“On ne naît pas quiche, on le devient !” au Théâtre Aimé Césaire de Foyal

 Jeudi 7, vendredi 8 et samedi 9 mars 2013 à 19h30. Entrée gratuite, sans réservation.

—C’est la troisième année que les élèves de l’Atelier théâtre post-bac et de l’option musique du Lycée de Bellevue s’associent pour mettre en scène leur talent. Après le succès d’« Au temps pour moi ! » (2011) et de « Tu te rencontres ! » (2012), cette année encore, c’est à partir d’un thème que les jeunes comédiens et musiciens ont laissé libre cours à leur dynamisme et à leur créativité.
C’est en partant du manuel de la bonne épouse des années 1960, fil rouge de la création, que les élèves ont réuni un certain nombre de textes de théâtre et se sont intéressés au statut de la femme à travers le monde et le temps.
Sous la direction de Valer’EGOUY et de Charline Lucazeau, les élèves de l’atelier théâtre sélectionnent et adaptent certains textes dans le répertoire classique et contemporain. Cette année, des saynètes en anglais ont été inclues dans la création. Les jeunes musiciens accompagnés par Thierry Marque réalisent un travail d’improvisation.
«On ne naît pas quiche, on le devient ! », c’est donc une équipe d’une trentaine de comédiens et musiciens âgés de 16 à 20 ans, soutenus par Valer’EGOUY et l’association VIRGUL’.
Note d’intention:
Le thème de la condition féminine peut paraître éculé. Le manuel de la bonne épouse des années 1960, point de départ de cette création, nous semble bien éloigné de notre monde moderne… Pourtant, un demi-siècle plus tard, alors que les luttes féminines semblent s’être apaisées dans les pays occidentaux, prenons le temps d’analyser la situation des femmes au sein de la sphère domestique… Quelle résonnance contemporaine peuvent avoir aujourd’hui les textes du XIXe siècle et ceux du XXe siècle ?
Cette création présente des extraits de pièces mettant en scène la femme au sein de la sphère domestique. Femme soumise, femme révoltée, femme-épouse, femme-maman, femme tutrice, femme objet parfois, les femmes sont mises à l’honneur dans cette pièce.
Dès l’introduction, la musique donne le ton : La femme n’est pas un Homme comme les autres…
« On ne naît pas quiche, on le devient ! » se veut une pièce légère pour une réflexion profonde : qu’est-ce qu’être Femme aujourd’hui ? Il s’agissait de comprendre ce qui relie la femme bourgeoise à la femme ouvrière, la femme occidentale à la femme africaine, la femme du XIXe siècle à la femme du XXIe siècle. Pour mieux rendre compte de l’universalité du statut de la femme, des saynètes en anglais ont été inclues.
L’humour s’associe au sérieux, à l’image du titre de la création, parodie de la célèbre citation de Simone de Beauvoir, « on ne naît pas femme, on le devient ».

La Troupe