Étiquette : Emmanuel JOS

“L’église catholique aux Antilles françaises de Christophe Colomb à nos jours”, par Emmanuel Jos

De la catholicisation à l’évangélisation

Cet ouvrage montre comment, sous l’Ancien régime, le pouvoir colonial s’est servi de l’Eglise catholique pour cautionner la conquête de nouveaux territoires, le sort fait aux Caraïbes, la traite négrière et l’esclavage des « Noirs ». Il présente la façon dont les membres du clergé se sont situés et comment le processus de catholicisation a été mis en œuvre en Guadeloupe et en Martinique. Il aborde ensuite le positionnement de l’Eglise aux Antilles françaises, entre 1789 et 1945. Il évoque la création des évêchés, les positions papales ou le sort réservé aux prêtres dissidents.
Enfin, est abordée l’évangélisation de la fin du XXe siècle.

Emmanuel Jos est docteur d’Etat en droit international du développement et professeur honoraire des universités en droit public. Il a été doyen de la faculté de droit et d’économie de la Martinique et directeur du Centre de recherche sur les pouvoirs locaux dans la Caraïbe. Il a exercé le ministère presbytéral en Martinique entre 1971 et 1978, après des études de philosophie et de théologie.

→   Lire Plus

La gestion d’un territoire dans la perspective du développement durable et solidaire : Le cas de la Martinique

 — par Emmanuel JOS —

Introduction : précisions conceptuelles et problématique

Au début de cet exposé, il convient d’apporter quelques précisions sur la signification des termes que nous seront amenés à utiliser.

1 – Définitions :

Gestion du territoire : le terme de gestion renvoie le plus souvent au domaine budgétaire et financier. Le gestionnaire d’un établissement est souvent celui qui s’occupe des finances. Dans un sens plus large, qui sera celui retenu ici, gérer signifie prendre en charge, exercer une responsabilité sur, administrer, utiliser un certain nombre de moyens pour parvenir à une fin. La gestion du territoire signifie alors tirer le meilleur parti du territoire en fonction d’objectifs que l’on s’est assigné.

Dans ce sens gestion du territoire se rapproche d’aménagement du territoire sauf que par aménagement du territoire on aura tendance à entendre : choix des localisations d’équipements, d’investissements, d’activités sur un territoire donné. Ces choix procèdent de décisions politiques autrement dit de ceux qui détiennent le pouvoir. Ceux qui détiennent le pouvoir de décision ou plus largement le pouvoir d’influence, ce sont bien entendu les élus mais pas seulement eux, il y a tous ceux qui exercent une influence effective sur les choix qui sont fait.

→   Lire Plus