Étiquette : Obscurantisme

Coronavirus. Mick Jagger, le rock contre l’obscurantisme

— Par Marie-José Sirach —

Avec la complicité de Dave Grohl, membre des Foo Fighters et ancien batteur de Nirvana, le chanteur des Rolling Stones se révèle en militant du vaccin. Même en distanciel, le rock reste un virus puissant !

Mick Jagger, 77 printemps, n’aura décidément jamais sa langue dans sa poche. Il vient d’enregistrer à la maison Eazy Sleazy , une chanson qui claque, une chanson rock and rollienne à souhait, drôle, piquante, irrévérencieuse.

Avec la complicité de Dave Grohl, des Foo Fighters, le duo chic et choc livre un morceau d’une rare vitalité. Le pape du rock and roll, dans un entretien accordé au magazine Rolling Stone, raconte avoir écrit « les paroles très rapidement » et éprouvé le besoin de revenir sur cette pandémie pour chanter « l’espoir de sortir de ce calvaire. Le refrain de la chanson, c’est comme la lumière au bout du tunnel », dit-il encore.

Au passage, le chanteur des Rolling Stones ne se gêne pas pour moquer les complotistes et conspirationnistes de tout poil, alerter sur les infos toxiques qui circulent sur les réseaux sociaux.

→   Lire Plus

“Les arts et la culture éclairent face à l’obscurantisme”

— Par Sylivie Robert, sénatrice —

obscurantismeDepuis les attentats du vendredi 13 novembre, les artistes sont mobilisés pour rendre hommage aux victimes, pour certaines attaquées en plein concert au Bataclan. Lorsque la culture est attaquée, la culture répond. Pour[…] la sénatrice Sylvie Robert, l’art est au coeur de la question.

Le vendredi 13 novembre, l’obscurantisme, la folie meurtrière ont assassiné des innocents, des innocents qui allaient écouter de la musique, qui allaient au stade, qui flânaient aux terrasses des bistrots parisiens. En un mot, la barbarie s’est attaquée aveuglément à notre instinct de bonheur, à cet art de vivre qui est le nôtre, à notre culture qui témoigne de notre insatiable passion pour la vie.

Pourquoi l’artiste est-il souvent le premier visé par les totalitarismes? Parce qu’il dérange. Parce qu’il s’échappe de ce qui est, parce qu’il dénonce parfois subrepticement ou avec fracas, parce qu’il refuse de se conformer, parce qu’il nous oblige à questionner le monde sensible, à réfléchir sur nous-mêmes et à confronter nos pensées, nos visions, nos êtres.

En ce sens, la création est aussi un acte de révolte, qui demeure, par essence, opposé à tout immobilisme.

→   Lire Plus