Étiquette : Regina King

The Harder They Fall, le western noir et militant de Netflix électrise le Festival du film de Londres

— Par Constance Jamet —

Mis en musique et produit par Jay-Z, ce film met en lumière des figures afro-américaines historiques de l’Ouest. Avec un casting de rêve pour les incarner : Regina King, Idris Elba et Jonathan Mayors. À découvrir en ligne le 3 novembre.

Un petit parfum de Far Ouest américain a plané, mercredi, sur la levée de rideau du Festival du film de Londres. La manifestation qui peut, comme tant d’autres, faire à nouveau le plein de stars américaines avec la décrue de la pandémie, déroulait le tapis rouge au western militant et musical de Netflix The Harder They Fall salué par la critique pour sa tentative de «dépoussiérer un genre à l’agonie», dixit Variety, car trop codifié, voire sclérosé.

En ligne dès le 3 novembre sur la plateforme Netflix, le premier long-métrage du compositeur et musicien Jeymes Samuel veut faire sortir de l’ombre ceux que les westerns classiques oublient trop souvent : les Afro-Américains et les femmes. The Harder They Fall réunit dans une même intrigue de célèbres cow-boys et hors-la-loi noirs.

Tous les personnages ont existé.

→   Lire Plus

Regina King : “J’utilise le cinéma pour faire entendre ma voix”

— Par Stéphanie Belpeche —

Avec le drame politique One Night in Miami (disponible sur Amazon Prime Vidéo), la réalisatrice afro-américaine Regina King évoque le souvenir de Mohammed Ali et Malcolm X.

Elle s’inscrit dans la lignée des réalisateurs afro-américains déterminés à témoigner à travers le cinéma de leur engagement politique. Après Spike Lee, Ava DuVernay, Steve McQueen, Jordan Peele, John Singleton, Barry Jenkins et même Ryan Coogler, Regina King, actrice de 50 ans qui s’est illustrée chez certains d’entre eux, a décidé de passer derrière la caméra pour One Night in Miami, un projet cher à son cœur. Disponible sur Amazon Prime Vidéo, il s’agit de l’adaptation de la pièce de théâtre du dramaturge et scénariste Kemp Powers, qui retrace l’échange mémorable entre quatre hommes dans une chambre de motel à Miami le 25 février 1964 : Cassius Clay, tout juste champion du monde à 22 ans catégorie poids lourds, l’activiste Malcolm X, la star du football Jim Brown et le chanteur de soul Sam Cooke. Pendant la discussion, le célèbre boxeur révèle qu’il va se convertir à l’islam et s’appeler désormais Mohammed Ali… Tous à un moment crucial de leur carrière, encore jeunes et idéalistes.

→   Lire Plus