“Ne pas laisser notre prostestation créatrice dégénérer en violence…”

Soutien des membres du Conseil d’administration de Tropiques-Atrium au directeur Hassane Kassi Kouyaté et aux personnels face aux agissements de certains individus.
Nous, membres du Conseil d’administration, tenons à déclarer publiquement notre soutien à la Direction et aux collaborateurs d travaillant quotidiennement à la mise en œuvre du service public de la culture au sein de l’établissement Tropiques-Atrium.
Ils sont, en effet, attaqués sans relâche par des personnes utilisant des actes d’intimidation inadmissibles.
Depuis plus de huit mois perdure un harcèlement généralisé à l’égard des employés de cette structure qui a pour point de départ le drame survenu le 13 février dernier lorsqu’un artiste a « foncé » dans le hall de l’établissement avec son véhicule, provoquant d’importants dégâts matériels.
L’affaire est passée en justice. Les faits ont été condamnés mais un esprit de haine et de vengeance continue d’animer un petit groupe de personnes à l’encontre de l’établissement et de son personnel.
Les attaques à l’encontre du directeur sont constantes, mêlant propos diffamatoire, racistes et dénigrement public systématique de son travail.
La diffamation s’est ensuite étendue à d’autres employés : harcèlement sur les réseaux sociaux, déclaration diffamatoires dans les médias, appels téléphoniques anonymes, irruptions et interventions haineuses dans les bureaux, attaques personnelles… Tout cela doit maintenant cesser.
En tant que membres du Conseil d’administration, nous nous opposons officiellement et à l’unanimité à ce harcèlement.
Nous demandons à ces individus, qu’ils soient artistes ou non,, porteurs d’un point de vue très largement minoritaire dans la communauté artistique martiniquaise l’arrêt de ces attaques insidieuses.
A l’heure où le public est venu nombreux assister à la présentation de la nouvelle saison qui accueille beaucoup de créations d’artistes martiniquais nous souhaitons que, dans notre espace commun dédié à la culture et à l’échange, revienne une situation apaisée et fertile.
Chacun devrait s’inspirer de la pensée de Martin Luther King “Nous ne devons pas laisser notre protestation créatrice dégénérer en violence...”
Nous renouvelons à Hassane Kassi Kouayaté et à son équipe tout notre soutien et toute notre confiance.

Le Conseil d’administration de Tropiques-Atrium et sa Présidente,
Fort-de-France, le 25 octobre 2017