Catégorie : Education Formation

Pour une vraie place des littératures en langues régionales dans les programmes scolaires

Pour une vraie place des littératures en langues régionales dans les programmes scolaires !Auteur(s) :Collectif pour les littératures en langues régionales à l’école

Destinataire(s) : Monsieur le Ministre de l’Éducation nationale

Monsieur le Ministre,

Le patrimoine littéraire français ne se limite pas aux productions écrites en langue française. Depuis des siècles, la création poétique, narrative, théâtrale, argumentative en langues dites « régionales » est abondante et éminemment digne d’intérêt. 

Or, comme ce fut longtemps le cas de la littérature féminine, tout cet archipel de créations écrites est aujourd’hui largement ignoré par les programmes scolaires de notre pays. Et donc par la majeure partie des Français. 

Afin de mettre un terme à cette injustice, nous demandons que ces programmes soient reconsidérés et intègrent officiellement l’enseignement d’œuvres créées par des autrices et auteurs qui, pour être ancrés dans leur culture « régionale », n’en ont pas moins une portée universelle.

La France ne s’émeut guère d’une contradiction profonde entre ses déclarations d’intention et son action réelle. Elle s’enorgueillit de posséder une littérature mondialement reconnue, récompensée cette année encore par un prix Nobel, attribué à une femme. Elle se bat sans relâche, sur la scène internationale, pour que la langue française et sa littérature soient respectées et diffusées.

→   Lire Plus

L’éphéméride du 6 décembre

Acte de naissance du futur Lycée Victor-Schœlcher le 6 décembre 1880 / Décès de Frantz Fanon le 06 décembre 1961 / Mort de Malik Oussekine le 06 décembre 1986

Un arrêté crée à Saint-Pierre un établissement d’enseignement secondaire. Il porte dans un premier temps le nom de Collège national. Premier lycée de Martinique il portera à partir de 1902 le nom de l’abolitionniste français.

 Illustration : Ruines du Lycée Schoelcher à Saint-Pierre?

En septembre 1902, après la destruction du lycée Victor-Schœlcher de Saint-Pierre par l’éruption de la montagne Pelée du 8 mai 1902, l’enseignement secondaire est transféré dans les locaux de l’externat colonial, à la caserne Bouillé à Fort-de-France. En 1919, une commission choisit d’établir le nouveau lycée Victor-Schœlcher sur une partie de l’ancien domaine de Bellevue à Fort-de-France, à l’emplacement de l’ancienne maison du Gouverneur. Initialement prévue pour le tricentenaire de la colonie en 1935, l’ouverture du nouveau lycée a lieu à l’issue des travaux en 1937.

Le bâtiment a été construit par les architectes Jean et Joseph Soupre et l’ingénieur Honoré Donat.

En 1938 l’établissement offre un internat aux élèves et devient mixte en 1973.

→   Lire Plus

L’École haïtienne sous la loupe du philosophe Patrice Dalencour, ancien ministre de l’éducation nationale

— Par Robert Berrouët-Oriol, linguiste-terminologue—

Dans un texte retentissant et qui porte haut un questionnement de fond sur les errements linguistiques du ministère de l’Éducation nationale d’Haïti, « Réforme éducative ou coup d’État linguistique ? » (Le National, 5 mai 2022), Patrice Dalencour invitait à une réflexion analytique exigeante. Auparavant, il avait livré une dense réflexion sur plusieurs goulots d’étranglement du système éducatif haïtien dans l’article « Le diable se cache dans les détails… » (revue Haïti Perspectives, cahier thématique « L’École fondamentale haïtienne », vol. 5, no 1, printemps 2016). Plus récemment et suite à la demande, formulée par l’actuel Exécutif haïtien issu du cartel politico-mafieux du PHTK néo-duvaliériste, d’une intervention militaire internationale en Haïti, il a soumis au débat public une réflexion citoyenne sous le titre évocateur « La vingt-sixième heure » (Le National, 15 novembre 2022). Enseignant de carrière, Patrice Dalencour est licencié en sciences de l’éducation et détenteur d’un doctorat en philosophie de l’Université de Toulouse-le Mirail (France). Il a enseigné la philosophie au Lycée Anténor Firmin, à l’École normale supérieure de l’Université d’État d’Haïti et dans divers établissements privés de la capitale.

→   Lire Plus

Produits chimiques dans les fournitures scolaires : l’Anses a enquêté

Perturbateurs endocriniens, produits chimiques néfastes… que sait-on vraiment de la composition des fournitures scolaires ? L’Anses a voulu en savoir davantage.

— Par The Conversation —

Septembre est traditionnellement un mois de retour en classe, qui se traduit dans les commerces par un rayon papeterie et autres fournitures plus dense qu’à l’ordinaire. Or, depuis quelques années, la rentrée s’est accompagnée de plusieurs études conduites par le Danish Environmental Protection Agency, l’Ademe, l’UFC Que choisir ou encore 60 Millions de Consommateurs qui ont mis en évidence la présence ou l’émission de substances chimiques (notamment des phtalates, du formaldéhyde, des substances allergisantes, etc.) dans les fournitures scolaires ou de bureau. Des signaux qui ont poussé l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) à s’autosaisir sur le sujet.

96 alertes ont été signalées depuis 2004 autour de la colle. Certaines contenaient du chloroforme, du toluène et d’autres du benzène. Quang Vinh Tran/Shutterstock

Inhalées, ingérées ou en contact avec la peau, ces substances chimiques peuvent pour certaines entraîner des effets sur la santé : certains phtalates (utilisés comme plastifiants) peuvent être toxiques pour la reproduction ou des perturbateurs endocriniens, etc. 

→   Lire Plus

Le compte rendu de la table ronde#3 : comment améliorer l’insertion des jeunes ?

Lundi 7 novembre 2022 se tenait la troisième table ronde de la Renaissance initiée par l’eurodéputé Max ORVILLE.  Le thème : Comment améliorer l’insertion des jeunes en Martinique ? Un public attentif s’était rendu dans la grande salle de conférence du Crédit Agricole du Lamentin pour échanger avec les trois intervenants : Le colonel Emilie PICOT, chef de corps du RSMA, Stéphane BAILLY, directeur régional de Pôle Emploi Martinique, et Jean-Michel LOUTOBY, directeur de la Mission Locale Nord Martinique. La rencontre était animée par Serge THALY. En voici le compte rendu [ Transmis par Emmanuel de Reynal de Renaissance]:

INTRODUCTION

Cette thématique est essentielle car il y a encore trop de jeunes en difficulté d’insertion à la fois sociale et professionnelle. L’Union européenne s’engage avec la Garantie renforcée pour la jeunesse. Il s’agit de faire en sorte que tous les jeunes âgés de moins de 30 ans bénéficient d’une offre de qualité pour un emploi, une formation continue, un apprentissage ou un stage dans les quatre mois qui suivent la perte d’emploi ou la fin de la scolarité. Cela représente un budget de 8 milliards d’euros.

→   Lire Plus

Salon et journée nationale de la reconversion professionnelle le 8 novembre 2022

Vous envisagez une reconversion professionnelle ? Vous avez un projet que vous souhaitez concrétiser ? Vous pourrez trouver conseils, ateliers pratiques et témoignages au Salon de la nouvelle vie professionnelle le 8 novembre 2022 à Paris, ou dans 400 centres ouverts en France pour cette journée nationale de la reconversion.

Une reconversion professionnelle se prépare, et suivant votre situation, elle peut être accompagnée et financée. Si vous envisagez de vous lancer dans un tel projet, si vous êtes à la recherche d’opportunités ou si vous avez déjà une idée à concrétiser, vous pourrez trouver des informations, des conseils pratiques, des témoignages au Salon de la nouvelle vie professionnelle organisé le 8 novembre 2022, à l’espace Champerret à Paris.

Près d’une trentaine de conférences et d’ateliers y sont proposés et plusieurs dizaines d’exposants (coachs, organismes de formation, acteurs publics de l’emploi, accompagnements à la création d’entreprise, sociétés de portage salarial, etc.) vous y attendent dans six espaces dédiés : faire le point, s’informer et financer son projet, se former, devenir indépendant, créer son entreprise et envie d’ailleurs. Consultez le programme !

Dans toute la France, quelque 400 centres de formation, organismes publics, partenaires spécialisés, etc.

→   Lire Plus

Disciplines artistiques : concours de création étudiante 2023

Vous êtes étudiant et vous excellez dans un domaine artistique ? Musique, théâtre, danse, photo, BD, court-métrage, nouvelle… Vous pouvez vous inscrire aux concours de création étudiante et tenter de gagner jusqu’à 2 000 euros et la possibilité de participer à de prestigieux festivals (Avignon, Angoulême, Clermont-Ferrand…).

Chaque année, d’octobre à mai, les 7 concours de création étudiante sont ouverts à tous les étudiants, quelle que soit leur filière d’études. Financés par les Crous et soutenus par les établissements d’enseignements supérieurs, ils visent à encourager et valoriser la création étudiante dans 7 domaines artistiques.

3 concours libres :

  • Musique
  • Théâtre
  • Danse 

4 concours autour d’un thème annuel :

  • Photographie
  • Bande dessinée
  • Film court
  • Nouvelle

Pour l’année universitaire 2022-2023, le thème est « Métamorphose ».

→   Lire Plus

Lecture: des «pédagogies inacceptables» toujours à l’œuvre en classe de CP

De nouveaux signaux d’alerte sur l’enseignement de la lecture

La lecture est l’un des apprentissages fondamentaux sur lesquels s’appuie toute la scolarité. C’est aussi un des domaines dans lesquelles les données scientifiques sont les plus solides.
Dès sa création, le Conseil scientifique de l’éducation nationale a fait de la formation des enseignants à la science de la lecture une priorité absolue. Il a notamment assuré la rédaction, par un groupe de travail composé de scientifiques, d’inspecteurs et d’enseignants, du document ci-dessous «Pédagogie et manuels pour l’apprentissage de la lecture : comment choisir?». Ce texte de 30 pages rassemble le minimum de faits qui nous paraissent devoir être connus de tous les enseignants de CP. A l’époque de sa parution (2019), de nombreux efforts ont été faits pour le faire connaître dans les académies, avec notamment la diffusion d’un «guide orange» sur le même sujet.
Trois ans plus tard, nous voulons vous alerter sur la nécessité de poursuivre la formation et l’information sur ce sujet crucial. En effet :

• En 2022, bon nombre d’enseignants continuent d’utiliser des manuels peu efficaces :
Une enquête en cours, menée par le sociologue Jérôme Deauvieau, de l’École normale supérieure, avec la Depp, auprès d’un échantillon représentatif de 16 149 enseignants montre que :

1.

→   Lire Plus

Les dépenses d’enseignement supérieur consacrées aux étudiantes inférieures de 18 % à celles allouées aux étudiants

Les femmes ne sont que 34 % à étudier dans les grandes écoles, 38 % dans les classes préparatoires et les instituts universitaires de technologie, des filières qui bénéficient des ressources financières publiques et privées les plus élevées.

Elles ont beau être plus nombreuses que les hommes à intégrer une formation de l’enseignement supérieur, les femmes restent sous-représentées dans les filières et les disciplines bénéficiant des meilleures conditions d’études. En résulte une disparité de genre, totalement liée aux choix d’orientation, que documente précisément une note publiée fin octobre par l’Institut des politiques publiques (IPP).

Dépenses d’enseignement supérieur : quelles disparités selon le genre des étudiants ?

Résumé :

Grâce à de nouvelles données sur le coût des formations de l’enseignement supérieur en France, associées à une enquête sur les ressources et conditions de vie des jeunes adultes, cette note documente les disparités de dépenses d’enseignement supérieur selon le genre. En raison d’une forte sous-représentation des femmes dans les filières bénéficiant des ressources les plus importantes (classes préparatoires aux grandes écoles, instituts universitaires de technologie, grandes écoles, etc.) ainsi que dans les disciplines scientifiques – plus coûteuses en raison de taux d’encadrement plus élevés, les dépenses d’enseignement supérieur consacrées aux étudiantes sont inférieures de 18 % à celles allouées à leurs homologues masculins.

→   Lire Plus

L’avenir de la discrimination positive sur les campus américains se joue à la Cour suprême

Washington – Après l’avortement ou les armes à feu, la Cour suprême des Etats-Unis s’attaque lundi à la question raciale, tout aussi clivante, en se penchant sur les politiques dites de « discrimination positive » dans les universités.

La haute juridiction, solidement ancrée dans le conservatisme, semble prête à effectuer un demi-tour historique, comme elle l’a fait en juin en annulant son arrêt « Roe v. Wade« , qui garantissait depuis un demi-siècle le droit des Américaines à avorter.

Concrètement, ses neuf sages examineront pendant deux heures les mécanismes de sélection au sein des universités d’Harvard et de Caroline du Nord, respectivement les plus vieux établissements d’enseignement supérieur privé et public du pays. 

Ces universités, comme beaucoup d’autres aux Etats-Unis, prennent en compte des critères ethniques pour assurer la diversité de leurs étudiants et corriger la sous-représentation des jeunes noirs et hispaniques. 

Ces programmes dits de « discrimination positive« , mis en place à la fin des années 1960, « visent à corriger les inégalités systémiques héritées du passé« , a souligné Yasmin Cader, de la puissante organisation des droits civiques ACLU, lors d’une récente conférence de presse. 

→   Lire Plus

Universités : l’ampleur des discriminations pointée par une étude inédite

— Par Leïla de Comarmond —

Les premiers résultats de la vaste étude lancée en 2018 sur les discriminations dans les établissements supérieurs et de recherche montrent l’importance des violences sexuelles et sexistes à l’université subies par les étudiantes. Elle montre aussi des discriminations d’origine chez les personnels.

Quinze ans avant #MeToo, des doctorantes et doctorants en sciences sociales créaient le Clasches, acronyme de Collectif de lutte contre le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur, pointant la nécessité de s’attaquer au problème. Mais jusqu’à présent, aucune étude suffisamment générale n’était venue mesurer l’ampleur du phénomène des violences sexuelles et sexistes. Tout comme d’ailleurs celle des discriminations subies par les personnels des établissements d’enseignement supérieur et de recherche.

C’est le double objet d’une vaste enquête baptisée Acadiscri lancée en 2018 avec le soutien du Défenseur des droits dans deux universités dont les noms ont été anonymisés. Les premiers résultats de ces travaux qui seront rendus publics ce jeudi matin lors d’un colloque de l’institution indépendante en charge de la lutte contre les discriminations , livrent un diagnostic inquiétant de la situation.

Sexisme, harcèlement, agression…

Son focus sur la population étudiante réalisé dans l’université rebaptisée Bropolis révèle à la fois l’importance du sexisme ordinaire et celle des phénomènes de harcèlement et d’agression sexuels dans les universités.

→   Lire Plus

« Sans oui, c’est interdit »

Campagne nationale sur le consentement dans l’enseignement supérieur

Le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche lance une campagne de communication dans les établissements et sur les réseaux sociaux pour sensibiliser les jeunes à la question du consentement : « Sans oui, c’est interdit ». Objectif : accompagner un changement durable des mentalités et faciliter les échanges autour de la notion de consentement dans la communauté universitaire étudiante.

Un plan national pluriannuel de lutte contre les violences sexistes et sexuelles (VSS)

La campagne, menée conjointement avec l’association Sexe & Consentement, s’inscrit dans le cadre du plan national 2021-2025 de lutte contre les violences sexistes et sexuelles (VSS) dans l’enseignement supérieur et la recherche, qui avait été lancé à l’automne 2021. Composé de 21 mesures, ce plan pluriannuel prévoit une enveloppe budgétaire inédite de 7 millions d’euros pour la prévention et la prise en charge des situations de VSS.

Interpeller, questionner et sensibiliser sur le consentement

La communication au niveau national doit permettre de fédérer les acteurs, sur les campus étudiants, autour des notions de consentement et de lutte contre les VSS.

→   Lire Plus

Volontaires du Service civique : une aide de 100 € pour préparer le Bafa ou le BAFD

Vous avez effectué une mission de Service civique en 2022 ? Vous vous apprêtez à en faire une d’ici la fin de l’année ? Vous pouvez dans ce cas bénéficier d’une aide de 100 € pour passer votre Brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur (Bafa) ou votre Brevet d’aptitude aux fonctions de directeur (BAFD).

Alors que le secteur de l’animation connaît une pénurie de main-d’œuvre depuis plusieurs années, accrue en raison de la crise sanitaire et de l’annulation de nombreuses sessions de formation, la secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et du Service national universel a confirmé cette aide pour permettre aux jeunes de poursuivre leur engagement en faveur de l’éducation populaire.

Tout volontaire qui a débuté, ou débutera, une mission de Service civique entre le 1er janvier et le 31 décembre 2022 peut bénéficier de cette aide. La réduction de 100 € s’applique automatiquement sur le prix de la formation délivrée par les organismes habilités. Pour en profiter, il faut présenter sa carte de volontaire ou son contrat de Service civique directement auprès de l’organisme de formation.

Vous pourrez profiter de ce dispositif d’aide entre le 1er septembre 2022 et le 31 décembre 2023.

→   Lire Plus

Un enseignant sur deux déclare « un sentiment d’épuisement professionnel élevé », selon une étude

Paris – Les personnels de l’Éducation nationale déclarent pour la moitié d’entre eux « un sentiment d’épuisement professionnel élevé », selon les résultats du premier baromètre du bien-être au travail du ministère dévoilés mercredi.

Ce baromètre a été mené pour la première fois au printemps 2022, auprès de 62.000 personnels de l’Éducation nationale (enseignants, personnels de direction, conseillers principaux d’éducation, psychologues…) exerçant dans les écoles et les établissements scolaires.  

Il a pour but de « suivre et comprendre l’évolution de la qualité de vie au travail des personnels » et « sera reconduit à intervalles réguliers » par l’agence des statistiques du ministère de l’Éducation (Depp).  

Selon ce baromètre, les personnels signalent de manière générale un sentiment d’épuisement élevé. Sur une échelle de 0 à 10, ils déclarent que le sentiment d’épuisement s’élève à un niveau moyen de 6,8 sur 10. La moitié attribue une note entre 8 et 10 sur 10. Les personnels exerçant dans les écoles expriment un sentiment d’épuisement à un niveau moyen plus élevé que dans le second degré (7,1 contre 6,6 sur 10). 

Plus généralement, la satisfaction professionnelle des enseignants interrogés est inférieure à la moyenne des Français qui travaillent: sur une échelle de 0 à 10, ils attribuent la note moyenne de 6,0 pour évaluer leur satisfaction par rapport à leur travail en général, contre 7,2 pour l’ensemble des Français en emploi. 

→   Lire Plus

Étudiants : qui peut bénéficier du repas à 1 € dans les restos U ?

Le repas à 1 € dans les restaurants Crous existe depuis le 31 août 2020 pour les étudiants boursiers. Le dispositif a été prolongé pour l’année 2022-2023 et maintenu pour les étudiants en situation de précarité, pour les aider à faire face à la hausse des prix dans tous les secteurs (loyers, courses alimentaires, frais de santé, etc.).

Qui peut bénéficier du repas à 1 € et où ?

L’ensemble des étudiants boursiers sur critères sociaux, et les étudiants non boursiers attestant de difficultés financières graves constatées par les services sociaux des Crous (Centres régionaux des œuvres universitaires et scolaires), peuvent bénéficier durant l’année scolaire 2022-2023 d’un repas complet dans les restaurants universitaires au tarif de 1 €.

Repas à 1 € pour les étudiants boursiers

Tout étudiant boursier peut bénéficier de deux repas par jour à 1 € dans les restaurants universitaires gérés par les Crous. Ce tarif propose :

  • un menu étudiant à 6 points dans les restaurants universitaires (restos U). C’est un repas complet comportant une entrée, un plat et un dessert (plusieurs choix proposés) avec une option végétarienne ;
  • une formule classique dans les cafétérias, qui propose au choix des salades, des sandwichs, des pâtes, des desserts, etc. 

→   Lire Plus

Santé Psy Étudiant : 8 séances gratuites jusqu’au 31 décembre 2022

Un coup de blues, des problèmes de sommeil ou de stress, des idées noires, des pensées suicidaires… Vous êtes étudiant et vous ressentez le besoin d’une aide psychologique ? Vous pouvez bénéficier de 8 consultations gratuites avec un psychologue, sans avance de frais. Ouvert depuis mars 2021, ce dispositif est prolongé jusqu’au 31 décembre 2022.

Santé Psy Étudiant est un programme d’accompagnement psychologique qui s’adresse à tous les étudiants qui le souhaitent. Les étudiants déjà suivis par un psychologue peuvent également en bénéficier.

Il faut d’abord que vous contactiez un médecin qui vous remettra une lettre d’orientation ouvrant droit aux séances gratuites avec le psychologue.

Si vous êtes en situation de mal-être, vous devez consulter :

  • un médecin du service de santé de votre établissement . La consultation d’orientation est gratuite lorsqu’elle a lieu dans un service de santé universitaire qui est un service de médecine préventive. En revanche, si le service de santé universitaire (SSU) est un centre de santé, elle est payante et prise en charge par la Sécurité sociale et votre mutuelle. Les SSU qui sont centres de santé pratiquent le tiers payant.

→   Lire Plus

Soutien à la mobilisation des Agents de la C.T.M.

— Communiqué mobilisation Agents CTM —

Le SNUEP-FSU Martinique apporte son soutien plein et entier à la mobilisation des agents de la CTM, véritable cheville ouvrière de tous nos établissements scolaires.

Ces personnels occupent en effet une place fondamentale, et quand ils sont développés en nombre insuffisant et que leur outil de travail est obsolète, ce sont des secteurs clefs comme la restauration et les services techniques qui sont bloqués.

Le SNUEP-FSU rappelle que les élus de la CTM se sont mis à plusieurs pour fouiller la vie privée et rechercher l’origine d’une de nos collègues, pour après la déclarer persona non grata et ainsi la jeter en pâture à la population. (Motion du 27 septembre 2022).

Quand on est élu-e-s et qu’on peut commettre de telles infamies, on doit aussi être capable-s de tout faire pour déployer davantage de nos collègues Agents, pour ramener des conditions normales, pour l’École de notre île :

– Conditions dignes d’exercice pour tous les personnels

– Conditions dignes d’apprentissage pour tous les élèves

Le SNUEP-FSU avertit que le mardi 18 octobre 2022 sera une journée morte dans les lycées professionnels, pour dénoncer le manque de moyens et la réforme MACRON, de la voie professionnelle scolaire.

→   Lire Plus

Élection des représentants de parents d’élèves les 7 et 8 octobre 2022

Dans les écoles, collèges et lycées, des élections sont organisées chaque année pour élire des représentants de parents d’élèves. Pour l’année scolaire 2022-2023, elles sont fixées le vendredi 7 octobre ou le samedi 8 octobre 2022.

Pourquoi élire des parents qui vous représentent ?

Les conseils d’école et les conseils d’administration des établissements scolaires sont des instances dans lesquelles les représentants de parents d’élèves peuvent s’impliquer dans la vie de l’établissement, en lien avec les autres membres de la communauté éducative.

Les élections de ces représentants sont un temps fort de l’année scolaire car elles permettent d’installer un véritable lien entre les familles et l’école afin de construire une relation de confiance.

Quelles sont les dates des élections ?

Elles ont lieu tous les ans avant la fin de la 7e semaine de l’année scolaire dans chaque établissement scolaire : école primaire, collège et lycée. En 2022, elles se tiendront :

  • le vendredi 7 octobre ou le samedi 8 octobre 2022 ;
  • le vendredi 23 septembre ou le samedi 24 septembre à Mayotte et à La Réunion, compte tenu du calendrier scolaire de ces départements.

→   Lire Plus

Une motion « scandaleuse » de l’assemblée territoriale de Martinique

— Communiqué du SNUEP FSU Martinique—

Le SNUEP FSU Martinique a pris connaissance d’une motion des élus de l’assemblée territoriale de Martinique, en date du 27 septembre 2022. ( Voir ci-dessous )

Le SNUEP FSU Martinique espère sincèrement que cette motion a été rédigée dans une visée de politique politicienne, pensée légèrement et pour tout juste « faire peuple ». Car, si nos élus ont comme véritable fond de pensée ce qui y est remonté, c’est un véritable scandale.

Comment peut-on, quand on représente la Nation toute entière, autant s’adonner à opposer des personnes et des personnels entre eux ?

Tout d’abord, sur fond d’un exemple cité comme « cas particulièrement choquant », on s’autorise à parler d’origine et même à la divulguer. Mais nos élus ne s’arrêtent pas à ces considérations déjà graves ! Ils vont jusqu’à opposer des personnes, deux CPE, sur la base de leur origine.

Un peu plus haut, dans cette même motion où l’on prétend défendre des collègues non affectés en Martinique, on lit que « le rectorat a nommé de nombreux contractuels sur les nombreux besoins existants ».

→   Lire Plus

Étudiants : faites votre rentrée santé en toute simplicité !

La sécurité sociale étudiante ayant été supprimée en 2019, les étudiants n’ont plus aucune cotisation à régler et aucune démarche d’affiliation à réaliser. Ceux qui s’inscrivent pour la première fois dans un établissement d’enseignement supérieur restent rattachés à leur régime de protection d’assurance maladie antérieur (régime général, MSA…), généralement celui de leurs parents. Étudiant étranger en France, étudiant à l’étranger, vous pouvez cependant avoir des démarches à accomplir. Quels sont les conseils pour être bien remboursé ?

À 18 ans, vous devenez un « assuré autonome ». Dans les mois qui suivent votre anniversaire, votre CPAM vous envoie un courrier postal vous signalant que vous bénéficiez désormais de la prise en charge de vos soins sous votre propre numéro de sécurité sociale. Il vous invite également à créer votre propre compte Ameli.

Les réflexes à adopter pour être bien remboursé

  • mettre à jour sa carte Vitale dans une pharmacie ou dans la caisse d’Assurance Maladie dont vous dépendez selon votre lieu d’habitation ;
  • créer son compte Ameli (disponible aussi en application sur Android ou iOS), pour suivre ses remboursements et faire partout et à tout moment ses démarches de santé : télécharger son attestation de droits, commander une nouvelle carte Vitale, demander une carte européenne d’assurance maladie ;
  • envoyer par courrier son RIB personnel à sa caisse en précisant son numéro de sécurité sociale ou remplacer le RIB de son parent par son propre RIB sur le compte Ameli.

→   Lire Plus

Contrôle parental obligatoire sur les appareils connectés à internet

Afin de mieux protéger les enfants contre les contenus violents ou pornographiques sur internet, la loi visant à renforcer le contrôle parental sur les moyens d’accès à internet prévoit plusieurs mesures destinées à faciliter l’usage des dispositifs de contrôle par les parents. La loi qui impose aux fabricants d’installer ce dispositif sur les appareils connectés à internet est en vigueur depuis le 5 septembre 2022. Aujourd’hui, seuls 46 % des parents déclarent avoir mis en place des solutions de suivi de l’activité numérique de leur enfant.

Le décret n° 2022-1212 du 2 septembre 2022 fixe la date d’entrée en vigueur de la loi n° 2022-300 du 2 mars 2022 visant à renforcer le contrôle parental sur les moyens d’accès à internet, en application de l’article 4.

Système de contrôle parental obligatoire sur les appareils connectés

Afin de favoriser le recours au contrôle parental par le plus grand nombre de parents, la loi prévoit de rendre obligatoire l’installation d’un système de contrôle parental, facilement accessible et compréhensible, sur les appareils connectés à internet vendus en France. L’activation de ce dispositif devra être proposée gratuitement à l’utilisateur lors de la première mise en service de l’équipement.

→   Lire Plus

Cérémonie de remise des diplômes DN MADE (Diplôme National des Métiers d’Art et du Design)

Au Lycée Polyvalent Victor Anicet de Saint-Pierre

Ce vendredi 2 Septembre 2022 fut une journée à marquer d’une pierre blanche au Lycée Polyvalent Victor Anicet de Saint-Pierre. Une cérémonie de remise des diplômes DN MADE (Diplôme National des Métiers d’Art et du Design) a été organisée pour recevoir et consacrer la première cohorte de la formation, dispensée depuis la rentrée 2018 dans l’établissement. Deux options sont proposées : le design graphique et le design d’espace. Avec un taux de réussite de 95% en graphisme et 78% en Espace, le chef d’établissement Daniel Nisas a souhaité féliciter ces jeunes qui ont réussi à obtenir le précieux sésame. Ce diplôme d’étude supérieure les gratifie d’un BAC+3 conventionné par l’État et l’Union Européenne avec de nombreuses possibilités de poursuite d’étude.

« Je suis arrivé en DN MADE avec 12/20 de moyenne et je suis repartie avec 17/20 de moyenne. Cette formation fut très difficile mais cependant très bénéfique pour moi. Je ne connaissais rien au Design en arrivant dans la formation et aujourd’hui j’ai mon diplôme de designer d’espace, je remercie tout le monde mais surtout je me remercie moi-même pour avoir été jusqu’au bout ! 

→   Lire Plus

Étudiants en difficulté : les aides spécifiques disponibles

Vous êtes étudiant ? Vous faites face à des difficultés financières durables ou passagères ? Service-Public.fr vous présente les deux types d’aides dont vous pouvez bénéficier.

Les étudiants en difficulté financière peuvent bénéficier d’une aide spécifique ponctuelle ou d’une allocation spécifique annuelle en fonction de leurs besoins et sous certaines conditions.

À qui s’adresser ?

Ces deux aides sont versées par le Centre régional des œuvres universitaires et scolaires (Crous). Vous devrez donc contacter et faire votre demande au service social du Crous dont vous dépendez.

Critères et montants de ces aides

Du fait de leurs différentes périodicités, les critères et les montants applicables à ces aides sont différents.

Comparatif des deux aides disponibles pour les étudiants en difficulté

→   Lire Plus

Vous faut-il un certificat médical pour pratiquer un sport ?

Vous souhaitez inscrire votre enfant au foot, au tennis ou au judo ? Vous vous demandez si la présentation d’un certificat médical est nécessaire ? Service-Public.fr vous présente son simulateur et fait le point sur la question.

Est-ce obligatoire de fournir un certificat médical pour pratiquer un sport ?

L’obligation de fournir un certificat médical dépend de la façon dont vous pratiquez ce sport :

  • au sein d’un club affilié à une fédération sportive ou non (structure commerciale ou associative) ;
  • seul ou en milieu scolaire.

Votre club peut vous demander de fournir un certificat médical attestant de l’absence de contre-indication à la pratique du sport ou de la discipline concernée.

Ce n’est pas une obligation légale, mais une condition liée au règlement du club. La fréquence de présentation du certificat est prévue par le règlement interne de cette structure.

La réglementation diffère selon que vous êtes majeur ou mineur.

  À noter : Service-Public.fr vous indique à l’aide d’un simulateur si vous devez obtenir un certificat médical pour pratiquer une activité sportive (loisir ou compétition). Selon les cas, il vous informe sur la durée de validité de votre certificat médical.

→   Lire Plus

Assurance scolaire : est-ce obligatoire ?

À la rentrée, une attestation d’assurance scolaire vous est demandée par l’école, le collège ou le lycée de votre enfant. Est-il utile de souscrire une telle assurance ? Est-elle indispensable ou même obligatoire ? Que couvre-t-elle exactement ?

L’assurance est facultative pour toutes les activités scolaires obligatoires, c’est-à-dire celles inscrites dans l’emploi du temps de l’élève. Exemple : une sortie à la piscine ou au gymnase.

En revanche, elle est obligatoire si votre enfant :

  • participe à des activités facultatives organisées par l’établissement : visite d’un musée, séjour linguistique, classes de découverte…
  • fréquente la cantine ;
  • participe aux activités organisées par les communes après le temps scolaire (études surveillées, activités culturelles ou sportives).

L’assurance scolaire couvre à la fois les dommages dont l’enfant serait l’auteur (responsabilité civile) et ceux qu’il pourrait subir (assurance individuelle-accidents corporels).

Pour connaître plus précisément quelles sont les garanties couvertes et comment souscrire à une assurance scolaire, consultez notre fiche À quoi sert l’assurance scolaire ?

→   Lire Plus