Tag Archive for Lisa Simone

Clôture du Martinique Jazz Festival 2018

— Par Selim Lander—

Le festival 2018 aura vraiment apporté le jazz au public martiniquais, avec des concerts gratuits sur l’esplanade de l’Atrium mais également à Trois-Îlets, au Lamentin, à Rivière-Salée, au Prêcheur suivis par une assistance nombreuse et souvent passionnée, une vingtaine de concerts en tout, étalés sur une grosse semaine. Les amateurs de la musique classique aimeraient bénéficier d’une aussi riche programmation ! Mais ne crachons pas dans la soupe et félicitons-nous plutôt de l’existence de ce festival, en attendant les « Petites Formes » théâtrales en janvier et les RCM en mars.

La dernière soirée « de prestige », dans la grande salle de l’Atrium, a fait place successivement au pianiste martiniquais Ronald Tulle et à la chanteuse américaine Lisa Simone, deux prestations de qualité quoique dans des genres très différents. Ronald Tulle s’était en effet adjoint pour la circonstance, à côté d’un batteur et d’un percussionniste martiniquais, le bassiste Michel Alibo et le chanteur Tony Chasseur, bien connu chez nous, tous deux emblématiques d’une certaine musique antillaise revigorée par des accents jazzy. Lisa Simone et sa musique groove pour sa part accompagnée par un trio éclectique parmi lesquels on notait la présence d’un batteur d’origine guadeloupéenne. 

Lire Plus =>

Lisa Simone, solaire, olympienne, à Jazz in Marciac

— Par Fara C —
lisa_simoneC’est ma première grande découverte de cette 39e édition », déclare une fidèle festivalière. Dès le deuxième jour, le public a deux autres révélations : GoGo Penguin et Snarky Puppy, qui mettent le feu aux poudres. Le lendemain, Ibrahim Maalouf attire 5 500 fans que le trompettiste Stéphane Belmondo, en première partie, emmène sur les ailes de son œuvre Love for Chet. Deux jours après, les mélomanes touchés par ce bijou dédié à Chet Baker en parlent encore…
En l’espace d’un an, l’artiste a tourné aux quatre coins du monde

En 2015, Lisa Simone avait, elle aussi, emporté l’adhésion de l’exigent public marciacais. Au début, ce dernier semblait dans l’expectative devant la fille de la légendaire Nina. Progressivement convaincu par le talent qu’il découvrait, il lui a réservé une standing ovation, inoubliable pour la chanteuse et auteure-compositrice. « Ce souvenir est gravé en moi, nous confie Lisa, un an après. Durant les premiers titres, j’avais le trac comme pour un examen de passage. C’était d’autant plus stressant que beaucoup de gens m’avaient dit avoir vu ma mère se produire à Marciac.

Lire Plus =>

Lisa Simone, attachante chanteuse

Lisa Simone1— Par Selim Lander —

Vie privée et vie publique sont deux choses distinctes. On ignore comment se comporte Lisa Simone avec ses proches mais elle a un don pour établir le contact avec les spectateurs. Toujours souriante, n’affichant aucune prétention de diva mais au contraire une simplicité qui paraît totalement naturelle, il ne lui faut pas beaucoup de temps pour nous persuader que nous sommes des amis. Tantôt assise au bord de la scène, tantôt parcourant la salle pour serrer les mains des spectateurs sans cesser pour autant de chanter dans son micro baladeur, elle se met, littéralement, de plain-pied avec les spectateurs. L’ambiance dans la grande salle de l’Atrium bien remplie était chaleureuse – comment aurait-elle pu ne pas ? – mais les Martiniquais restent toujours un peu sur un quant-à-soi que la présence (rare) du président de la région a peut-être encore renforcé, ce soir-là. Il serait dommage que la chanteuse ait ressenti que nous ne lui rendions pas autant que ce qu’elle nous donnait.

Ou bien le public n’était-il pas absolument convaincu par la prestation purement vocale de Lisa Simone ?

Lire Plus =>

Lisa Simone, le prénom lui colle à la peau

Vendredi 20 mars à 20 heures à l’Atrium Salle Aimé Césaire

lisa_simloneNina Simone a 29 ans quand naît sa fille Lisa près de New York. Elle est déjà dans la lutte pour les droits civiques, puis contre la guerre du Viêtnam. Lisa vivra dans cette effervescence et celle instable et cosmopolite de sa mère. Une vie faite de fêlures. En 1999 en Irlande, Nina Simone l’invite à la rejoindre sur scène…
La France découvre Lisa Simone en 2007, artiste déjà reconnue et récompensée à Broadway, avec la tournée européenne de Daughters of Soul, groupe composé de descendants de stars de la soul avec Nona Hendrick, Joyce Kennedy, Indira Khan, Lalah Hathaway… Puis en 2009, elle débute la tournée Sing the truth, en hommage à Nina Simone avec Lizz Wright, Angélique Kidjo et Dianne Reeves. Un succès mondial !
Sa reprise de Four Women, de sa mère, séduit. Elle sort en octobre 2014 All is Well⋅ Une confidence sur groove intemporel et mots choisis servie par une voix sans limite enracinée en terre afro-américaine consacré par la presse et plus de 50 dates de concerts !

Lire Plus =>

Lisa Simone : Un diamant qui attendait son heure pour briller

— Par Fara C —
lisa_simone« Le mot révolution vient du terme révolte (…) / Le peuple se soulève pour dire ça suffit ! » chante Lisa dans son album qui allie l’héritage africain à la modernité.
Photo : Sophie Leroux
La fille de la diva activiste Nina Simone nous révèle, avec son premier disque « All Is Well », un somptueux legs artistique, éthique 
et politique. à cinquante ans, Lisa Simone est entourée par la crème de la world musique.

Après de longues années d’errance et de souffrance désormais maîtrisée, Lisa Simone a patiemment tissé sa force intérieure et forgé son espace à elle, avant d’enregistrer, à cinquante ans, son premier disque, All Is Well.

Lire Plus =>