Du 2 au 30 juin, “Le moi(s) laminaire” à Tropiques-Atrium

Théâtre – Danse – Arts de la parole – Témoignages

Parce que la parole du poète doit, plus que jamais, être entendue et résonner au cœur de nos sociétés,
Parce que nous œuvrons, aux côtés des artistes, au développement culturel d’une société, tout en considérant que le développement de celle-ci passe par la culture,
Parce que nous refusons l’acceptation d’une morosité enrobée de fatalisme,
Parce que nous refusons d’être les spectateurs d’un lendemain à construire,
Parce que nous croyons que notre résistance et notre créativité sont l’humus culturel de notre histoire, de nos cicatrices accoucheuses de génie, de l’expression décomplexée de nos particularismes,
Parce que nous tenons à être activement à vos côtés, au cœur de cette communauté culturelle que nous formons, que nous animons ensemble,
Nous vous proposons de célébrer la pensée, l’œuvre et la personnalité d’Aimé Césaire, durant le mois de Juin : « Le Moi(s) Laminaire ».

Manuel Césaire, directeur de Tropiques Atrium Scène Nationale

 

Le projet

Le 26 Juin 1913,  à Basse-Pointe, naissait Aimé Césaire. Afin de célébrer l’anniversaire de sa naissance, Tropiques Atrium Scène Nationale de Martinique vous propose un mois entier autour de son œuvre, de sa vie. Chaque jour un témoignage, une lecture, une chorégraphie racontera le poète. Cette mosaïque que les artistes d’aujourd’hui constitueront mots après mots, pas après pas, sera un hommage mais aussi une mise en lumière de la modernité de l’œuvre d’Aimé Césaire. 

Ce « Moi(s) laminaire » est une nouvelle expérience numérique qui affirme notre désir d’être l’écrin de la créativité des artistes. Des artistes  qui continuent d’ alimenter cette flamme qui n’aura cesse de nous donner « la force de regarder demain ». Dans le cadre de cet anniversaire, il est donc proposé aux danseurs, chorégraphes, comédiens, conteurs et slameurs de célébrer la pensée, l’œuvre et la personnalité d’Aimé Césaire, à travers ce projet, durant tout le mois de juin.

Notre volonté est de proposer quotidiennement aux internautes, des lectures, des expressions chorégraphiées, des témoignages, sur le site et les réseaux sociaux de Tropiques Atrium Scène nationale. Ces capsules vidéo, d’une durée d’environ de dix minutes, ont été filmées dans nos salles peu de temps auparavant. Le « Moi(s) Laminaire » proposera aussi une bibliographie et s’enrichira d’éléments pertinents, permettant à Tropiques Atrium Scène nationale de concilier Spectacle vivant, Mémoire, Éducation artistique et Solidarité, dans la commande passée aux artistes.

 

« Moi, laminaire… »

En 1982, Aimé Césaire fait paraître ce qui sera son dernier recueil de poésie publié : « Moi, laminaire… ». Cet ensemble en trois parties constitue, à maints égards, un bilan de son oeuvre poétique et de sa confrontation à la vie et à l’histoire. Le poème « Le Calendrier lagunaire » est l’un des textes les plus célèbres de ce recueil.

Extrait : Le Calendrier lagunaire

J’habite une blessure sacrée
j’habite des ancêtres imaginaires
j’habite un vouloir obscur
j’habite un long silence
j’habite une soif irrémédiable
j’habite un voyage de mille ans
j’habite une guerre de trois cent ans
j’habite un culte désaffecté
entre bulbe et caïeu j’habite l’espace inexploité
j’habite du basalte non une coulée
mais de la lave le mascaret
qui remonte la valleuse à toute allure
et brûle toutes les mosquées
je m’accommode de mon mieux de cet avatar
d’une version du paradis absurdement ratée
-c’est bien pire qu’un enfer-
j’habite de temps en temps une de mes plaies
chaque minute je change d’appartement
et toute paix m’effraie (…)

 

Capsule #1 : Aliou Cissé / Extrait de la Tragédie du roi Christophe

Aliou Cissé  : Premier Prix de Comédie en 1972 au Théâtre Sorano, il y reste jusqu’en 1989, où il s’établit en Martinique. Il a incarné divers grands rôles au théâtre. En 2016, il met en scène « Le bel indifférent » et est formateur pour le théâtre à Tropiques Atrium, Scène nationale.

 

Autres capsules vidéo

Elie Pennont + Peslages Simon, Lucette Salibur, Yna Boulangé et Alfred Fantone, Arielle Bloesch, Laurent Troudart, David Milôme, Daniély Francisque – Je me souviens d’un jour de novembre, Guillaume Malasné, Peter Agardi, Néofana et Rita Ravier, Marie-Pierre Loiseau « Mapi » , Maléïka Pennont – N R V, Aliou Cissé, Zion Bboyz, José Dalmat, Josiane Antourel – Témoignage, Régine Féline, Patrick Womba, Murielle Bedot, José Alpha, Françoise Dô, Josy Michalon – Ferrements, Jocelyn Régina, Papa Slam, Jean-Hugues Miredin, Josy Michalon, Dédé Duguet – conte Twa frè.

ATTENTION : Chaque jour, un nouveau témoignage sera publié. Pour être prévenus, rendez-vous sur le site de Tropiques Atrium et laissez votre email ici : Tropiques Atrium : Le moi(s) Laminaire

Fort-de-France, le 3 juin 2020