L’Habitation Clément et ses jardins

Photo Jean-Baptiste Barret

Classée au titre des monuments historiques en 1996
Le François
Depuis le bourg du François, prendre la route du Saint-Esprit (D6) sur 2 km.
Samedi 21 et dimanche 22 septembre
9h-18h30 | Entrée gratuite | Audioguide | Application interactive
Site exceptionnel par sa richesse architecturale et son histoire, l’Habitation Clément a su conserver sa fonction industrielle d’origine, tout en développant une politique patrimoniale et culturelle à la portée de tous. Ce lieu unique réunit tout à la fois une maison de rhum centenaire, un domaine patrimonial, et un centre d’art contemporain dirigé par la Fondation Clément.
L’Habitation Clément est aujourd’hui un vaste domaine de 160 hectares, niché dans la commune du François, au sud-est de la Martinique.
Site exceptionnel par sa richesse architecturale et son histoire, l’Habitation Clément accueille chaque année plus de 150 000 visiteurs venus découvrir cet endroit qui a su conserver sa fonction agricole et industrielle d’origine, tout en développant une politique patrimoniale et culturelle à la portée de tous. Au cœur des plantations de canne à sucre et de banane, ce lieu unique réunit tout à la fois, la mémoire martiniquaise, une maison de rhum centenaire et un centre d’art contemporain animé par la Fondation Clément.
Surplombée par une maison créole traditionnelle, classée au titre des monuments historiques en 1996, ce lieu réunit au coeur des plantations de canne à sucre un site patrimonial majeur, un centre d’art contemporain et une maison de rhum réputée.
L’Habitation Clément a bénéficié de plusieurs campagnes de restauration et d’aménagements, visant à mettre en valeur et à rendre accessible toute la richesse du site.
Dès 1996, ces efforts de protection ont été reconnus par le classement de la maison principale et de ses dépendances, au titre des monuments historiques. Datée du 18e siècle, la maison principale est à ce jour la seule de ce type ouverte au public à la Martinique.
Passé le parc labellisé « Jardin Remarquable », le visiteur plonge dans l’univers du rhum dont le vieillissement se poursuit à l’habitation depuis 1917, à l’abri des chais. D’une époque à l’autre, la maison principale – reconnue « Maison des illustres » en 2011 – exprime tout l’art de vivre créole, à travers le mobilier et l’architecture. En contrebas, l’ancienne distillerie met en scène l’ensemble des machines industrielles.
Premier véritable centre d’art contemporain à la Martinique, le bâtiment de la Fondation Clément signe sa présence sur le domaine par un édifice moderne et harmonieux, érigé dans le prolongement d’un ancien bâtiment industriel. Libre d’accès, il abrite des salles d’expositions dédiées à la création artistique caribéenne.


j-d-m_clement

Le parc de l’habitation Clément est installé dans une cuvette cernée de mornes, au centre de laquelle est implanté, en position dominante, l’ensemble de la maison de maître et de ses dépendances conservé depuis le 18ème siècle.

L’évolution du lieu au cours du temps a distingue deux espaces : le jardin historique proche de Ia maison, constitué de la cour limitée par les dépendances, de la terrasse postérieure et du parc qui accompagnait l’allée d’arrivée, et l’espace d’une quinzaine d’hectares aménagé au-delà de la ravine, à l’emplacement de l’ancienne distillerie et de champs de canne.

A découvrir : plus de 300 espèces de plantes tropicales inventoriées et le courbaril planté par Aimé Césaire.

Le parc est né dans les années 1990 en réutilisant les structures de l’ancienne usine dans son tracé et en intégrant au parcours les vestiges des bâtiments et des machines qui témoignent de la technologie passée. Les anciens bassins de décantation réaménagés forment deux plans d’eau qui accueillent hérons et poules d’eau et, dans le fond de la ravine devenue friche industrielle, est implantée une palmeraie riche de nombreuses variétés en provenance d’Asie et d’Afrique (Elata, Noë|, de Bismark etc). L’allée plantée de majestueux palmiers royaux qui borde les deux étangs, conduit au verger tropical qui, souffrant d’un excès d’humidité et de vent, a retrouvé la canne que recouvrait ses pentes.

En remontant le vallon, le promeneur accède à de larges espaces engazonnés et ombragés de magnifiques sabliers à l’écorce épineuse, d’Araucaria (Pins de Norfolk) et de frangipaniers. Après avoir traversé « le jardin des machines » organisé dans un esprit de sobriété minimaliste, s’ouvre à proximité de la demeure, un tout autre univers fait de charme et d’émotion. De magnifiques arbres centenaires accompagnent toujours la vieille maison : deux tamariniers encadrent l’entrée, deux manguiers et des cocotiers ombragent la terrasse, et l’ensemble se laisse dominer par un gigantesque filao. Plus loin, deux figuiers maudits sculpturaux et une étonnante fougère. le Cycas Circinalis ou Grand Roucou et, bordant l’ancienne allée d’arrivée, encore d’autres merveilles végétales…

communication.clement@gbh.lr
www.habitation-clement.fr
Facebook : habitation.clement
Ouverture : toute l’année 9h-18h (entrée avant 17h) Fermeture en septembre
Audioguide
Accès : depuis le bourg du François, prendre la route du Saint-Esprit (D6) sur 2 km, l’habitation est à gauche