Juin au cinéma, à Fort-de-France

Il est prudent de consulter le calendrier mensuel de juin, avant les séances, et de vérifier les lieux et les dates de projection, ici : Tropiques Atrium Cinéma, et là : Madiana (notamment pour l’actualisation des horaires de Madiana, notés provisoirement en “soirée”)

Télécharger la brochure Cycle Cinéma 28 mai-18 juin 2021

À Madiana  (Attention : pour des raisons de disponibilité de salles, certains horaires de projection peuvent être modifiés, pensez à vérifier l’heure de votre séance sur le site de Madiana). 

La troisième femme : Vendredi 4 juin à 14h.

Vietnam – 2019 – 1 h36 – VOSTFR – Drame. Réalisation : Ash Mayfair. Avec : Le Vu Long, Tran Nu Yen Khé.

Dans le Vietnam rural du XIXème siècle, May, âgée de quatorze ans, devient la troisième épouse du riche propriétaire Hung. Elle comprend rapidement qu’elle ne peut obtenir un statut social plus prestigieux qu’en s’imposant comme étant une femme capable de donner naissance à un fils. L’espoir de May de changer de position sociale devient réel lorsqu’elle est enceinte

Des hommes : Vendredi 4 juin  à 20h – Jeudi 10 juin à 20h – Lundi 14 juin en soirée – Mercredi 16 juin en soirée. 

France – 2020 – 1h41 – VF. Drame historique. Réalisation :  Lucas Belvaux. Avec Gérard Depardieu, Catherine Frot et Jean-Pierre Darroussin. 

Ils ont été appelés en Algérie au moment des “événements”, en 1960. Deux ans plus tard, Bernard, Rabut, Février et d’autres sont rentrés en France. Ils se sont tus, ils ont vécu chacun leur vie. Mais parfois il suffit de presque rien, d’une journée d’anniversaire, d’un cadeau qui tient dans la poche, pour que quarante ans après, le passé fasse irruption dans la vie de ceux qui ont cru pouvoir le nier.

Jinpa, un conte tibétain : Dimanche 6 juin à 20h30 – Lundi 7 juin  à 14h –Vendredi 11 juin en soirée

Tibet – 2018 – 1h26 – VOSTF. Drame. Réalisation :  Pema Tseden. Avec JINPA, GENDEN Phuntsok, SONAM Wangmo.

Sur une route solitaire traversant les vastes plaines dénudées du Tibet, un camionneur qui avait écrasé un mouton par accident prend un jeune homme en stop. Au cours de la conversation qui s’engage entre eux, le chauffeur remarque que son nouvel ami a un poignard en argent attaché à la jambe et apprend que cet homme se prépare à tuer quelqu’un qui lui a fait du tort à un moment donné de sa vie. À l’instant où il dépose l’auto-stoppeur à un embranchement, le camionneur ne se doute aucunement que les brefs moments qu’ils ont partagés vont tout changer pour l’un comme pour l’autre et que leurs destins sont désormais imbriqués à jamais.

L’oubli que nous serons : Mardi 8 juin à 19h15 – Lundi 14 juin à 14h – Mardi 15 juin à 19h30 – Jeudi 17 juin en soirée.

Colombie – 2020 – 2h15 – VOSTF. Drame. Réalisation :  Fernando Trueba. Avec : Javier Cámara, Patricia Tamayo, Juan Pablo Urrego;

Colombie, années 1980. Le docteur Hector Abad Gomez lutte pour sortir les habitants de Medellin de la misère. Malgré les menaces qui pèsent sur lui, il refuse d’être réduit au silence. Le destin de ce médecin engagé et père de famille dévoué se dessine à travers le regard doux et admiratif de son fils.  Adapté de faits réels, ce film est à la fois le portrait d’un homme exceptionnel, une chronique familiale et l’histoire d’un pays souvent marqué par la violence.

Suzanna Andler : Lundi 7 juin – 19h30 – Mercredi 9 juin – 20h – Vendredi 11 juin – 14h – Dimanche 13 juin en soirée.

France – 2020 – 1h31 – VF. Drame. Réalisation :  Benoît Jacquot. Avec : Charlotte Gainsbourg, Niels Schneider. D’après la pièce de Marguerite Duras (1968).

Années 60. Une villa de vacances, au bord de la mer, hors saison. Une femme, Suzanna Andler, 40 ans, mariée, mère. Son jeune amant, le premier, Michel. La solitude, les doutes, l’envie de liberté, les choix de la vie. Et l’amour.

À Tropiques Atrium Scène nationale, à la Salle Frantz Fanon 

Tom foot : Mercredi 9 juin à 16h – Samedi 19 juin à 15h. À partir de 6 ans.

Suède – 1921– 1h24 – VOSTFR. Réalisation :  Bo Widerberg. Avec :  Johan Bergman, Monica Zetterlund, Magnus Härenstam, la famille Bergman, l’équipe nationale de Suède.

Johan Bergman, petit Suédois de six ans, a une sacrée frappe et un redoutable sens du dribble. Repéré par Mackan, buteur star, ce petit prodige du foot lui vole la vedette. Propulsé directement chez les pros, il vient même au secours de l’équipe nationale suédoise pour l’aider à se qualifier pour la Coupe du monde 1974. Mais il a de plus en plus de mal à concilier vie d’enfant et exigences du métier de footballeur professionnel…

Où est la maison de mon ami : Jeudi 17 juin à 20h30 – Vendredi 18 juin à 14h.

Iran – 1987 – 1H24 – VOSTFR – Comédie dramatique. Réalisation :  Abbas Kiarostami. Avec Babak Ahmadpour, Ahmad Ahmadpour.

Nematzadeh n’a pas fait ses devoirs sur le cahier prévu à cet effet : au prochain oubli, il sera renvoyé ! Ce soir-là, son camarade Ahmad emporte par mégarde le cahier de Nematzadeh. Ahmad se lance à la recherche de la maison de son ami dans les hameaux voisins pour lui rendre son cahier…

Petite maman : Mercredi 9 juin à 20h30 – Lundi 14 juin à 18h30 – Mardi 15 juin à 15h et 20h30.

France – 1952 – 1h12 – VF – Drame. Réalisation : Céline Sciamma. Avec Joséphine Sanz, Gabrielle Sanz, Nina Meurisse, Stéphane Varupenne, Margot Abascal.

Nelly a huit ans et vient de perdre sa grand-mère. Elle part avec ses parents vider la maison d’enfance de sa mère, Marion. Nelly est heureuse d’explorer cette maison et les bois qui l’entourent où sa mère construisait une cabane. Un matin la tristesse pousse sa mère à partir. C’est là que Nelly rencontre une petite fille dans les bois. Elle construit une cabane, elle a son âge et elle s’appelle Marion. C’est sa petite maman.

La mère (Okaasan) : Lundi 14 juin à 20h – Mardi 15 juin à 18h30.

Japon -1952 – 1h37 – VOSTFR – Drame. Réalisation :  Mikio Naruse. Avec Kinuyo Tanaka, Kiyoko Kagawa, Eiji Okada, Masao Mishima, Daisuke Kato, Chieko Nakakita.

Masako Takahara tient une modeste blanchisserie en périphérie de Tokyo. La vie est dure, et les dégâts de la guerre se font encore sentir. Mais Toshiko, sa fille aînée, est pleine de gaîté et d’espoir. Et les moments de joie ne manquent pas : on sort au parc, on va au cinéma, on chante… Hélas, l’adversité est parfois très forte, et il est difficile de se nourrir ou de se soigner. Si la vie s’effondre peu à peu autour d’elle, Masako reste une mère de famille vaillante, toujours debout et souriante dans la tourmente.

Le père de Nafi : jeudi 17 juin à 18h30 – vendredi 18 juin à 18h.

Sénégal – 2020 – 1h47 – VOSTF. Drame. Réalisation : Mamadou Dia. Avec Saikou Lo, Alassane Sy. Sélection festival Lumières d’Afrique de Besançon

Dans une petite ville du Sénégal, deux frères s’opposent à propos du mariage de leurs enfants. Deux visions du monde s’affrontent, l’une modérée, l’autre radicale. Les jeunes Nafi et Tokara rêvent, eux, de partir étudier à Dakar, la capitale, et de vivre avec leur époque. À la manière d’une tragédie, et alors que s’impose la menace extrémiste, les amoureux doivent trouver un chemin pour s’émanciper des conflits des adultes.

Le ballon d’or : Vendredi 18 juin à 16h – Samedi 19 juin à 17h. À partir de 8 ans.

Guinée – 1993– 1h30 – VOSTFR. Réalisation :  Cheik Doukoure. Avec :  Salik Keita, Agnès Soral, Aboucar Sidiki Soumah, Habib Hammoud.

Bandian habite le petit village guinéen de Makono, perdu au fond de la forêt. Il n’a pas treize ans. Pourtant, il est évident, à le voir évoluer sur un terrain de football, si sommaire soit-il, qu’il a l’étoffe d’un grand joueur. Madame Aspirine, une jeune doctoresse occidentale qui s’est prise d’affection pour lui, lui offre un ballon en cuir. Bandian a beau être ravi, il en fait un si mauvais usage qu’il est contraint de fuir son village. Diverses péripéties l’amènent à participer à un match avec des joueurs plus âgés, qu’il surclasse aisément, et à attirer l’attention de Béchir Bithar, un homme d’argent qui flaire aussitôt la bonne affaire…

Michel-Ange : mercredi 2 juin à 20h – vendredi 18 juin à 20h.

Russie/Italie – 2020 – 2H16 – VOSTFR – Drame, historique. Réalisation :  Andreï Konchalovsky. Avec Alberto Testone, Jacob Diehl, Francesco Gaudiello.

Michel-Ange à travers les moments d’angoisse et d’extase de son génie créatif, tandis que deux familles nobles rivales se disputent sa loyauté.

Indes galantes : Samedi 19 juin à 19h.

France –2021- 1h48 – VF. Documentaire, danse, opéra. Réalisation :  Philippe Béziat.

C’est une première pour trente danseurs de hip-hop, krump, break, voguing… Une première pour le metteur en scène Clément Cogitore et pour la chorégraphe Bintou Dembélé. Et une première pour l’Opéra de Paris. En faisant dialoguer danse urbaine et chant lyrique, ils réinventent ensemble le chef-d’œuvre baroque de Jean-Philippe Rameau, Les Indes Galantes. Des répétitions aux représentations publiques, c’est une aventure humaine et une rencontre aux enjeux politiques que nous suivons : une nouvelle génération d’artistes peut-elle aujourd’hui prendre la Bastille ?

Mandibules : mercredi 2 juin à 14h et à 18h – mercredi 9 juin à 18h30.

France – 2021 – 1h17 – VF – Comédie dramatique. Réalisation :  Quentin Dupieux. Avec : Grégoire Ludig, David Marsais, Adèle Exarchopoulos, India Hair, Roméo Elvis, Coralie Russier.

Jean-Gab et Manu, deux amis simples d’esprit, trouvent une mouche géante coincée dans le coffre d’une voiture et se mettent en tête de la dresser pour gagner de l’argent avec.

Calamity : mercredi 2 juin à 16h. À partir de 6 ans. Animation, famille, jeune public.

France – 2020 – 1h22 – VF. Réalisation :  Rémi Chayé. Avec les voix de Salomé Boulven et Alexandra Lamy.

1863, États-Unis d’Amérique… Dans un convoi qui progresse vers l’Ouest avec l’espoir d’une vie meilleure, le père de Martha Jane se blesse. C’est elle qui doit conduire le chariot familial et soigner les chevaux. L’apprentissage est rude et pourtant Martha Jane ne s’est jamais sentie aussi libre. Et comme c’est plus pratique pour faire du cheval, elle n’hésite pas à passer un pantalon. C’est l’audace de trop pour Abraham, le chef du convoi. Accusée de vol, Martha est obligée de fuir. Habillée en garçon, à la recherche des preuves de son innocence, elle découvre un monde en construction où sa personnalité unique va s’affirmer. Une aventure pleine de dangers et riche en rencontres qui, étape par étape, révélera la mythique Calamity Jane.

La baleine et l’escargote : mercredi 9 juin à 15h. À partir de 3 ans. Animation, famille, jeune public.
Angleterre – 2020 – 0h40 – VF. Réalisation : Max Lang et Daniel Snaddon. Avec Colette Sodoyez, Maia Baran, Philippe Resimont .

Une petite escargote de mer s’ennuie sur le rocher d’un vieux port et rêve de parcourir le monde. Un jour, une grande baleine à bosse lui propose de l’emmener en voyage à travers les océans du globe. Cette amitié insolite nous plonge dans une odyssée fabuleuse au cœur de la nature, de l’infiniment petit à l’infiniment grand.