Les agressions homophobes bondissent de 27% en 2012

 — Par AFP —

 homos_kiss_in«Les homophobes à la noce»: c’est le constat alarmant que dresse l’association SOS Homophobie pour l’année 2012, marquée par une augmentation sans précédent des témoignages d’homosexuels relatant insultes et agressions, surtout à l’automne avec le lancement du débat sur le mariage pour tous.

Publié mardi à quelques jours de la journée mondiale contre l’homophobie, le rapport annuel de l’association souligne le «record» du nombre de témoignages, avec 1 977 appels sur sa ligne d’écoute en 2012, soit une hausse de 27 % par rapport l’année précédente. Dans près de 50% des cas, ces témoignages évoquent des insultes, viennent ensuite la discrimination (+16 %) et les menaces (+14 %). Pour 8%, il s’agit d’agressions physiques.

Kiss in Washington

Ces agressions sont en baisse par rapport à 2011 (-30), avec tout de même 122 cas, ce qui représente une agression tous les trois jours, note l’association. Elle rappelle que toutes ne sont pas aussi médiatisées que l’ont été les récentes attaques à Paris, Lille ou Bordeaux, d’autant plus qu’une partie des agressions sont commises par le voisinage ou dans la famille.

«Ahmed, 28 ans, dont la famille est très croyante, a été roué de coups par son frère. Il a porté plainte, le caractère homophobe a été retenu. Il vit à présent dans la peur, sa famille faisant pression pour qu’il retire sa plainte», relate ainsi le rapport.

Autre drame familial rapporté par SOS Homophobie: «Emma, 15 ans, a décidé de faire son coming out à sa mère. La réaction de celle-ci a été de la menacer: “Je te tiendrai et il y aura dix mecs qui te passeront dessus, mais tu deviendras hétéro!”» Emma vit aujourd’hui chez son père et sa tante.

homophobie

Lire la suite sur Libé

http://www.liberation.fr/societe/2013/05/14/internet-principal-vecteur-de-l-homophobie_902818