Le préfet de Guyane enterre définitivement la mine d’or de Saül

mine_dor_limonadeC’est Guyane 1ère qui révélait l’information dès hier, information que Médiapart, le site d’investigation (article payant par ici) met en exergue aujourd’hui : mercredi 14 octobre, le préfet de Guyane Eric Spitz a signé le rejet de de la demande d’ouverture d’une mine d’or sur la commune guyanaise de Saül par la société Rexma.

Une affaire à rebondissements
C’est Eric Besson, alors ministre de l’industrie de Nicolas Sarkozy qui (juste avant le second tour de l’élection présidentielle de 2012) avait signé le permis d’exploitation à la société Rexma sur un site pourtant situé sur le territoire du parc amazonien. Mais c’est Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif de François Hollande qui avait en octobre 2012 fait publier le permis d’exploitation en question, avant de le suspendre en raison de la falsification présumée de l’étude environnementale sur les conséquences de l’implantation de cette mine d’or.

Même si le procès s’était terminé par un non lieu en raison de la prescription des faits, c’est sur la base de cette falsification de l’étude d’impact que le préfet a décidé de refuser l’ouverture de la mine d’or sur le site de la crique limonade, à 5 kilomètres de Saül.
Le projet minier de Rexma à la crique Limonade, à Saül, c’est fini. Le Préfet a notifié le 13 octobre à la société le rejet de sa demande de travaux.
Eric SPITZ suit ainsi les recommandations du CODERST, le conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques.
Le CODERST s’était réuni le 2 septembre dernier et s’était prononcé contre le projet. En cause : “des insuffisances constatées dans l’évaluation des impacts sur l’environnement ».
Selon l’avis final du Coderst et de la Préfecture, Rexma a produit une étude d’impact falsifiée et non sincère. Une centaine de modifications ont été apportées à la version initiale de l’étude d’impact élaborée avec le bureau d’étude.

Lire la Suite & Plus => La1ere.fr

Lire aussi : Coup d’arrêt au projet aurifère de Limonade en Guyane