Et les mistrals gagnants

22 novembre 2018 à 14h au Morne-Rouge salle Barel Coppet

De Anne-Dauphine Julliand
Avec acteurs inconnus
Genre Documentaire
Nationalité Français

Synopsis :
Le film est sous-titré pour les personnes sourdes et malentendantes.
Ambre, Camille, Charles, Imad et Tugdual ont entre six et neuf ans. Ils vivent dans l’instant. Avec humour et surtout l’énergie optimiste de l’enfance, ils nous prennent par la main, nous entraînent dans leur monde et nous font partager leurs jeux, leurs joies, leurs rires, leurs rêves, leur maladie. Avec beaucoup de sérénité et d’amour ces cinq petits bouts d’Homme nous montrent le chemin du bonheur. Un film à hauteur d’enfant, sur la vie tout simplement.

La presse en parle :

Femme Actuelle par Marie Privé
Un documentaire magnifique.

Le Figaro par Marie-Noëlle Tranchant
Anne-Dauphine Julliand signe un bouleversant hymne à l’innocence.

Le Nouvel Observateur par François Forestier
Un documentaire hors du commun et bouleversant.

20 Minutes par Caroline Vié
C’est cette confiance en la vie qu’Anne-Dauphine Julliand a voulu montrer avec ce documentaire sans pathos.

aVoir-aLire.com par Claudine Levanneur
Une sincérité d’enfant qui nous incite à aimer la vie envers et contre tout. Unique et fort !

La Croix par Arnaud Schwartz
L’auteure de “Deux petits pas dans le sable mouillé” signe un documentaire bouleversant, lumineuse leçon de vie reçue d’enfants malades.

Les Fiches du Cinéma par Gilles Tourman
Rarement aura-t-on abordé avec autant de sensibilité la capacité de résilience des enfants, confrontés à la noirceur de l’existence.

L’Express par A. H.
Au détour d’images raisonne la chanson de Renaud, “Mistral gagnant”, qui rappelle l’enfance, mélange de lucidité et d’insouciance y compris lorsqu’elle se déroule dans les couloirs d’un hôpital.