Littératures : nouveautés du 17 janvier 2021

Le mot littérature, issu du latin litteratura dérivé de littera (la lettre), apparaît au début du xiie siècle avec un sens technique de « chose écrite » puis évolue à la fin du Moyen Âge vers le sens de « savoir tiré des livres », avant d’atteindre aux XVIIe – XVIIIe siècles son sens principal actuel : ensemble des œuvres écrites ou orales comportant une dimension esthétique (ex. : « C’est avec les beaux sentiments que l’on fait de la mauvaise littérature » André Gide) ou activité participant à leur élaboration (ex. : « Se consacrer à la littérature »).

La littérature se définit en effet comme un aspect particulier de la communication verbale — orale ou écrite — qui met en jeu une exploitation des ressources de la langue pour multiplier les effets sur le destinataire, qu’il soit lecteur ou auditeur. La littérature — dont les frontières sont nécessairement floues et variables selon les appréciations personnelles — se caractérise donc, non par ses supports et ses genres, mais par sa fonction esthétique : la mise en forme du message l’emporte sur le contenu, dépassant ainsi la communication utilitaire limitée à la transmission d’informations même complexes. Aujourd’hui, la littérature est associée à la civilisation des livres par lesquels nous parlent à distance les auteurs, mais elle concerne aussi les formes diverses de l’expression orale comme le conte (en plein renouveau depuis une trentaine d’années dans les pays occidentaux), la poésie traditionnelle des peuples sans écriture — dont nos chansons sont les lointaines cousines — ou le théâtre, destiné à être reçu à travers la voix et le corps des comédiens. La technologie numérique est cependant peut-être en train de transformer le support traditionnel de la littérature et sa nature.

Le concept de littérature a été régulièrement remis en question par les écrivains comme par les critiques et les théoriciens : c’est particulièrement vrai depuis la fin du xixe siècle où l’on a cherché à redéfinir – comme pour l’art – les fonctions de la littérature (par exemple avec la notion d’engagement pour Sartre, Qu’est-ce que la littérature ?) et sa nature (réflexion sur l’écriture et la lecture de Roland Barthes ou études des linguistes comme Roman Jakobson) et à renouveler les critères esthétiques (du « Il faut être absolument moderne » de Rimbaud au nouveau roman en passant par le surréalisme, par exemple).

 

LA CUVÉE

Paul Aclinou

Quand Aline arrive devant le bâtiment, siège de son laboratoire de recherche, ce matin-là, des policiers lui annoncent la présence de trois cadavres dans les locaux et lui en interdisent l’accès… trois morts : deux éminents enseignants-chercheurs et une femme de service… Quand très vite, on apprend que le cyanure est en cause dans ces décès, alors commence une enquête qui traverse les personnalités et leur psychologie pour tenter de débusquer un potentiel assassin… Cinq parcours pour une réponse… inattendue.

230 pages • 21 euros• décembre 2020

 

AIGLE NOIR

Jean-Paul Robin

Un jeune homme, de bonne famille, plutôt gâté par la vie matériellement, écrivain en puissance, se décide enfin à avouer à celle avec qui il devait se fiancer que ses penchants sexuels vont plutôt aux garçons. Bien évidemment il va se retrouver seul, et une course éperdue au plaisir l’amènera un soir à croiser un jeune arborant un tee-shirt avec comme inscription « Aigle noir ». Celui qui l’arbore, Éric, se vend à qui lui plait. Le narrateur décide de lui proposer de vivre ensemble. Ils décideront de quitter l’agitation de Paris. Mais un jour viendra où Éric voudra prendre sa liberté. Le narrateur décidera alors de gagner un couvent en Sicile pour y trouver la paix et un certain bonheur.

62 pages • 10 euros• décembre 2020

 

FEMMES INSOUMISES. ROMAN

Rosette Negolnodji Maygande

Myra est jeune, belle, intelligente et très dynamique. Comme elle, Amalia l’est également. Toutes les deux ont grandi dans un pays étranger. Elles se rencontrent à l’université, dans leur pays d’origine, un pays de l’Afrique centrale, au cours des années quatre-vingt-dix et se lient d’une solide amitié. Mues par leur ambition intrinsèque, elles décident de fonder un journal estudiantin qui les emploiera au terme de leurs études universitaires de premier cycle. À travers les aventures de Myra et Amalia, c’est une Afrique jeune et ambitieuse qui est mise en scène, où désir et espoir se mêlent et se nouent.

264 pages • 26,5 euros• décembre 2020

 

MOLOTOV

Notre cause est juste

Vyatcheslav Nikonov

Traduit du russe par Christophe Trontin ; Préface d’Eleonora Mitrofanova

Molotov fut chef du gouvernement de l’URSS de 1930 à 1941, ministre des Affaires étrangères jusqu’en 1949 et membre titulaire du Politburo de 1926 à 1957. Considéré comme le bras droit de Joseph Staline, il fut l’un des architectes de l’Union soviétique. Ecrit par son petit-fils Vyatcheslav Nikonov, témoin oculaire ayant connu Molotov de son vivant, l’ouvrage traite par le détail d’un des personnages-clés du vingtième siècle. Il bouscule la culture historique par un éclairage neuf de faits, de dates et de vérités que les livres d’histoire occultent généralement.

424 pages • 39 euros• décembre 2020

 

COEUR ET RANCOEUR EN CHOEUR. POÈMES

Bassirou Sagne

Une poésie lyrique qui nous amène dans les profondeurs de l’imagination de l’auteur. L’amour, la solitude, le noir, la nuit, la haine constituent des notions que l’on retrouve à peu près partout. Les poèmes parlent de coeur, de la méfiance envers les hommes et les rapports avec Dieu sont souvent évoqués.

112 pages • 12,5 euros• décembre 2020

 

OH LES VIEUX JOURS ! OU LA SUCCESSION DES ÂGES

Assemblage achronique

Gisèle Grammare

L’allusion manifeste à Samuel Beckett avec Oh les vieux jours ! donne le ton à l’assemblage achronique de différents temps de réflexion, revenus au jour en cette période troublée de 2020. La succession des âges etait la vision à laquelle Gustave Flaubert crut avoir accès devant les ruines de Carthage, dans Salammbô. La formule avait inspiré l’auteure pour ses recherches plastiques. Comment la peinture traite-t-elle du temps ? Le mode polyptyque se décline en montrant plusieurs temps dans un espace commun. Il y associe le silence à l’instar de John Cage, reconnaissant sa dette envers les monochromes blancs de Robert Rauschenberg : du silence en peinture ?

114 pages • 15 euros• décembre 2020

 

JAPON LÉGENDAIRE

Cinquante histoires de kami

Eric Faure

Les contes et légendes du Japon ont pour cadre un univers mystérieux et inquiétant peuplé de toutes sortes d’êtres étranges et surprenants. Et comment ne pas commencer ce voyage extraordinaire en vous parlant des kami ? Quand Izanami et Izanagi ont créé l’archipel, ils ont donné naissance à cette myriade de dieux. Et myriade, c’est peu dire : on dit qu’il y a autant de kami qu’il y a de cheveux sur une tête. Ces cinquante contes fantastiques, touchants et inattendus, nous racontent un Japon déroutant, traditionnel et légendaire, ancré dans un territoire à la frontière du mythe, de l’histoire et de la réalité.

224 pages • 23 euros• décembre 2020

 

DON CHERRY

Le nomade Multikulti

Jean Francheteau

Tombé dans un oubli aussi profond que déconcertant, Don Cherry a pourtant laissé une oeuvre considérable. Il fut le complice indissociable d’Ornette Coleman avant de jouer avec Sonny Rollins, Albert Ayler, Archie Shepp. Il a enregistré une trentaine d’albums majeurs d’une grande diversité et d’une très grande valeur musicale. Parmi eux la trilogie Codona et celle de Old and New Dreams constituent des moments uniques dans l’histoire du jazz. Son nomadisme l’a amené à «parcourir l’âme du monde» pour découvrir les musiques des autres continents, les faire connaître, les mêler et les associer au jazz afin de créer une musique nouvelle, universelle et intemporelle.

280 pages • 28 euros• décembre 2020

 

CATHERINE DENEUVE & YVES SAINT LAURENT

Un style entre écran et podium

Guillaume Jaehnert

Préface de Gwénaëlle Le Gras & Joël Augros

En 1965, Catherine Deneuve passe sa première commande aux ateliers Saint Laurent. À partir de cette date, l’actrice inaugure un des partenariats artistiques les plus féconds et durables avec un couturier lorsqu’elle suggère Yves Saint Laurent pour l’habiller sur le tournage de Belle de Jour. Fils d’un gérant de salles de cinémas, Yves Saint Laurent est consacré « couturier cinéphile » à l’occasion de sa rencontre avec François Truffaut. Dans ce contexte, la configuration de ces échanges entre le plateau de cinéma et le studio du couturier donne une grande liberté d’expression à Catherine Deneuve et une forte stimulation à Yves Saint Laurent. Ce livre recherche les interactions entre techniciens, actrice et couturier dans le processus de conception des costumes afin d’en déduire les conséquences sur la préparation, le tournage et la réception des films.

206 pages • 21 euros• décembre 2020

 

QUAND LES ANIMAUX PARLENT

Contes d’Afrique de l’ouest – A partir de 10 ans

Gérard Meyer

Les trente-quatre contes de ce recueil proviennent tous de pays de l’Afrique de l’Ouest : Sénégal, Guinée et Guinée-Bissau. Ils ont été enregistrés et traduits à partir de cinq langues parlées dans ces pays : bambara, toucouleur, malinké, badiaranké et créole, tout au long de mon séjour dans ces pays entre 1975 et 2014. Ces récits imaginaires ont comme personnages centraux des animaux, soit domestiques soit sauvages. Oiseaux, mammifères et reptiles s’y côtoient. Certains contes décrivent un trait étiologique indiquant comment certains comportements animaux ont commencé : on apprend ainsi pourquoi l’éléphant ne supporte pas le chant du coq, pourquoi le lièvre a de longues oreilles et pourquoi le lièvre et le singe rouge ne sont pas des amis.

182 pages • 18 euros• décembre 2020

 

COMPOSTELLE, TROIS VOIX

Dessins de Delwood

Jean-Marie Borgraeve, Patrick Desbois, Jean Irubetagoyena, Sylvie Sorbé

Le chemin ? Un inextricable enchevêtrement d’une multitude de cheminements personnels, différents dans leurs approches et sensibilités, semblables quant à leur destination : Compostelle. Dans ce maelström d’humanité, le témoignage de trois marcheurs parmi tant d’autres : celui de Jean celui de Patrick et celui de Jean-Marie qui, animé d’un sentiment d’urgence, « s’attend à rencontrer l’inattendu au-delà de ses désirs ». Or, comme chacun sait, l’inattendu est une composante curieuse. Si vous l’invoquez, elle se manifeste à sa façon. La voici à l’oeuvre dans ce jeu d’écriture à plusieurs mains.

210 pages • 21,5 euros• décembre 2020

 

HUMILITÉ ET GLOIRE. ROMAN

Emmanuel Ebolo Iyendza

Ngomba, un jeune homme humble et respectueux des traditions ancestrales, se retrouve contre son gré, par ‘héritage’, marié aux quatre épouses de son père, de son oncle et de son meilleur ami tous décédés. Cette situation particulière, qui entraîne les moqueries du village, déplaît à sa soeur aînée, qui lui propose alors d’épouser une femme qui n’est autre que l’amante de son propre fils, ce dernier se révélant être le véritable géniteur de la progéniture qu’elle donnera à Ngomba. Heureusement, un évènement inattendu viendra changer le cours de sa vie et laver ce déshonneur.

118 pages • 14 euros• décembre 2020

 

LES CINQ DÉLIVRANCES

Roman initiatique

Nicole Bonnet-Malige

Entre plusieurs sortes de Silence de l’être, Les Cinq Délivrances sont cinq bénédictions Divines pour éveiller en chaque humain les chemins entre la Pensée et la Parole, menant à la Connaissance de Dieu et à Ses Créations. Par sa vision intérieure, l’héroïne aveugle ira de la Parole – le Verbe incarné, le Christ – le fil de sept Marches initiatiques soutenues par les Lettres hébraïques : Aleph, Beith, Guimel, Daleth, Hé, Wav et Zahin, la guidant vers l’ouverture de la Grande Marche qu’évoque la Révélation ou l’Apocalypse de l’apôtre Jean. Ces Voies seront la remontée de l’Arbre de Vie avec ses trente-deux Sentiers ineffables de la Sagesse. Peu à peu, des visions mystiques se révèleront vers l’expérience extatique.

EAN : 9782343212678

L’ENVAHISSEMENT

Récit

Metka Zupancic

Voilà cette femme perdue et éperdue à la fois. Que je ne veux pas inventer mais que je vais pourtant combiner de toutes pièces, pour qu’elle soit ce que nous sommes tous, les vagabonds jetés sur de nouveaux continents, peut-être demandant de l’être, expulsés au bon moment, protégés par le sort tout en croyant en être maudits, guidés tout en croyant être perdus. La fiction étant encore une fois le prolongement de la réalité, mais de toute façon, la réalité, elle se situe plutôt dans ces espaces intérieurs, où une pensée en rencontre une autre, où les sentiments, les sensations se frôlent, se bousculent, se répondent.

150 pages • 16 euros• décembre 2020

 

TRIBULATIONS. ROMAN

Bara Seck

« Tribulations » croise épopées criminelles et drame national dans le Sénégal du début des années 1990. Un pays qui se relevait à peine des violences post-électorales de 1988 et qui s’est retrouvé comme happé dans le tumulte d’une nouvelle décennie de doutes. Ce récit à la fois épique et poétique relate des drames individuels dans un contexte pesant marqué par l’assassinat, le 15 mai 1993, du vice-président du Conseil constitutionnel du Sénégal, maître Babacar Sèye.

184 pages • 18 euros• décembre 2020

 

FRAGMENTS DE MÉMOIRE D’UN ENFANT ORDINAIRE

(1935-1947)

Rémy Landy

Né d’une mère corrézienne et d’un fils d’émigré polonais, Rémy Landy, après une enfance passée en Corrèze, étudie dans la capitale, devient agrégé de lettres classiques et enseigne au lycée franco-musulman de Tlemcen, au Prytanée de la Flèche et aux universités de Brest, Rennes et Le Mans avant de se consacrer à la musique comme violoniste professionnel. Il a publié de nombreux articles sur la littérature française des XVIIe et XVIIIe siècles et sur les rapports entre musique et littérature. Il est également l’auteur d’un livre consacré à un important fils d’émigré polonais Venceslas Gasztowtt, citoyen polonais et français, un passeur culturel et politique (1844-1920).

66 pages • 10 euros• décembre 2020

 

LES MOTS SONT DE PETITES MORTS QUI N’EN ONT PAS L’AIR

Nicolas F. Vargas

Un lundi matin, 6h45. Un vieil homme observe. Des lycéens et une enseignante attendent le bus qui doit les conduire au lycée. En apparence, la scène est plutôt silencieuse. Regards penchés sur le téléphone, casques sur les oreilles. Pourtant sous la peau, à l’intérieur de chacun, les mots dansent et hurlent. Sarah : « C’est pas cher la liberté. Free.3.99€. Symbole bradé. Au rabais on t’la fait à l’envers. La liberté éclairant l’immonde. J’écris ton nom. En Anglais, sur un abribus en plexiglass. Regarde si tu me crois pas. C’est sur le panneau, juste-là dans ton dos. Free cassée de prix. Prends-moi pour un pigeon qu’aurait du plomb dans l’aile. En attendant le bus, tu pourras toujours te faire mener en bateau pour moins de 4 euros. C’est écrit dans le contrat. À force d’être Free pour si peu cher, y’a moyen que tu finisses dans une box avec tes chaînes aux pieds, câblé, en illimité… »

50 pages • 9 euros• décembre 2020

 

DÉPOSSÉDÉ

Pablo Conti

Karl est un jeune ouvrier plein d’entrain qui nourrit une véritable passion pour son métier. La société dans laquelle il évolue a, depuis plus d’un siècle, quitté le mode d’organisation capitaliste pour un système de coopérative. Les intérêts privés ont fait place à la poursuite de l’intérêt général. Marx avait donc vu juste… Bientôt, la pensée capitaliste refait surface et gagne les esprits. Le père de Karl, enseignant-chercheur en économie, tentera de le mettre en garde contre ses innombrables dangers. D’abord insouciant, Karl se rendra rapidement compte des conséquences qu’implique cette privatisation des moyens de production. Et si cette usine qu’il aime tant devenait un lieu de souffrance et d’exploitation ? Dans ce cas de figure, une seule voie s’imposerait à l’ouvrier, celle de la lutte. Le combat d’une vie jalonné d’écueils et de péripéties pour une issue bien incertaine…

378 pages • 30 euros• décembre 2020

 

POURQUOI PAS TOI ! RÉCIT

Sadaga Edgard Badiane

Préface de Mor Faye

Pourquoi pas toi ! raconte le parcours singulier d’un ancien enfant de troupe qui s’est frayé un passage dans ce monde de bruit et de fureur. De son enfance entre M’bour et Dakar, à sa vie adulte en passant par le Prytanée militaire, l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, ses études en France, l’auteur retrace le chemin parcouru, jalonné de moments heureux et douloureux, de doutes et de certitudes…

272 pages • 22 euros• décembre 2020

 

UNE SI LONGUE AVENTURE. ROMAN

Mamadou Kassé

Préface d’Amadou Fall

Les aventures humaines sont toutes particulières. Aucune d’elles ne ressemble à l’autre, tant les destins sont singuliers et s’inscrivent chacun dans la trajectoire d’une vie unique en soi. Ma-Ndoumbé lui, ne cherche pas à infléchir son destin. Il suit sa trajectoire selon ses espoirs, son humeur et son instinct, traversant les épreuves comme des sauts d’obstacles, sans en renier ni en regretter aucune. « Une si longue aventure » est le récit bâti autour de la narration de sa vie de galère et de la description d’un décor pas toujours reluisant.

184 pages • 18 euros• décembre 2020

 

AU PRIX DE LEUR VIE. ROMAN

Ndèye Ngoné Ndour

Confrontés au chômage et à l’emploi précaire pour certains, quatre amis sénégalais vont tenter de rallier l’Europe avec une pirogue, au péril de leur vie. Usant de stratégies et de jeux de cache-cache avec leurs proches, ils vont minutieusement organiser leur voyage à l’insu de tous. Au prix de leur vie est l’histoire de Thierno, Abdoulaye, Yoro et Souleymane. Entre révolte, humour, tristesse, nostalgie, joie et regrets, ces quatre amis représentent cette jeunesse africaine soucieuse de son avenir, cette jeunesse qui se cherche au point, parfois, de se perdre.

256 pages • 22 euros• décembre 2020

 

OMBRES DE L’ÉCLAT

Avec contrepoint – Poèmes

Carmen Bernand

Comme un nouveau livre des Métamorphoses ou des pages de l’Odyssée qui auraient franchi l’Océan et les Andes pour se prendre en Patagonie, ce recueil nous entraine vers ce que Carmen, l’historienne et l’anthropologue, a toujours pressenti sous la carapace des mots et la singularité des choses, ces autres “serrés comme les paquets enfouis des temps archaïques”. Oui, les lacs ont des yeux, les chèvres de l’Olympe qui courent dans la plaine de Sedan sont passées par Ithaque et les ombres de l’éclat, égarées ou toujours lumineuses, sont les dernières dépositaires d’une mémoire vouée à l’oubli. La poésie ne fait parler ni les mots ni les images, elle “en dévoile […] l’autre versant”. En nous incitant à ouvrir nos yeux et nos âmes sur la pluralité des mondes et des êtres qui les peuple. – Serge Gruzinski

EAN : 9782343219790

LES FANTÔMES DE LA BIBLIOTHÈQUE

Parcours d’un jeune parlementaire, de 1912 à 1941

Marcel Bourdette-Donon

En 1912, un jeune ingénieur agronome, originaire de la Nièvre, entre en politique dans les rangs de la gauche radicale. Huit ans plus tard, il est élu sénateur, en charge de gérer l’après-guerre et la crise des années 30. Soucieux de libérer les ruraux des notables réactionnaires et des grands propriétaires fonciers, le jeune parlementaire nourrit l’ambition de faire de l’agriculture le moteur du développement national. Président de la commission d’agriculture en 1936, il pousse à la création de l’Office national interprofessionnel du blé pour remédier au déséquilibre persistant du marché. C’est à travers les sillons d’une bibliothèque patiemment constituée, à mi-chemin entre les batailles de l’hémicycle et la sérénité des vieux livres, qu’est donnée à lire l’ascension d’un homme et son déclin lié à l’effondrement de la société.

418 pages • 32 euros• janvier 2021

 

VAINEMENT, JE CHANTE

et autres poèmes

Mohamed Bakria

Traduits de l’arabe par Hanen Marouani ; Préfaces de Rawya Burbara et de Nabil Tannus

Ces poèmes de la paix, de l’exil, de l’Orient, de la mère et de la guerre ne reposent pas sur un seul sujet ou thème. Des valeurs très nobles sont chantées ici pour solliciter la dignité, la liberté, la fraternité et l’égalité qui sont souvent menacées. Une vocation poétique qui s’inscrit dans la littérature dite « engagée » et semble même assoiffée d’un monde d’utopies. Un style expressif, métaphorique, hyperbolique et nourri par une rhétorique d’audace philosophique qui nous fait revenir aux mythes et au monde des divinités.

80 pages • 12 euros• janvier 2021

 

VOYAGE VERS L’AU-DELÀ

Alcool et malédiction

Carole Gazon

Ce livre, écrit par sa dernière compagne, relate la fin de vie d’un homme enfermé dans son alcoolisme et son orgueil. Seul son passage dans l’au-delà lui permet de retrouver sa lucidité, enfin débarrassé de ses démons. Mais c’est pour constater les désastres provoqués par son attitude, pour ceux qui ont continué jusqu’au bout à croire en lui, comme pour ceux qui n’étaient plus dupes, mais qui voulaient lui donner une dernière chance. Par des retours en arrière, nous découvrons des bribes de sa vie. Puis nous sont contés l’histoire du naufrage de son mariage. Enfin, apparait sa relation avec sa dernière compagne, qui voudra désespérément croire jusqu’au bout à ses affabulations, avant de découvrir trop tard la cruelle vérité.

362 pages • 25 euros• janvier 2021

 

LE TRÉSOR DU RHIN

ou le dit des Nibelungen

Bernard Boller

Préface de Jacques Krabal

Les aèdes et les minnesingers, voire les poètes, ont toujours raison, ils chantent l’avenir du passé. Selon le Chant des Nibelungen, rédigé en moyen haut-allemand au XIIIe siècle et qui a renouvelé les épopées grécolatines, le plus fabuleux trésor du monde repose au fond du Rhin, sous la ville de Worms. Son principe réside dans une source d’or, d’amour et de joie pour ses détenteurs, tant qu’ils n’en font pas usage pour leur propre pouvoir. Au sein de cette anastylose littéraire, nous donnons la parole aux descendants des Nibelungen. Ils ont cru reconnaître en la République française le trésor du Rhin.

160 pages • 17 euros• janvier 2021

 

UNE VIE DE BLEU ET D’OCRE

Annie Cathelin

Il est des histoires de famille qui semblent s’enrouler sur elles-mêmes. Contant les joies, les espérances et les douleurs quotidiennes des petites gens, elles s’insèrent pourtant dans la Grande Histoire. Tout un chacun peut s’y trouver confronté et devra jongler avec une vie qui le dépasse. Ainsi, avec le soutien chaleureux de son frère Dédé, Julie, la bergère, est-elle portée par son rêve de s’instruire et de devenir chanteuse. Sa rencontre improbable avec Jean, l’Alsacien en rupture familiale, qui a connu la Grande Guerre et projette de partir enseigner dans l’Algérie coloniale des années trente, parviendra à tisser un bonheur fragile, fait d’amitiés et de modestes aventures. Tous savent que le chemin pour devenir ce que l’on est, ne peut être que long et semé d’embûches, mais parfois aussi, d’imprévus qui ensoleillent les jours.

146 pages • 15,5 euros• janvier 2021

 

LA COMPLAINTE DU BELZÉBUTH

Sabrina Péru

Tout commence par une journée somme toute banale. Une jeune fille vissée à son smartphone atteint un abribus où est assis un vieil homme tenant un petit paquet marron. Jusque-là, rien de très extraordinaire dans le récit d’une jeunette connectée et d’un septuagénaire esquinté attendant le même bus. C’était sans compter l’arrivée d’Hugo-Jean, un homme plutôt sûr de lui (et de sa langue française), qui se hérisse face à la jeune Josie qui use d’anglicismes et qui ne parvient jamais à prononcer le prénom du vieillard : Grindelwald. De ce point de départ, découle une aventure où se croisent des personnages (fleuriste dans la fleur de l’âge, pantin patenté) qui ne se seraient jamais côtoyés s’ils n’avaient pas eu l’idée saugrenue de prendre la ligne 4 ce matin-là.

104 pages • 12,5 euros• janvier 2021

 

DÉGAGE !

2011, place Tahrir

Mohamed Abdel Azim

Dans le labyrinthe d’un rêve révolutionnaire contre l’autoritarisme ambiant, deux frères de l’Égypte pauvre font vibrer la foule. En 2011, la place Tahrir impose sa voix avec des anonymes qui font trembler le régime de Moubarak. Face à la génération Facebook, avide de liberté, le monde ancien résiste et les symboles s’affrontent. Les espoirs de changement se heurtent alors aux intérêts d’impitoyables institutions et d’un habile conservatisme religieux. L’auteur nous propose de vivre la ferveur des dix-huit jours magiques qui ont marqué le début de ce troisième millénaire.

202 pages • 19,5 euros• janvier 2021

 

LES ÂMES QUI PARLENT. ROMAN

Oumar Karambé

Cet ouvrage parle de faits imaginés mais qui ne sont pas sans rapport avec la réalité. Les âmes qui parlent est un pamphlet qui retrace les maux de notre société à travers les personnes décédées. C’est une interpellation pour un changement de comportements au sein de la société. Enfin, ce roman rend hommage à nos illustres morts, à ces femmes et ces hommes qui ont fait le Mali.

82 pages • 12 euros• janvier 2021

 

JOAO DE DEUS

Ombre et lumière

Michel Meignant

en collaboration avec Daniel Le Bras (montage) ; Antoine Grinbaum (transcription) ; Asclepia

Michel Meignant est psychothérapeute et cinéaste ethnologue. En 2015, avec sa compagne, tous les deux atteints d’un cancer, il se rend au Brésil pour recevoir les soins du médium guérisseur João de Deus. Miracles et guérisons étaient réalisés par des Entités qui étaient incorporées par João de Deus. Mais, en 2018, le médium est accusé de 500 abus sexuels sur des femmes qui étaient venues recevoir des soins. Il est condamné à 59 ans de prison. Les avis concernant la culpabilité de João de Deus sont bien sûr radicalement divisés. Cela a amené Michel Meignant à réaliser deux films. Viva João et les Entités lors de ses sept séjours, avant le procès et la condamnation. Puis João de Deus, ombre et lumière. À chacun de se faire une opinion, mais l’auteur estime que les « Entités bienveillantes » sont évidemment innocentes et que justice doit être rendue. Une enquête de cinéma-vérité ethnographique sur ce mystère qui juxtapose l’ombre et la lumière. Un ultime témoignage sur ce qui se passait, au temps des miracles, à la Casa Dom Ignacio de Loyola.

250 pages • 25 euros• janvier 2021