L’Humanité dans le temps et dans l’espace

— Vu par José Alpha —

homme_de_terre« L’embellie des Trois Ilets », ce concept de développement économique et socio culturel territorial porté par la Région Martinique, a présenté une belle mise en oeuvre théâtralisée par le Théâtre du Silence des “Hommes d’argile” de la commune des Trois Ilets.
Conçue et dirigé par Hervé Deluge assisté de José Exélis et par le groupe musical Watabwi, à la Poterie des 3 Ilets ce samedi 22 nov 14 en fin d’après midi, la réalisation théâtrale fut une belle et captivante réussite.
Dès l’arrivée sur le site de la Poterie des Trois Ilets, sur un espace de stockage de briques et de terre ocre amoncelée où se déroulera l’action théâtrale, prolongé dans le lointain par une pièce d’eau calme, le spectateur se trouve face à un décor naturel des origines de l’humanité.
Le sentiment du merveilleux est du reste étroitement lié à la nature ; et si cela peut sembler curieux de parler de merveilleux naturel du fait que tout se passe en effet dans un espace vivant et industriel magnifié par la nature et la théâtralisation, le spectacle proposé par Hervé Deluge transporte le spectateur dans un tableau réaliste quasiment photographique de l’évolution humaine.
Les meuglements mélodieux des conques de lambis quelques fois judicieusement placés sur fond de nappes musicales électroniques , les pulsations rythmées des tambours sobrement utilisés, et les cris, les onomatopées, les gestes, les postures, les danses d’imitation des chimères et des phénomènes naturels qui précèdent le langage parlé des premiers hommes, se conjuguent pour exprimer les situations toujours plus complexes de la vie des clans.
C’est dans ce lieu de surgissements originels, sur cette terre rouge qui s’arrête au bras de mer frissonnante jusqu’à la rive d’en face d’où émerge des mornes qui semblent s’élever jusqu’au ciel d’une fin de journée rougie par les derniers rayons solaires, que le corps de lave (excellent José Chalons) dévale les flancs du volcan en fusion pour insuffler la vie à ces corps animés issus de la glaise et du feu …
Hervé Deluge signe là une réalisation théâtrale exécutée toute en finesse, où les corps s’humanisent entre l’eau et l’argile, entre ciel et feu, entre pouvoirs et dominations. Autant de conflits comme seule la théâtralisation est en mesure de montrer au rythme de l’expansion émotionnelle de chacun. La représentation a pour seule condition l’imagination du spectateur, l’idée qu’il se fait ou se plait à se faire d’un phénomène déterminé. Jadis mythologique, celui-ci est bientôt considéré en soi avant de retrouver peu à peu, au gré des chorégraphies notamment, une existence symbolique plutôt qu’imitative.
Ce spectacle sans parole et tout en gestuelles et musiques peut être un atout complémentaire à la promotion du patrimoine culturel martiniquais et singulièrement celui des Trois Ilets ; il pourrait être donné régulièrement sur le site de la Poterie (2 fois par mois en lien avec les Tours Opérators et la programmation du CMT – le propriétaire du site, M. Mary, le conçoit parfaitement) comme un produit d’appel complémentaire à la pédagogie mémorielle des sites patrimoniaux mais également à l’attractivité culturelle du territoire.

Martinique, le 23/11/20014

Jean-José Alpha

homme_de_terre_2