Tag Archive for David Graeber

David Graeber, un moraliste de l’anthropologie

— Par Nathalie Lacube —

Auteur du monumental « Dette », de « Bureaucratie » et de « Bullshit Jobs », l’anthropologue américain David Graeber, mort le 3 août à 59 ans, posait sur nos sociétés un regard d’une lucidité saisissante et engagée.

« L’expérience de la confusion morale » : le titre du premier chapitre de « Dette », ouvrage monumental qui a révélé David Graeber au grand public en 2013, résume l’ambition d’une vie : porter sur le monde un regard de moraliste. L’anthropologie, sa discipline, nourrie des autres sciences humaines, lui servait à aiguiser cette lucidité, à la faire partager au plus grand nombre possible et à la transformer en moteur pour l’action.

David Graeber n’avait pas son pareil pour expliquer le monde et ses paradoxes. Ainsi, il raconte comment il a pris conscience de cette « confusion morale » à l’origine de « Dette : 5000 ans d’histoire » (Les Liens qui Libèrent, 624 p., 29,90 €) lors d’une… Garden-Party, organisée par un révérend anglican à l’abbaye de Westminster.

Le révérend lui présente une avocate engagée, qui apporte son aide juridique aux associations anti-pauvreté de Londres.

Lire Plus =>

«Sur le phénomène des jobs à la con»

— Par David Graeber —
jobs_a_la_con«On the Phenomenon of Bullshit Jobs»: «Sur le phénomène des jobs à la con». C’est le titre de l’article mis en ligne par David Graeber à l’été 2013.

Dans les années 30, John Maynard Keynes avait prédit que, à la fin du siècle, les technologies seront suffisamment avancées pour que des pays comme le Royaume Uni ou les Etats Unis envisagent des temps de travail de 15 heures par semaine. Il y a toutes les raisons de penser qu’il avait raison. Et pourtant cela n’est pas arrivé. Au lieu de cela, la technologie a été manipulée pour trouver des moyens de nous faire travailler plus. Pour y arriver, des emplois ont du être créés et qui sont par définition, inutiles. Des troupes entières de gens, en Europe et en Amérique du Nord particulièrement, passent leur vie professionnelle à effectuer des tâches qu’ils savent sans réelle utilité. Les nuisances morales et spirituelles qui accompagnent cette situation est profonde. C’est une cicatrice qui balafre notre âme collective. Et pourtant personne n’en parle.

Lire Plus =>

L’Occident a-t-il vraiment inventé la démocratie ?

—Par Eric Aeschimann—
athenesDans «le Choc des civilisations», l’Américain Samuel Huntington listait les valeurs de l’Occident: «Individualisme, libéralisme, constitutionnalisme, droits de l’homme, égalité, liberté, règne de la loi, démocratie, marché libre, séparation de l’Eglise et de l’Etat…» Mais définir une civilisation par des valeurs est toujours un jeu dangereux.

Avec humour, son compatriote et anarchiste David Graeber lui répond qu’on est en droit d’affirmer avec la même évidence que la culture occidentale repose sur «la science, l’industrie, la rationalité bureaucratique, le nationalisme, les théories raciales et une tendance irrépressible à l’expansion géographique». Ce qui change quand même le regard…

Lire Plus =>