“La nuit des rois”, de Philippe Lacôte, à voir sans faute!

Samedi 30 octobre 2021 à 17h — Tropiques-Atrium

De Philippe Lacôte
Par Philippe Lacôte, Delphine Jaquet
Avec Bakary Koné, Steve Tientcheu, Digbeu Jean Cyrille

Un des 8 films à ne pas manquer en cette fin d’année:

Drive my car réalisé par Ryusuke Hamaguchi
La Loi de Téhéran réalisé par Saeed Roustayi
La nuit des rois réalisé par Philippe Lacôte
Nomadland réalisé par Chloé Zhao
“200 mètres” réalisé par Ameen Nayfeh
Chers camarades réalisé par Andrey Konchalovsky
Leila in Haïfa réalisé par Amos Gitai
Titane réalisé par Julia Ducournau

 

Synopsis:
Dans la MACA d’Abidjan, l’une des prisons les plus surpeuplées d’Afrique de l’Ouest. Vieillissant et malade, Barbe Noire est un caïd de plus en plus contesté. Pour conserver son pouvoir, il renoue avec le rituel de “Roman”, qui consiste à obliger un prisonnier à raconter des histoires durant toute une nuit.

La presse en parle:
CinemaTeaser par Emmanuelle Spadacenta
Un méga-récit pourtant très ramassé, où le réalisme magique ouest-africain rappelle la puissance de l’imagine. Bluffant.

Le Journal du Dimanche par Alexis Campion
On se laisse porter, ou pas, par le lyrisme extravagant et le ballet fascinant de cette fresque carcérale unique.

Le Nouvel Observateur par François Forestier
Philippe Lacôte, auteur de documentaires (« les Routes de l’esclavage »), en tire une ode à plusieurs voix, originale et superbe, comme un mystère du Moyen Age, version Mama Africa.

Télérama par Samuel Douhaire
Entre réalisme cru et fantastique, la magie opère.

Cahiers du Cinéma par Fernando Ganzo
Mettant à nu l’espace carcéral comme théâtre permanent, La Nuit des rois touche dans ces excès à une forme de folie pure, inquiétante et sombre.

Critikat.com par Valentin Denis
Parallèlement à cette prise d’ampleur de la parole de Roman, le récit gagne en puissance et témoigne de plus en plus de sa capacité à rendre son souffle à la vie asséchée des détenus.

La Croix par Céline Rouden
Filmé au plus près des hommes dans un ballet des corps virtuose, ce second long métrage de Philippe Lacôte, nouvelle voie prometteuse du cinéma africain, relève autant de la performance théâtrale que du réalisme documentaire. Une réussite.

Le Monde par Clarisse Fabre
Le film surprend dans son esthétique de beauté délabrée, autant qu’il est inattendu dans son approche.

Le Parisien par La Rédaction
Impressionnant dans sa reconstitution de la prison, intriguant dans sa manière de basculer par moments dans le fantastique à travers l’histoire que conte le jeune prisonnier, « la Nuit des rois » pêche par moments à cause de ce mélange des genres, qui peut égarer le spectateur en route.

Les Fiches du Cinéma par Jef Marcadé
Cette adaptation par Philippe Lacôte du mythe de Shéhérazade en milieu carcéral, quoiqu’énigmatique, captive par son originalité et sa maîtrise.