Le pays où l’on croit que les hyènes guérissent les troubles mentaux

hyeneLes cages ne sont pas bien grandes, le béton verdi par l’humidité. A l’intérieur, une hyène et une personne enchaînée atteinte de troubles psychiatriques. Nous sommes en Somalie, l’un des pays le plus touché par le handicap mental. Dans cette patrie ravagée par des décennies de guerre, l’absence de système de santé empêche toute prise en charge pour les personnes touchées par de tels handicaps. En 2011, l’Organisation mondiale de la santé estimait qu’un Somalien sur trois souffrait d’une forme de maladie mentale, généralement liée au traumatisme de la guerre. Les situations personnelles sont en outre souvent aggravées par la consommation de drogues, notamment le qat, cet arbuste dont les feuilles, mâchées, délivrent une substance hallucinogène proche de l’amphétamine.

“Il y a une légende dans mon pays, qui dit que les hyènes peuvent tout voir, y compris les esprits malins qu’on dit à l’origine des maladies mentales”, explique le docteur Hab, qui s’est spécialisé dans les traitements psychiatriques, à la BBC, qui consacre un long reportage à ces malades en détresse. “A Mogadiscio, on peut trouver des hyènes qui ont été capturées dans la brousse, et les familles des malades paient en moyenne 350 livres [413 euros] pour que leur proche puisse être enfermé une nuit avec l’animal.” Ce traitement onéreux – supérieur au salaire moyen annuel du pays – est “aussi brutal qu’on le soupçonne”, explique la BBC. “En griffant ou en mordant le patient, la hyène est censée faire sortir le mauvais esprit. Certains patients, y compris des enfants, sont déjà morts après avoir suivi un tel ‘traitement’.
Lire la suite
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2013/10/17/traitement-alternatif-le-pays-ou-lon-soigne-les-malades-mentaux-avec-les-hyenes/