Tag Archive for Faada Freddy

Faada Freddy, la voix de l’âme

Le chanteur sénégalais, Faada Freddy, est l’un des artistes les plus programmés dans les festivals de l’été.

faada_freddy— Par Éric Mandel —

« Dans nos sociétés individualistes, le bonheur et le partage sont de plus en plus rares. La musique permet ce moment de communion avec le public. Et elle ne doit pas avoir de limites. » Le propos pourrait agacer les plus blasés et les esprits chagrins. Trop consensuel, angélique, bourré de clichés… Sauf que Faada Freddy ne se contente pas de belles paroles entendues mille fois. Il applique à la lettre cette philosophie de vie sur scène, son terrain de prédilection. Au point de parfois jouer les prolongations… dans la rue. L’anecdote est ancienne mais révélatrice. En novembre 2014, lors d’un concert au Trianon, à Paris, le chanteur frustré par le « couvre-feu » imposé au terme de près de deux heures d’un show intense, avait alors invité les spectateurs à le retrouver sur le boulevard. Ils seront près de 300 à répondre à l’appel. « Le concert s’est terminé en cacahuètes dans le métro », s’amuse le chanteur sénégalais.

Lire Plus =>

Faada Freddy, du gospel qui claque

— Par Fara C. —
faada_freddyL’artiste sénégalais présente « Gospel Journey », son CD sans instrument mêlant voix et percussions corporelles, contre le règne du fric, du look et du toc.

Il faut chérir l’audace et, surtout, son public, pour conclure son concert au Trianon en accompagnant les spectateurs jusque dans les couloirs du métro, comme l’a fait, en 2014, l’époustouflant Faada Freddy. À la grande joie des voyageurs, stupéfaits, mais à l’enthousiasme immédiat devant tant de talent et de générosité, l’auteur, interprète et compositeur sénégalais continuait de chanter a cappella, leur offrant à la volée l’or de sa voix.

Étourdissante, ductile à souhait, elle s’élève à tire-d’aile vers des harmonies éthérées. Elle constitue la sève du CD Gospel Journey, conçu sans instrument. « Alors que règnent l’artificiel, l’argent et son lot de contre-valeurs, j’ai souhaité mettre en lumière l’essentiel, explique Freddy. Et cela, à travers ce qu’on a de plus naturel et intime : la voix, le corps. » Il a ainsi baptisé son disque, car le gospel en forme la matrice.

Lire Plus =>