Le monde entier était aussi Charlie

nous_sommes_charlieDes dizaines de milliers de manifestants ont aussi marché dans les grandes villes mondiales, pour Charlie Hebdo, pour les victimes des attaques terroristes et contre le terrorisme. Tour du monde de ces rassemblements exceptionnels.

La Marseillaise chantée à Madrid, drapeau français à Londres, “ensemble contre la haine” à Bruxelles, des milliers dans les rues de Montréal et des pancartes “Nous sommes Charlie” partout : des dizaines de milliers en Europe et dans le monde ont exprimé dimanche leur solidarité avec la France où 17 personnes ont été tuées cette seamine.

A Montréal 25.000 personnes ont marché derrière le maire de la ville Denis Coderre et le consul général de France Bruno Clerc. Dans la foule des drapeaux canadiens, français et québecois et des affichettes “JeSuisCharlie”. A Bruxelles, quelque 20.000 personnes ont marché, sous le slogan “Ensemble contre la haine”. “C’est un mouvement magnifique, il y avait le besoin de se regrouper (…) nous disons notre attachement à la liberté de pensée et d’expression, dans le respect des autres, c’est très important”, a commenté le dessinateur belge vedette Philippe Geluck, dans le cortège.

Même mot d’ordre à Vienne (“Ensemble contre le terrorisme”), où 12.000 personnes ont défilé à l’appel du gouvernement autrichien et des communautés religieuses :

nA Berlin, 18.000 personnes avaient fait le déplacement sur la totalité de l’après-midi devant l’ambassade de France. Bravant le froid, beaucoup étaient venus en famille et arboraient es pancartes “Berlin ist Charlie” (Berlin est Charlie”), ou encore “Surmonter la terreur”, et même une caricature de Mahomet.

Dans la matinée, Madrid avait donné le coup d’envoi, avec plusieurs centaines de personnes rassemblées Puerta del Sol pour observer plusieurs minutes de silence, avant d’entonner l’hymne français et déployer un drapeau bleu-blanc-rouge. “C’était un acte terriblement barbare, ils ont attaqué des valeurs universelles”, déclarait Angel Freire, un enseignant espagnol retraité de 65 ans. Les participants devaient ensuite rejoindre un rassemblement prévu devant la gare d’Atocha, théâtre des attentats islamistes les plus meurtriers commis en Europe, le 11 mars 2004, avec 191 morts.

A Stockholm, 3.000 personnes ont bravé la neige et des températures en-dessous de zéro – et quelques centaines à Oslo – pour brandir des stylos. “Il est important de soutenir la démocratie et la liberté d’expression”, selon Goeran Andersson, 72 ans.

A Londres, environ deux mille personnes se sont réunies sur Trafalgar Square, dressant leurs crayons vers le ciel et munis de pancartes “Je suis Charlie”. D’autres manifestants avaient écrit “Je suis juif”, “Liberté, égalité, cartoonité”, ou encore “I am a british muslim” (je suis un musulman britannique). Dans la soirée la mairie de Londres devait illuminer la façade de National Gallery, des fontaines de Trafalgar Square ainsi que le Tower Bridge aux couleurs du drapeau français :

Lire Plus => http://www.lejdd.fr/International/Marche-republicaine-Le-monde-entier-etait-aussi-Charlie-711968