Convergences Caraïbes 2013 : du 12 au 29 avril 2013

—  Par Marie GAUTHIER —

Pour la 3ème année consécutive, « Convergences Caraïbes »
présente au public du 12 au 29 avril 2013, les oeuvres d’une vingtaine d’artistes plasticiens.
Une première nouveauté en 2013, c’est la proposition d’un thème de réflexion où chaque artiste a la possibilité d’approfondir la singularité de sa démarche, d’engager et d’affirmer ce qui sous-tend sa pratique artistique.

Ce thème : « l’atelier de l’artiste ».

La deuxième nouveauté c’est l’ouverture simultanée de l’événement sur 3 sites : la Galerie de la Véranda à l’Atrium, la Galerie ODIS7 au Marin et la Galerie Tout Koulè au Village de la Poterie des Trois-Ilets.
Le thème de « l’atelier de l’artiste » est récurrent dans la tradition artistique, dans l’art moderne, ainsi que dans l’art contemporain : Le Titien, Vermeer, Courbet, Picasso, Brancusi, Dali, Jasper Johns, Ilia Kabakov, Miguel Barcelo, etc. Parfois « manifeste », parfois testament, face à l’histoire de l’art dans sa continuité et ses ruptures, c’est l’occasion pour l’artiste de montrer ses méthodes de travail en révélant quelques secrets de fabrication, les axes de sa démarche, la cohérence de ses partis pris plastiques et idéologiques, ses liens intimes avec la création. Souvent autoportrait, il en est tout au moins le miroir de l’artiste et de son oeuvre.
L’atelier de l’artiste est un lieu de travail, le lieu privé de l’élaboration de l’oeuvre, le laboratoire de ses idées et de ses tâtonnements, le lieu d’origine et de fabrication de ses objets qui seront choisis et transportés ensuite dans le lieu public. En effet, de ce lieu d’expérience ne sortira que ce que l’artiste voudra bien en laisser sortir. A la liberté de ses choix, se relie son entière responsabilité des réactions émotionnelles et intellectuelles du public.
C’est un lieu au coeur de la création. Même si parfois il ressemble à un appartement, à un bureau, à une usine, ou à un chantier, c’est un espace où se tissent l’art et la vie. L’atelier fait pénétrer le spectateur dans l’univers secret de la création. En découvrant ces lieux, le public se glisse dans l’intimité de l’artiste et de ses oeuvres. Certains artistes contemporains le thématisent et l’intègrent à leur démarche ou posture artistique.
Ce thème proposé à la réflexion des artistes, permet de préciser et d’affirmer la cohérence de leurs engagements et de leur « essentiel » artistique. Il permet aussi de faciliter l’accessibilité au public, de démarches artistiques contemporaines.
Marie GAUTHIER
Mars 2013

*

*

*

*

La galerie ODIS’7 au Marin
« L’atelier de l’artiste » du 12 au 29
avril 2013
Vernissage le vendredi 12 avril à
19H00
La galerie la Véranda de l’Atrium à
Fort de France
« L’atelier de l’artiste » du 12 au 29
avril 2013
Vernissage le samedi 13 avril à 19H00
La galerie Tout Koulè aux Trois-Ilets
« L’atelier de l’artiste » du 12 au 29
avril 2013
Vernissage le samedi 20 avril de
13H00 à 17H00

ADYE

Née au Moyen-Orient d’une mère artiste peintre, vit ensuite une grande partie de son enfance en Amérique du Nord. Formation Académique Art Graphique & Photographie…. Montréal, Canada. Parcourt le monde avant de s’installer en 1998 en Martinique. Tous ces voyages lui permettent de s’imprégner de différentes cultures ce qu’elle transcrit dans ses oeuvres.
Tel : 0696 70 80 11
Courriel : adelafree@hotmail.com
La création est une porte ouverte sur un monde sans barrières. La recherche de la lumière, indispensable à la vie, tant pour l’homme et la nature, apparaît sur ses oeuvres photographiques ou picturales. A travers elles, on ouvre un labyrinthe de fenêtres, qui s’ouvrent sur notre richesse intérieure.
Les formes et les couleurs métissées de ses émotions apprivoisent l’espace et le temps et témoignent de son identité. Le choix de supports naturels tels que bois flottés, et pierres, la connecte avec la nature. Elle utilise, comme support, des lattes de chêne constituant le fût de rhum, appelée « douelles » ainsi des toiles et du papier. Elle emploie différentes techniques mixtes : acrylique, pastel sec, encre et marouflage. Les couleurs, dépendantes de ses émotions, fluctuent d’oeuvres en oeuvres.

Sa nouvelle signature est ADYE (prononcez adié) contraction de Adela Yerushalmi

For this project I will like to create an
installation of hanging rocks, giving them
another view…….a view that you can see them
as a majestic form of nature (not just another
rock that we step on)!
Expositions permanentes
• Galerie ÔDIS7 (Le Marin) 2012
• Artagallery (Toronto, Canada) 2011 – 2012
• Rose de Porcelaine (Fort de France) 2011- 2012
• Galerie de la Batelière (Fort de France) 2010 – 2012
• Ellen Charapko Gallery (Florida U.S.A.) 2007 – 2012
• Secrets d’Artistes (Saint – Pierre) 2003 – 2006
• Harmonie (Fort de France) 2002 – 2004

*

*

*

*

Michèle ARRETCHE

Sensible à l’Art et à l’Architecture, passe son enfance entre Paris, Cancale et Saint-Malo. Vit et travaille à la MARTINIQUE depuis 1976 comme médecin pédiatre. Prend sa retraite en
2010 pour s’adonner entièrement à sa passion pour la peinture et la photographie. Avec un groupe d’amis, elle instaure un mouvement expérimental d’arts plastiques (le PABE : PLASTIK ART BAND EXPERIMENTAL).
Contact : m.arretche@orange.fr
Tel 0696 27 91 09
Ses créations numériques, lui ouvrent la voie de l’abstraction, en particulier avec une série intitulée « Les couleurs du Noir » présentée à POOL ART FAIR MARTINIQUE 2011.« Michèle ARRETCHE saisit l’instant, comme un oeil exercé et neuf à la fois sur l’infini, sur la seconde qui s’arrête. Projetant en avant le merveilleux qu’elle débusque dans la nature, la photographe ne cesse de rechercher le détail d’exception qu’elle magnifie. » Patricia DONATIEN YSSA

Expositions collectives
• à l’ATRIUM salle LA VERANDA :« Couleurpabe dans tous ses éclats », en avril 2012
• à PARIS à l’espace d’Art Contemporain des 7 Parnassiens en novembre 2010 et juin 2012 : « PASSIONS »
• aux 3 éditions de « Quand l’Art se fait femme » à l’Agora du CONSEIL REGIONAL de la Martinique
• aux « Tea Time » de la GALERIE LA BATELIERE en juillet août 2012
• « NUS » à la GALERIE TOUT’KOULE à la poterie des Trois Ilets
• aux deux éditions de POOL ART FAIR MARTINIQUE en novembre 2011 et Novembre 2012
Expositions individuelles :
• Janvier 2012 « RESPIRATION » au Club DILLON Fort de France
• Décembre 2012 « ESCAPADE AU BAKOUA » MARTINIQUE
Mon atelier, mon île. Indissociables l’un de l’autre. « L’emprise du lieu sur l’oeuvre, en tant que facteur d’imprégnation est sous jacent. ». La pièce qui me sert d’atelier est carrée. Un carré ouvert sur la mer. Lieu de vie, de lumière, de passage où l’objectif de mon appareil photo est l’oeil ouvert sur le monde qui m’entoure. Les pigments, directement empruntés aux « jeux cicatriciels du ciel » selon l’expression d’Aimé Césaire, sont là, baignés de soleil, prêts à être exploités sur la toile. Je ne peux pas diviser mes vies, mes envies. Photographe, peintre,
grand-mère, tout ceci traverse l’atelier. J’ai choisi d’exprimer cette matrice par un photomontage.

*

*

*

*

*

*

*

Margot ASPHE

Native du Périgord en 1958 Margot Asphe exerce plusieurs métiers. Enrichie du contact exceptionnel de ses différents lieux de vie (Antibes, Saint Barth, Gran Canaria, Mallorque , Andalousie , Saint-Martin) elle est influencée par l’art pariétal des grottes de Lascaux , et des peintres , sculpteurs et céramistes de la côte d’azur (Picasso , Moretti, Cocteau, César , Matisse, Arman, Leger…) Depuis 2003 installée en Martinique , elle tente de transformer son langage, en style et lui donne son identité artistique .
Tel :06 96 81 66 58
Mail : plumemargot@hotmail.com
Parce que le mouvement nous fait exister, fondamental pour la naissance, l’existence de l’humanité et l’univers, je fixe le temps. Entre la volonté de s’oublier, le furieux désir d’être, et le masque de la pudeur, j’ai eu envie de manier mon pinceau calligraphique, comme un escrimeur. Laisser mon esprit libre de toute notion classique afin d’arriver à transcender le cadre conceptuel et forcément restreint de la pensée mécaniste et cartésienne Par un saisissement de désir, sans savoir ce que va devenir le geste que l’on tente et que l’on prolonge pour vivre et pour survivre. Dans un élan de peinture rythmé par le souffle de la vie, je réponds à l’occasion de ma bataille de renouveau et interrogations : « Quelle est la force qui pousse la recherche de cette unité fondamentale ? »
Un peintre vous fait Signe.
D’un matériau à l’autre comme support : la voile de bateau ou des rouleaux de papiers anciens, J’ai laissé jaillir dans une fulgurante vitesse, comme une écriture automatique , la libération de tout réalisme, ou apparaissent des signes millénaires venus d’un savoir universel. La composition d’un tableau à partir d’harmonies musicales (Léonard de Vinci connaissait ces principes…)
Expositions :
2008 Ventes enchères d’art contemporain Guadeloupe
2008 Espace Art Gallery ( expo collective) Bruxelles
2008 Festival des sens Martinique
2008 Ventes enchères d’art contemporain Martinique
2010 Médiathèque Rivière Salée Martinique
2010 Arte Suba ( expo collective) Colombie
2010 Atrium ( Cmac) « Martinique Jazz festival » Martinique
2011 Atrium Exposition « Jazz Five » Martinique
2012 CAL Gorbella « sous l’égide du Nice Jazz Festival » Nice
2012 Bibliothèque Schoelcher Martinique

*

*

*

*

Clarisse BAGOE DUBOSQ

Clarisse Bagoé Dubosq partage sa vie entre la Martinique, Paris et la Provence. Elle peint depuis une douzaine d’années tout en menant en parallèle des activités de réalisatrice de courts
métrages ainsi que l’écriture de pièces de théâtre et de romans.
Tel : 06 96 45 76 07
Courriel : clarisse.dubosq@wanadoo.fr
Je travaille dans un tout petit atelier mais je m’y sens bien, entourée de mes toiles accumulées contre les murs, de mon chevalet et de mes tubes de peinture à portée de main. La lumière y est relativement tamisée et, souvent, je ne découvre la vraie réalité de mes toiles qu’en les sortant au soleil. Cet atelier correspond ainsi à mon approche de la peinture : intimiste, sans modèle et sans dessin préalable. C’est un simple face à face entre la toile et mon imaginaire du moment. Pour révéler une partie de cette démarche dans la manifestation « l’Atelier d’artiste » j’imagine recréer mon espace de travail familier dans lequel certaines étapes du processus occuperaient des chevalets successifs. Ou bien les toiles seraient simplement posées contre les murs autour du chevalet supportant le tableau dans son étape la plus avancée mais pas encore aboutie.

Expositions
• 2009 EXHIBITION 1 Exposition de peintures à l’Atrium de Fort de France
• 2010 EXHIBITION 2 Exposition de peintures à l’Atrium de Fort de France
• 2011 MARCHE ART CONTEMPORAIN du Marin Martinique
• 2012 EXHIBITION 3 « Raison perdue » Exposition de peintures à l’Atrium de Fort de France
• 2012 EXHIBITION 4 « Chante » Exposition de peintures au Club Dillon Fort de France
• 2012 RAISON PERDUE Exposition Paris aux 7 Parnassiens
• 2012« UN PETIT PEU DE MOI » Exhibition VII à la Galerie Tout’ Koulè aux Trois Ilets.
• 2012 « POOL ART FAIR » Exposition collective d’art contemporain à Fort de France
FILMOGRAPHIE : Clarisse BAGOE DUBOSQ a écrit plusieurs scénarios et réalisé cinq courts métrages après avoir monté sa propre société de productions (Bagoé Productions) en 1996. Ses courts métrages ont été sélectionnés et diffusés dans plusieurs festivals internationaux et en télévision.
• 1997: LE CRI, court métrage 35 mm couleur . (Sélection festival Clermont Ferrand)

*

*

*

*

*

*

Martine BAKER

Portrait d’une femme faite de terre et de feu Elle vit au bout d’un long chemin défoncé, cahoteux, aux ornières profondes, à la pointe Hyacinthe au bord des rives de la baie du Robert. La terre de la Martinique ne l’a pas engendrée, mais l’a façonnée, forgée au gré des vents, des vagues et des accidents de la vie.
martine.baker@orange.fr
Pointe Hyacinthe – 97231 – Robert – Martinique
Tel :0596 65 56 00 – 0696 21 70 32
Elle crée comme elle respire, elle donne et se donne, généreuse, comme ses doudou colorées, ses fruits à pain sucrés et rassasiants, élégante comme ses pots ikebana simplissimes et minimalistes, puissante comme ses structures articulées, partagées entre le vide et le plein, déchirante comme ses cris d’ébène, bouches béantes invitant aux murmures « tumultueuses ».
C’est une guerrière qui tire son énergie du feu de ses foyers. C’est une flamme qui lèche, caresse, révèle à l’épreuve de ses brasiers les multitudes facettes de ses oeuvres. Nul besoin de philosopher sur l’art ni sur l’artiste. Il suffit de la voir se saisir d’une motte de terre. Au centre du tour, enchâssée par ses deux mains humides, recouvertes d’argile, soudain apparaît une corolle, qui monte et s’épanouit. La poussière d’argile, noyée d’eau, domptée par ce geste séculaire et précis, s’apprête à subir sa transformation. C’est à cet instant précis que la création fait son oeuvre. La brûlure du feu et les caprices de ses effets, viendront achever ce travail d’horloger.
Maïté Marque –Extraits-
Univers des plus personnel, mon atelier est un capharnaüm relatif, c’est un espace où le temps s’arrête.
La curiosité me pousse à être toujours à la recherche d’autre chose, mon besoin vital de remise en question.
C’est un lieu magique, l’énergie créatrice l’habite, il est à mon image dense et évolutif.
Quelques bols représenteront les étapes de la création dans toute sa diversité.
L’échantillonnage des argiles utilisées, les différentes façons des les cuire amènera une réflexion autour de la diversité.

Expositions 2012
“Virée au bleu” “Masques” ,“Voyage Imaginaire” et “Jalousie, jalousies” à la Galerie ÔDIS7 Marin (Martinique)
United Pool Art Fair New York, Salon d’art contemporain 2012
Exposition collective “Convergences CaraÏbes” à la galerie “La véranda” de l’Atrium (FDF)
“Métis” Exposition collective à l’OMCL du Robert (Martinique)
“Portraits et objets” avec Klara Beer et HabdaphaÏ à la galerie “La véranda” de l’Atrium (FDF)
Pool Art Fair Martinique à l’hôtel Impératrice

*

*

*

*

*

Jean-Michel BOULANGE

Né en 1958 en Martinique. Après 30 années passées en Métropole, retraité en 2008 il choisit de retourner s’abreuver à la source. Expose depuis 1988 en France métropolitaine et depuis son retour en Martinique.

Plasticien utilisant de nombreux médiums

 

Mail : jmc.creationswear@gmail.com

Tel: 0696 36 30 13

Jean-Michel Boulangé trace, explore, vit la couleur et la matière dans une démarche artistique pleine de vigueur exprimant une forme d’art Caribéen contemporain. Pour lui, peindre c’est conjuguer les Mémoires des Cultures, sur le fil du temps, exacerbant notre sensibilité par une palette lumineuse riche en couleurs. En ces temps de mondialisation, son travail prend un sens singulier. A l’écoute des échos qu’ont laissés ces cultures du passé, originelles et authentiques, ses toiles donnent matière à une communication faite de symboles. Elles visent à nous faire comprendre sans dire mot. .A travers les tissages de matières, les spirales, les lignes, son art si personnel, éveille en nous la ferveur d’ouvrir enfin les yeux. Ses peintures bousculent notre imaginaire pour révéler ou réveiller en nous un espace de métissage, de rencontres, voire de recueillement. Chacune de ses œuvres est un lieu de mémoires, portant paroles…L’artiste lui, est porteur de témoignages.     Caecilia Guinot

 

 

J’aborde le thème de l’atelier de l’artiste par une composition présentant une dé-composition de ma démarche créative autour d’un tableau.Les différents éléments encadrant l’œuvre, sont comme des planches-contacts d’indices données au regardant, des « zooms » sur mon écriture artistique, et notamment, sur la lecture des nombreux symboles que j’utilise dans ma démarche… Ils se présenteront comme le dictionnaire de mon écriture. La composition telle qu’elle est construite, dans sa vision d’ensemble, donne sa symbolique « sacrée » à l’écriture de tous ces signes, porteurs de messages.  

Expositions Collectives Martinique :

  • 2012 Exposition KARART, Palais des congrès de Madiana
  • POOL ART FAIR Martinique (chambre 37), Hôtel L’impératrice F. de France
  • Exposition « Jalousie,Jalousies » Galerie ÔDIS7 , Le Marin

 

Expositions personnelles (extrait)

  • 1998 Jungle Montmartre
  • 2000 L’Arambar Paris
  • Vendange à Montmartre (Atelier Gen Paul)
  • 2003 FNAC Bastilles Paris
  • Exposition « Réflexion Caraïbes » Espace UVA Paris 18
  • 2005 Exposition « D’une rive à l’autre » Saint Ouen

*

*

*

*

*

*

Céline CORNILLAUX

Née en France en 1968. Vit et travaille au Diamant. Diplômée en 1993 de l’école des Beaux-Arts de Rouen. Echanges avec les écoles d’art de Glasgow et Barcelone.

Tel : 0696 207 217
Courriel : lincee312@gmail.com

http://celine-cornillaux.e-monsite.com

 

 

 

 

Le processus est instinctif, je propose et la matière dispose. La peinture circule, bouge, comme si elle était vivante jusqu’à ce que je la stoppe à un moment précis pour en faire apparaitre un ressenti, quelque chose du quotidien retranscrit de façon imaginaire. Apparaissent des personnages, des formes et des espaces qui n’existent que dans un endroit particulier. Des espaces et personnages souvent cernés de noir comme sur les vitraux, des fenêtres qui laissent apparaître la lumière sur un autre univers, sur ce qui pourrait se trouver derrière le mur.

Le plasticien se déplace tout au long de sa vie et son atelier le suit dans tous ces endroits de vie. Travailler dans des lieux différents est stimulant, on s’imprègne du vécu de l’endroit. J’ai eu l’occasion de travailler dans différents lieux et même dans les rues directement sur les murs.

Expositions principales

  • 2013 Exposition « l’Art se fait femme » Agora Hôtel de région Martinique
  • 2005 Marché d’art contemporain de Marin
  • 2012 Exposition « septembre 2012 » à la Véranda de l’Atrium Fort de France
  • 1993 à 2004 expositions diverses

 

Thierry FAZIAN

Agé de 45 ans, Thierry Fazian travaille et vit en Martinique depuis 1997, avec autant d’expositions individuelles ou collectives, en Martinique, en Guadeloupe, en France ou à l’international ( USA)…

 

Case Pilote, Martinique
Courriel : t.fazian@wanadoo.fr
Site : www.fazianthierry.com
Tél : 05 96 52 16 34 – 0696 72 83 53

 

J’ai évolué vers une symbolique existentialiste mêlant figuratif et abstrait, aplat et relief. Par ailleurs, dans mon approche plastique, je mélange de manière hétéroclite et précise, les techniques mixtes, les volumes, les aplats, les pigments, les matières, les incrustations, les images retouchées par ordinateur, la photo et produis des installations autour de thématiques urbaines basées sur la création d’une ville monumentale à partir d’objets de récupération par exemple. Je tente ainsi d’enrichir le champ d’investigation de mes créations, associé au discours plastique, esthétique, le tout accompagné de messages éventuels que je peux placer dans mon travail.

 

 

Afin de montrer une certaine continuité dans ma création, je présenterai une série d’œuvres en techniques mixtes abordant des thèmes éclectiques tels que l’homme et sa création. Je présenterai également une série de sculptures en techniques mixtes représentant l’homme, la femme, le temps. Je proposerai également des œuvres en cours d’achèvement avec moules, esquisses, croquis montrant mon cheminement créatif et l’ensemble sera agencé afin d’aboutir à une installation cohérente. Le travail en cours d’achèvement, le processus de création en cours, le mode opératoire de l’artiste.

 

Expositions récentes

 

  Exposition collective intitulée «Éléments d’abstractions» avec l’Agora – 2010

  Exposition individuelle « Utopia » – Atrium de Fort de France – Martinique – 2010

  Exposition collective Audace en juin 2011 au Marin en Martinique. – 2011

  Exposition collective « Catastrophes ou la poétique du Chaos »en novembre 2011à Fort de France en Martinique. – 2011.

  Exposition collective Pool Art Fair Martinique, : foire internationale d’Art à Fort de France. – 2011

  Exposition collective Convergences Martinique.2012

  Exposition collective Pool Art Fair Martinique, : foire internationale d’Art à Fort de France. – 2012

 

 

 

 

DAOUÏA

Daouïa GACEM MANGATAL

Après avoir consacré la plus grande partie de sa vie à deux de ses vocations l’enseignement et l’agriculture, Daouïa s’adonne enfin à ses autres passions que sont les pratiques artistiques notamment dans le cadre du PABE. Par sa sensibilité, son histoire, elle crée une œuvre originale, parfois dérangeante, toujours sincère, authentique.

 

Tel : 06 96 21 52 67

Mail : daouia1648@hotmail.com

  

De la page blanche au croquis, de la toile blanche à l’esquisse déjà le projet peut évoluer. Il y a des moments de grâce où tout s’enchaîne sans difficulté ; où les temps (celui qui marque le départ de l’idée) jusqu’à son accouchement (celui du tableau finalisé) sont presque confondus. Fusion miraculeuse qui arrive le plus souvent dans un tableau abstrait. Même dans le « figuratif », il peut arriver que la pulsion initiale soit constamment soutenue par une pression, une poussée du faire, à la fois doux et insoutenable. Mais quand la poussée est là, seule, sans idée à concrétiser, sans objectif à atteindre, sans rien que le vide… Seulement la main qui veut son pinceau, seulement le poignet qui veut son geste, alors l’artiste regarde désespérément son atelier. Où se cache La Muse ?

 

Pas derrière ces cadres vides : eux aussi l’attendent. Ce plâtre, ce bois, ces toiles, ces tissus, ces tubes, ces débris divers, ces boites, ces cartons, ces papiers, ces journaux, ces chiffons… Toute une accumulation de « ça pourrait servir à », de « quand j’aurai le temps, j’en ferai », des montagnes de « si », de « reSIclages »…Un excès de matières pour un excès de vide ! Que faire de tout ce bordel ?! Comment sculpter ce désordre ?   Comment in-former ce bric-à-brac ? Comment donner sens à ce qui l’a perdu ? Et pourquoi faudrait-il un sens ? Et puis peu à peu les crayons, les gommes s’agitent ; les couteaux, les pinceaux proposent leurs services puis s’imposent. Un chevalet s’installe… On tâtonne, on hésite, on doute, on renonce, on revient, on s’acharne, on plane : la magie opère.

 

Expositions :

–     du 3 au 10 juin 2012 : exposition collective « PASSIONS » à l’espace d’Art Contemporain des 7 Parnassiens, 75014 PARIS.

–       3 au 14 avril 2012 : exposition collective à l’ATRIUM ( Conseil Général de Martinique) « Couleurpabe dans tous ses éclats »

–        26 et 27 novembre 2011 stand personnel de peintures au sein de la Foire Internationale d’Arts Plastiques POOL ART FAIR MARTINIQUE 2011, chambre 43 Hôtel Impératrice FDF

 

 

 

Marie GAUTHIER

Née en France. Vit et travaille dans la Caraïbe depuis 1987. Artiste plasticienne et professeur Agrégé d’Arts Plastiques.

 

 

 Portable : 0696 85 88 77

gaumier.m@wanadoo.fr

www.mariegauthier.odexpo.com

La peinture est métaphore du corps. Chaque œuvre métaphorise l’incarnation, c’est-à-dire celle d’un esprit qui prend corps. Le support est préparé à recevoir matières, couleurs, formes qui font « image » ou représentation par opposition au réel, et délimite un espace symbolique. L’œuvre se réalise sur toile, parfois du bois où sont collés des tissus sur lesquels sont appliquées les couches de peinture. Ainsi, lisse ou plissée, émaillée de bourrelets et de cicatrices, la peinture dévoile ses strates dermiques. Dans son processus de transformation individuel et collectif, la figure humaine est incarnée à différentes étapes de sa destinée, entre vie et mort, par des formes abstraites et figuratives entremêlées et décrivant des mondes improbables.

« Dans mon atelier », les parois fondent, le plafond s’envole, le sol bascule. Opposé à l’espace social,  l’atelier est chambre secrète, lieu d’absorbement, lieu de la jouissance dans le temps réel de la peinture, où l’invisible pointe dans le visible, où le connu s’immisce dans l’inconnu, où imaginaire et  réel se tissent. L’atelier est le lieu de la quête d’identité, de la tentative de nommer le désir par lequel j’existe.

 

 

 

 

Principales expositions individuelles depuis 1991 :

2010 « Embrasements », Le Marin, Martinique

2007 « Incarnats », Atrium, Fort de France

2004 « Cachemire » Bibliothèque Schoelcher, Fort de France

2003 « El coser de los dias », Museo de las Casas Reales, Sto Domingo, Rep. Dominicain

2005-07 « Les Petites Indiennes » Fort de France

1997-98  « Géodésiennes » Le Lamentin et Fort de France

1995- 98- 99 « Nocturnes » Fontainebleau, Fort de France, Tours, Mauves sur Loire

1993 « L’Arrière-Pays » Médiathèque du Lamentin

1991  « Jardins et Paysages » Galeria Diaz Mancini, Caracas Venezuela

 

Participe à de nombreuses expositions collectives : Caraïbe, Allemagne, France

 

Cæcilia GUINOT

Née en France, vit et travaille en Martinique depuis 2008. Nombreux voyages dans le monde ( Europe, Asie, Afrique ). Expose depuis 1990 dans différents pays.

 

Tel : 0696 36 30 13
Courriel : jmc.creationswear@gmail.com

  

Passionnée depuis toujours, de textiles et de toutes les techniques qui y ont trait, c’est lors de mes nombreux voyages dans le monde que je collecte les tissus et autres matières auxquels je redonne une seconde vie en les utilisant comme médium principal de mon travail. Autodidacte, je détourne les techniques de couture, broderie, tricot, crochet ainsi que celle de teinture, impression… dans une démarche artistique résolument contemporaine, portant mes réflexions sur l’Homme et la société.

« Cène de mon atelier »

Une série de 13 bols fabriqués à partir des chutes et résidus de mon atelier et de ma vie dans cet espace abordant toutes les techniques que j’utilise dans mon art.

La table et les 13 bols rappellent la Cène biblique dans sa symbolique du repas partagé et dans sa présentation sacrale. Le repas, lieu de rencontres et de convivialités, est un acte indispensable à notre survie physique, il est concrétisé par les bols, contenants universels de nourriture.

La présentation sacrale, invitant au respect du lieu et de son intimité, ici en l’occurrence, l’atelier de l’artiste.

Ces bols  vides, en apparence seulement, sont une nourriture intellectuelle (aussi indispensable que la nourriture physique), invitant le visiteur à plonger la cuillère de son esprit dans ces récipients, afin de partager le contenu de ma démarche, mes techniques mais aussi l’intimité de ma relation avec mon lieu de création.

Les visiteurs deviendront acteur de cette Cène, et se trouveront en position de partager symboliquement un repas avec d’autres personnes. 

Depuis 1990 a exposé dans de nombreux salons et galeries en France, Allemagne et Suisse.

Dernières expositions en Martinique

  •  2012 : KARART Palais des Congrès de Madiana SCHOELCHER
  •  2012 : POOL ART FAIR Martinique (chambre 37) Hôtel L’impératrice FORT DE FRANCE
  •  2012 : « JALOUSIE, JALOUSIES » Galerie ÔDIS7 LE MARIN

 

HABDAPHAÏ

Plasticien franco-caribéen né à Fort-de-France.

Formaliste au-delà du rituel de l’imaginaire, ce qui le détermine dans les champs de la conscience.

 

Le Marin, Martinique
Courriel : habdaphai @ yahoo.fr
Site : www.art-habdaphai.com
Tél : 0696 80 10 92 

Parcours artistique atypique depuis quelques années ; il travaille sur le Martiniquais, source de toutes ses inspirations. Attiré par les masques, les totems et les symboles, il crée un langage de traces et de signes pour raconter son vécu. Un travail spécifique sur l’être Martiniquais et une critique qui fait de lui un chroniqueur de l’être issu des multi-métissages.
«Le multi-métissage met au monde un homme neuf, régénéré par le partage et la différence»
Peintre, performer, photographe et vidéaste à ses heures, l’artiste est toujours là où on ne l’attend pas.
Mu par une curiosité insatiable et un appétit du bonheur à décrocher la lune, il invente de voyage en voyage, de rencontre en rencontre, de nouvelles formes qui nourrissent un discours sur un monde multi métissé qui ne cesse de l’interroger. Insulaire récalcitrant, de sa terre la Martinique, il tient un goût des symboles, une luxuriance de couleurs et de mots.

 

Expositions 2012

 

  • Exposition Château Alba
  • Festival de la Caraïbe  Santiago de Cuba alliance française
  • Pool Art Fair  New York
  • Festival d’Avignon off
  • Galerie T&T Jarry Guadeloupe All Over
  • « Wanted » exposition de groupe Villa Chanteclerc –  Martinique
  • « Jalousies/Jalousie » – Galerie Odis7 Marin – Martinique
  • Pool Art Fair Miami
  • « Transferts » Galerie ÔDIS7 Marin Martinique
  • « les sens » Galerie ÔDIS7 Marin Martinique
  • « Voyages imaginaires » galerie ÔDIS7 Marin Martinique
  • « Marine contemporaine » Galerie ÔDIS7 Marin Martinique
  • « Masques » Galerie ÔDIS7 Marin Martinique

 

 Chener LAFRANCE « Cheno »

LAFRANCE Chener, dit « Chéno » est un peintre haïtien né à Port-de-Paix en 1979.

« Chéno » peint à la façon des « naïfs » haïtiens : la vie quotidienne, les traditions, les mœurs, mais aussi les paysages, les gens «et toute une variation de sujets ».

 

Tel : (509) 3879-9760 / 32775490
Courriel : lafrancechener@yahoo.fr

  

Je n’ai jamais fréquenté aucune école de peinture mais avec le sens du savoir-faire que Dieu m’a donné, bien que personne ne m’ait appris à peindre, j’ai fini par découvrir tout au fond de moi qu’il existe une grande école de peinture qui n’est autre que le don gratuit de Dieu. Artiste autodidacte, j’ai participé pour la première fois à un concours de peinture c’était en 2012, il a été organisé par le club des peintres de l’école du Cap (CPECAP) dénommé : « Grand Prix Philomé Obin » dans lequel j’ai obtenu la médaille d’argent. J’ai également obtenu le premier prix du concours national de peinture sous le thème : « La vie sur les côtes haïtienne ». Ce dernier a été organisé par le ministère régional du tourisme du Cap, l’Alliance Française…C’était  ma dernière participation à un concours jusqu’à cette date.

Mon atelier se trouve  dans mon environnement, dans mes envies de me dépasser,  dans les espaces qui s’ouvrent à mon imagination.

 

Résidence d’artiste à la galerie ODIS’7

Lafrance Chener dit “Chéno”, peintre haïtien en résidence du 13 au 29 avril 2013 à la galerie ODIS’7 sous l’égide de l’Alliance Française de Haïti en partenariat avec le port de plaisance du Marin.

Exposition du 26 au 29 avril – Vernissage le vendredi 26 avril à 19H00

 

Olivier MOREAU (OmorO)

Je suis né en 1958 en France et ma première exposition remonte à 1981 à Québec. Mes études ont été surtout scientifiques avec des classes de philosophie et de Beaux-Arts, ce qui m’a permis d’élaborer mon “principe d’incertitude surréaliste”. Mon univers artistique est visible sur le site :
www.omoreau.com

Tel : 0696 866868

 

 

 

Être artiste de nos jours consiste, selon moi, à “manipuler” aussi bien des objets divers que des images dans le but de provoquer une émotion positive: admiration, interrogation, amusement ou émerveillement. J’utilise différentes techniques comme les variations, le “upcyclage”, les collages, les recadrages pour produire ces manipulations. De Lascaux à Xerox en passant par la Renaissance, et évidemment le Surréalisme, tout est soigneusement remixé pour surprendre et créer une “surprise déjà vue”, tels des messages subliminaux, capables de se poursuivre dans vos rêves…

 

 

Mon atelier d’artiste est aussi un laboratoire, une micro-usine, un perpétuel chantier. Pour vous permettre de découvrir sa production, je présente une série d’écrans plats qui ont été “upcyclés” pour afficher différentes scènes de la vie virtuelle. Ces œuvres combinent la peinture, la sculpture, l’appropriation d’objet et leur recadrage dynamique. Les outils de l’artiste sont exposés sous forme didactique et un documentaire est projeté pour comprendre le rituel de production. Des œuvres terminées sont exposées et sont disponibles en “promo”, comme dans un magasin de petit électro-ménager grand public. Selon des premiers tests en laboratoire, les jeunes sont particulièrement sensibles à ce type d’art qui remet en question leur vision du monde virtuel.  

Expositions

  • Expo collective « Convergences Caraïbes 2″ – Galerie La Véranda à l’Atrium – FdF – Martinique – 2012
  • Exposition collective « Masque » – Galerie ÔDIS7 – Le Marin – Martinique – 2012
  • Exposition collective « PooL Art Fair – Mq 2011″ – Hôtel Impératrice – FdF – Martinique – 2011
  • Exposition collective « Catastrophe? » – Bibliothèque de Schœlcher – FdF – Martinique – 2011
  • Expo collective « Convergences Caraïbes » – Galerie La Véranda à l’Atrium – FdF – Martinique – 2011
  • Exposition individuelle « Mystère et Boule de Gomme » – Galerie Arsenec à l’Atrium – Martinique – 2011
  • Exposition individuelle « Hermil Art Mil » – Hamilton, Bermudes – 1990
  • Exposition collective « Fractalism » – Helen Pitt Gallery – Vancouver, Canada – 1984
  • Exposition collective « L’épingle à Linge » – Complexe « G » – Québec, Canada – 1981

 

 

Martine PORRY

Née en 1954 à Fort de France, études de communication visuelle à Paris (ENSAAMA). Vit et travaille en Martinique. Poursuit depuis plus de vingt ans une recherche personnelle, inscrite dans la nature antillaise, à travers études et paysages. Manie l’aquarelle, le pastel à l’huile, l’huile, les crayons de couleur.

 

Courriel : mart.porry@gmail.com

Site : www.martineporry.odexpo.com

Tél : 0696 45 67 12

 

 

En matière de peinture, je ne crois pas au discours, je crois à l’émotion. Mon travail ne s’adresse pas au cerveau, il parle aux sens. Il me faut la matière, le concret – la couleur et la lumière – une figuration digérée, une part de réel à laquelle j’impose ma propre vérité.
Avec le geste et la couleur, j’essaie de dire la vérité de la nature Caribéenne.

D’abord, sur le motif il faut sortir.
Observer, sentir, noter.
Absorber un espace,
Dans ses rythmes et ses contrastes,
S’imprégner du lieu.
Ensuite commence le travail.
Gestation réfléchie,
De croquis en études désosser le dessin pour le cuire à ma sauce.
Redire dans mes mots la vérité du lieu.
Le geste, la couleur.
Mélanger les matières, croiser les médiums.
Essayer, toujours.
Arriver, parfois ?
Tirer doucement le fil, chaque chose en amenant une autre, ou dix, ou plus,
Jusqu’à rassasiée sentir la chose dite.
Au fond de l’atelier, d’un sommeil léger
Dorment tous les possibles.

Expositions individuelles :

  • 2010 – Club Dillon, Martinique : Paysages
  • 2008 – Galerie ÔDIS7, Marin : Points de Vue
  • 2006 – Galerie ÔDIS7, Marin : Portraits en paysages
  •             Fondation Clément, François, Martinique : Saisons

Expositions collectives  2012

  • L’Atrium, Fort de France : Convergences Caraïbes 2012
  • Galerie ÔDIS7, Marin : « Virée au Bleu », « Masques »

 

Jérôme RADIGOIS

J’ai passé mon Diplôme en Architecture (DPLG) en France. Cette formation me permet de développer ma passion pour l’art, elle me donne les notions structurales telles que l’étude d’un concept, les fondations, l’équilibre, la stabilité et l’utilisation des matériaux appropriés

 

Tel : 0696 24 83 83

Mail : lotus1909@hotmail.fr 

 

 

Je travaille les sculptures avec des matériaux de récupération (métal, fer à béton, sable volcanique) et la résine, le vitrail et l’argile. Je soude, créé des moulages en élastomère et fibre de verre, coupe le verre, travaille le plâtre

Mon sujet de prédilection est l’humain, dans le mouvement, dans son contexte social et culturel

Pour mes œuvres d’entrée de ville, une méthode plus traditionnelle du corps humain et des visages, réalistes. Pour mes créations personnelles, recherche de l’abstrait et déstructuration des corps.

Mon atelier se base sur le rapport du corps dans la danse, du mouvement, du lien entre les personnages, en travaillant sur la matière (métal et vitrail) et la lumière. En commençant par les lignes de fuite, réalisées avec des petits fers à bétons, que je dessine dans l’espace, et l’imaginaire travaille autour.

Vouloir exposer pour “convergences caraïbes”, c’est partager mes expériences artistiques avec d’autres artistes et ainsi pouvoir me confronter à d’autres techniques et à d’autres mondes visuels. C’est sortir de mon atelier, lieu privé, pour accéder au public, et ainsi créer un contact plus personnel.

 

 

Expositions personnelles :

  • depuis 2010, j’expose en permanence mes œuvres monumentales dans les jardins de la distillerie Dillon
  • Œuvres urbaines: mars 2011, inauguration rond-point entrée de ville du François de l’œuvre “yole”, 6 personnages sur bois dressés.
  •  août 2012, inauguration entrée de ville de Sainte Anne, “Nèg libéré”
  • février 2013, inauguration entrée de ville du Lorrain, “février 74”, thème sur le bananier et ouvriers agricoles

 

 Expositions collectives

  • 2011 galerie ÔDIS7 : “Sculptures”
  • 2011-2012 Pool Art Fair Hôtel Impératrice Fort de France

 

 

 

Lyl RAZIN

1976 Diplôme universitaire de technologie en sciences de la communication – option publicité
1977 Recherche artistique dans l’atelier du couturier Sonia Rykiel – Paris 75006 –
1993 Licence Arts graphiques

 

Gsm. : 0696714227
Dom. : 0596505466
Courriel : lilianerazin@gmail.com

Site : www.lylrazin.com

 

 

Le monde occidental dans lequel nous vivons est d’une richesse qui nous pousse souvent au gaspillage. Forte de son constat, j’ai décidé de créer avec peu de choses, utilisant le plus souvent des matériaux de récupération (uniquement papier), avec peu de couleurs (essentiellement blanc avec des touches de noir et de rouge). À partir de personnages qui peuplent ma vie depuis une dizaine d’années, j’ai créé un alphabet qui me permet de traduire les grandes idées des hommes (Césaire, Lao Tseu, Gandhi, etc.), prônant la richesse spirituelle plus que matérielle.

Sur le lieu de l’exposition, je transporterai mon atelier, grande boîte en carton, (2m x 2m x 2m) peinte en blanc, avec quelques lignes de ma propre écriture. Pas de porte, quelques fenêtres par lesquelles le visiteur pourra créer sa propre toile à partir d’éléments suspendus à l’intérieur de la boîte. Tel l’artiste, c’est leur imaginaire qui créera l’œuvre et selon la place qu’il aura prise, elle ne sera jamais la même.

Expositions :

  • Pool Art Fair à Fort de France – novembre 2012
  • Pool Art Fair à Fort de France – novembre 2011
  • Château Loudenne à Saint Yzans de Médoc (33 Gironde) – 1er avril au 30 juin 2011
  • Festival International Montréal en Arts – 1er au 11 juillet 2010
  • L’ATRIUM (Martinique) – 1er juin au 15 juin 2010
  • VII Biénale International de Arte Suba à Bogota (Colombie) mars 2010
  • Marché International d’Art Contemporain au Marin (Martinique) novembre 2009
  • Bibliothèque Schoelcher (Martinique) juin 2009

 

 

 

 

 

Jean-Denis RETOUR

Artiste libre et musicien percussionniste, Jean-Denis Retour est un sculpteur Lamentinois, né en 1959 qui vit et travaille en Martinique.

Atelier à Marvel Acajou au Lamentin
Tél : 0696 01 76 84 – 0596 50 08 83

 

 

Jean-Denis Retour, comme son père, travaille le bois. Il enrichit sa pratique traditionnelle de sculpture sur bois, d’incrustation de différents éléments métalliques, pierres, bijoux d’artisanat, et divers objets. On y décèle une parenté avec la sculpture africaine contemporaine. Entre art et magie, l’artiste pose la question de l’efficacité de l’art, revendiquant une fonction sacrée, notamment celle de la guérison.

Mon atelier d’artiste est l’espace où l’art se met au service de l’art. Il se trouve chez moi à Acajou Lamentin. La porte de mon atelier protège mon travail, fixe le temps et participe à l’avenir. Entrer dans mon atelier, c’est découvrir la réalité de mon travail. Tout est là. Mon stock de bois, mes outils, mes sculptures, des produits de finition, de la pierre brute, de la pierre sculptée. Mon établi, mes livres d’art, mes bronzes, mes râpes, mon papier de verre, ma cire. Mon cheval cabré, mes gris-gris, mes masques, mes grands crayons, mon amandier en pot, ma musique. Mes peurs, mes joies, mes croquis, mes congas, mes djembés. Mon fauteuil, ma peinture et mes bâches peintes : nouvelle création abstraite. Mon tabouret africain sur lequel je m’assois pour travailler. Mon atelier me permet toutes les audaces et une grande liberté d’expression

Atelier d’artiste pour que l’art se mette au service de l’art : awtist nou yé.

 

Expositions internationales :

  • Pool Art Fair New-York 2012
  • Rencontres artistiques Cuba/Martinique à L’Alliance Française à Santiago (avec la ville du Lamentin), Cuba, 2005
  • 24ième Festival des Caraïbes à Santiago de Cuba, 2004
  • Résidence d’artiste (3mois) dans le Sud de l’Italie (Bari, Tarento, Portofino), 1992

Nombreuses expositions en Martinique de 1985 à 2011

  • Dont le MAC du MARIN et les 2 éditions de Pool Art Fair Martinique

 

 

 

 

 

Jean-Luc TOUSSAINT

Autodidacte, Jean-Luc TOUSSAINT PIMENTA DA COSTA est un sculpteur, ferrailleur modeleur qui travaille à partir d’objets de récupération. Vit en Martinique depuis 2005.

Tel : 0696 01 54 24

Courriel : jltoni@yahoo.fr

 

 

 

L’atelier d’un homme qui travaille le fer, d’un ferrailleur-modeleur, n’est pas un lieu propre et ordonné, c’est une tanière. L’homme du feu mène un combat singulier pour transformer la matière et lui donner vie, son lieu de travail est un antre surchauffé, couvert de poussière et de suif, faiblement éclairé par le feu incandescent d’une forge.

L’atelier rassemble une foule d’objets hétéroclites qui jonchent le sol, encombrent les établis et qui finalement s’associent dans un but unique : la transformation et le modelage d’objets métalliques de récupération. Magie de la cohabitation et cohésion des éléments.

Le métal que l’on croit froid et inanimé se plie, se tord, il bouge telle une bête en gestation qui veut sortir du ventre de sa mère. Barres, plaques, tubes métalliques, engrenages, vieux outils, domptés par la frappe impitoyable du marteau, soumis aux étirements de bras et de mains puissantes, donnent naissance à des formes connues et familières.

 

L’atelier au sol encombré de tas de ferrailles devient le centre du monde. Le lieu d’intérêt unique de l’artiste au travail. Foyer de méditation, de réflexion et de labeur. Univers inquiétant et bruyant où le tintement métallique et cristallin du marteau qui s’abat sur l’enclume, le son criard d’une disqueuse qui entame la matière ou le crépitement saccadé de l’électrode qui soude le métal, réveillent les génies qui dormaient, insouciants. Le fer parle et s’exprime, il se révolte parfois pour tenter d’échapper à son maître. L’atelier devient alors une toile où l’outil se transforme en pinceau avec lequel l’artiste reproduit le dessin qu’il a dans la tête. Travail qui demande de la concentration, de la force et du talent. Toute cette énergie physique et mentale s’allie au feu, au fer et à l’eau pour faire naître une forme de vie, un objet d’art qui fascine et qui confère au ferrailleur-modeleur toute sa noblesse et sa magie créative.

Nombreuses expositions

Vida VERBA

Des origines mêlées et un parcours singulier m’ont offert de vivre plusieurs cultures.

Etudes d’architecture à Paris, installation depuis 15 ans à la Martinique.

C’est la richesse des différences qui m’inspire dans mon travail.

 

MAIL : vida-sebert@orange.fr

Tel : 0696 98 03 60

 

 

Besoin d’explorer l’expression humaine et animale à travers une représentation décalée dans laquelle l’humour, l’optimisme et le dérisoire ont toujours une place dominante J’avance sans anticiper… Les images se forment au fur et à mesure et je les découvre souvent avec surprise.
Je suis juste guidée par une envie de pouvoir offrir une pose ou une escapade à travers ma peinture.
Mes toiles naissent d’une succession de regards sur la vie et sur les gens, d’intuition, d’évasion et surtout d’improvisation…

Sur un châssis bois de 1m50X1m50 je veux « épingler » tout mon univers : Photos d’atelier, Peintures, tubes et pinceaux… Tout ce qui peut traîner dans un atelier… et surtout tous les petits croquis, très graphiques (rémanence de ma formation d’architecte) que je gribouille et que je garde précieusement depuis des années. Ils ont une importance particulière parce qu’ils sont le seul lien entre une image furtive qui m’a traversé l’esprit à un moment donné et le tableau final…

 

Expositions depuis 2005 :

Marché de l’Art Contemporain – Marin

Expositions individuelles et collectives – Téhéran Iran

Fondation de l’association ÔDIS7 avec quatre plasticiens de la

Martinique.

Expositions individuelles et collectives – galerie ÔDIS7

Salons Aix en Provence, Metz et Who’s Who à Paris.

Expositions collectives à la galerie Batelière – Schœlcher

Exposition collective à la Villa Chanteclerc – Fort de France

Exposition collective à la bibliothèque Schœlcher – Fort de France

Exposition collective au New Art Center – new York

Exposition habitation Dillon- Fort de France

Exposition galerie Detais Paris

Exposition collective à l’Atrium- Fort de France

Exposition Pool Art Fair à Fort de France

 

Eric VINCENT

Né à Fort-de-France en 1953, Eric VINCENT a suivi des études en communication visuelle à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Appliqués.

Enseignant en lycée professionnel, il a inauguré la Bibliothèque Municipale du Lamentin avec une exposition personnelle en 1990 et a participé à différentes expositions collectives, dont Convergences caraïbes 2012.

Tél : 0696 90 87 21

Mail : eray.vincent@orange.fr

 

 

 

Le travail de dessin est le fruit d’une interrogation à propos de ce qui m’apparaît comme une contradiction : le fantastique et l’onirique qui tiennent une place importante dans notre culture orale et nombre de ses développements littéraires, sont quasiment absents du domaine graphique et pictural, comme frappés d’une interdiction d’exister. Mais pourquoi le genre qui fleurit avec une force certaine en Haïti et en Amérique latine serait-il indigne de dire notre être, notre ressenti et notre parcours, en bref de nous représenter ?

Le projet ici présenté, est une petite installation qui dévoile et résume ma façon de travailler. L’ordinateur est l’outil central, et représente la principale phase active qui commence souvent par un dessin, ou une empreinte, voire un objet directement scanné, plus rarement une photo, et le temps de travail face à l’écran est certainement le plus long, d’autant plus que l’outil autorise les retours en arrière, les sauts générationnels, les fusions et croisements de toutes sortes, les bifurcations, les variantes à l’infini. Mais il n’en est pas pour autant le plus décisif ou le plus déterminant, ou du moins pas le seul.

Ce temps alterne avec des moments où il me faut juger de ce qu’a accouché la machine, chose fort difficile à faire face à elle tant que les spectres qu’elle enfante ne se sont pas ancrés et encrés sur une surface de papier. Il me faut donc comparer, classer, et ranger des séries de tirages de façon à les examiner individuellement, mais aussi en groupes organisés en des compositions variables qui se déconstruisent pour en donner de nouvelles.

À cet effet je dispose souvent ces tirages dans des lutins, certains dessins en sont extraits pour être placés à proximité, ce qui permet des comparaisons entre des variantes, et entre des productions différentes. Ce moment privilégié qui permet de prendre du recul, donne une vision globale de ce qui s’accomplit et est un temps de réflexion et de rêverie confondues, par lesquelles s’opère une maturation qui souvent me ramène à la machine.

CONVERGENCES CARAÏBES 2013

Du 12 au 29 avril

 

Contact des artistes

 

 

 

Nom

Tel

mail

Site

ADYE

0696 70 80 11

adelafree@hotmail.com

Michèle ARRETCHE

0696 27 91 09

m.arretche@orange.fr

http://michele-arretche.e-monsite.com/

Margot ASPHE

0696 81 66 58

plumemargot@hotmail.com

Clarisse BAGOE DUBOSQ

0696 45 76 07

clarisse.dubosq@wanadoo.fr

Martine BAKER

0696 21 70 32

martine.baker@orange.fr

Jean-Michel BOULANGE

0696 36 30 13

Jmc.creationswear@gmail.com

Céline CORNILLAUX

0696 207 217

lincee312@gmail.com

http://celine-cornillaux.e-monsite.com

Daouïa GACEM

0696 21 52 67

daouia1648@hotmail.com

Thierry FAZIAN

0696 72 83 53

t.fazian@wanadoo.fr

www.fazanthierry.com

Marie GAUTHIER

0696 85 88 77

gaumier.m@wanadoo.fr

www.mariegauthier.odexpo.com