sans compromis, sans flatterie aucune ce qu’il constate, n’en déplaise à quelques nationalo-populistes qui lui contestent ( de quel droit?) sa liberté de parole au fallacieux prétexte qu’il ne serait pas martiniquais d’origine! La bêtise est sans frontière. Sans être historien, essayiste, ni même écrivain Serge Bilé écrit des livres, témoigne. « Noirs dans les camps nazis », qui aurait dû obtenir le prix Essais France Télévision a été écarté à la suite d’une intervention de la responsable des prix littéraires mettant injustement en doute le sérieux de l’ouvrage.

Lire Plus =>