Tag Archive for le G.R.S.

Prélèvements obligatoires : quelques repères

— Par Max Dorléans (G.R.S.) —

Durant les deux premières semaines du mouvement des gilets jaunes, bien des invités des plateaux des différentes télés dominantes (BFM, LCI…) nous ont rabattu les oreilles avec la question du niveau inadmissible des prélèvements obligatoires en France.
Cette question, loin de nous être étrangère, nous concerne également, tout comme une partie grandissante des revendications portées par les gilets jaunes.
Cependant, à regarder de plus près, cette question semble, sinon avoir disparu, mais s’être dissipée depuis quelque peu. En effet dès le moment où la notion des prélèvements obligatoires (terme utilisé de façon péjorative pour désigner les impôts et cotisations sociales) a cessé d’être abstraite, à savoir dès lors qu’elle a été liée à la question des services publics en recul, et à celle des cadeaux fiscaux et sociaux au patronat, le contour de cette question a évolué.
En effet, à entendre tous nos imposteurs, ce qui plombait le pouvoir d’achat de la population, et conséquemment l’économie française, c’était fondamentalement le niveau insupportable des prélèvements obligatoires en France, championne du monde en la matière, très loin devant les autres nations.

Lire Plus =>

Après l’horreur, notre combat pour l’émancipation !

— Par Gilbert Pago & Philippe Pierre-Charles pour le G.R.S.—

charlie_solidaireLes clameurs se sont (presque) tues. L’émotion n’est plus à son paroxysme. Le moment de l’analyse est venu.
Chacun sait bien la position constante du GRS : le terrorisme aveugle ou ciblé, les assassinats de masse ou individuels, éthiquement insupportables, sont absolument contraires aux méthodes du mouvement ouvrier. Ces crimes  ne peuvent servir que les ennemis de la cause de l’émancipation des peuples. Ils ont choqué à juste titre la conscience universelle. L’indignation, la réprobation, la colère ne peuvent être ni sélectives ni hiérarchisées. La tuerie de Charlie Hebdo, le lâche assassinat de notre compatriote policière municipale, l’odieux massacre de clients d’un magasin casher, la mise à mort génocidaire de milliers de Nigérians, relèvent de l’abjection la plus absolue tant dans les mobiles que dans les faits eux-mêmes.
La présence d’une jeune martiniquaise parmi les victimes tout comme hier le kidnapping de Thierry Dol, ou encore la certitude que d’autres jeunes martiniquais se trouvent dans les rangs des djihadistes, montrent que les problèmes du monde sont aussi nos problèmes pour le meilleur comme pour le pire.

Lire Plus =>