Quand les malades d’Alzheimer disparaissent

— par : Julie Dungelhoeff | Marie Schuster | Sonia Baritello

Désorientés et en perte de repères, certains malades d’Alzheimer ne parviennent parfois plus à rejoindre leur domicile et disparaissent pendant des années. Leurs proches tentent alors tant bien que mal de retrouver leur trace. Reportage.

L’errance fait partie des conséquences méconnues de la maladie d’Alzheimer. Désorientés et en perte de repères, certains malades ne parviennent parfois plus à rejoindre leur domicile.

C’est le cas du père d’Hisham, El Mekki Terrak, disparu maintenant cinq ans. “Mon père a disparu à l’été 2015, on était au mois de juillet. Il était chez un ami, et il avait souhaité rentrer chez lui. Et c’est à partir de là qu’on a plus eu de nouvelles”, explique son fils auprès de France 24.

15 % des disparitions inquiétantes

Françoise, 64 ans, a elle aussi été confrontée plusieurs fois aux pertes de repères de son mari. Voulant éviter un drame, elle a désormais équipé son compagnon d’un téléphone géolocalisable, qui lui permet de le suivre à la trace.

>> À voir aussi : Vivre avec Alzheimer : la bataille de l’esprit

Selon la police, les malades d’Alzheimer représentent environ 15 % des disparitions inquiétantes en France. Mais à ce jour, il n’existe aucun dispositif de recherche des malades, laissant des familles toujours sans réponse.

Source : France24.com