Tag Archive for Barbara Jean-Élie

2021 : Cinquième édition de « La nuit de la lecture », rebaptisée au pluriel ! 

La vie culturelle ayant repris à la Martinique, l’événement peut y avoir lieu cette année encore, tant en live  qu’en virtuel ! Mais de quoi s’agit-il ?

Ouverte à tous les publics, plébiscitée par les professionnels, cette manifestation nationale entend fêter la lecture et conforter les liens entre tous les acteurs du livre, en premier lieu bibliothécaires et libraires, mais aussi auteurs, éditeurs, enseignants, chercheurs, acteurs associatifs, médiateurs de la lecture, lecteurs…

Les Nuits de la Lecture

Cette année, la manifestation poursuit son développement et propose à l’occasion de sa cinquième édition, de célébrer, de manière festive, le plaisir de lire, et ce sur quatre soirées, du 21 au 24 janvier, avec un temps fort le samedi… Toutes les animations célébrant le livre et la lecture sont attendues : ateliers, concours, dictées, jeux d’évasion, spectacles, lectures, contes chuchotés, rencontres avec des auteurs, visites guidées…

Pendant le premier confinement, près d’un tiers des lecteurs disent avoir lu plus de livres que d’habitude, et 17% ont même acheté plus de livres que d’ordinaire. Bonne nouvelle pour tous ces anciens et nouveaux amoureux de la lecture : malgré le couvre-feu et les mesures sanitaires, les Nuits de la lecture se dérouleront bien, partout en France et dans le monde.

Lire Plus =>

Le temps des femmes

— Par Barbara Jean-Élie —
Journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes centrée sur le consentement, féminisation de l’équipe du président des États-Unis, la parole des femmes doit porter de plus en plus haut.

La voix des femmes s’est fait entendre ces dernières années, parce qu’elles sont de plus en plus nombreuses à la suite de la campagne #metoo, à dénoncer publiquement les abus dont elles sont victimes dans les lieux où s’exerce le pouvoir masculin.

Les mécanismes de la domination masculine, que Pierre Bourdieu a analysés sont encore à l’œuvre, en dépit du droit de dire que les femmes arrachent parfois dans la douleur, ou de ce que la loi finit par leur consentir à force de mobilisation.

Long cheminement, long effort, long processus qui accouche dans nos démocraties de lois tardives qui reconnaissent aux femmes leurs droits, leur place… au moins à l’égal des hommes.

Olympe de Gouges n’a pas réussi à imposer la Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne en 1791, puisque les droits de l’homme étaient consacrés comme universels en 1789 par la Révolution française !

Lire Plus =>