Autm la épi zot ! Sé Ansanm Ansanm nou ké rivé !

— Communiqué de l’AUTM —
 
Pour un “bonda manmanw”, le réseau de transport de la Cacem est à l’arrêt depuis 15 jours.
 
Une colère noire ! 
Oui les usagers sont en colère.
Sans arrêt ils subissent les désagréments de la CFTU. 
 
Ras le bol des mouvements sociaux à répétition. La CFTU est la risée de Martinique.
Si elle continue ainsi elle risque de signer son arrêt de mort.
 
15 jours d’immobilisation ; 
ki mannié ou lé nou vansé ansanm ! 
 
A un certain moment il faut savoir s’arrêter cars pour beaucoup cela pèse et coûte cher. 
Les syndicats n’ont pas arrêté de changer les motifs de leurs revendications  :
 
– injures 
– licenciement
– alerte 
– droit de retrait 
– grève
– voyants rouge 
– étanchéité des bus, défaillance de la billetterie 
– paiement des jours de grève 
– paiement de l’avocat 
– ex sous-traitant 
 
On s’y perd dans tout cet imbroglio !
 
Les usagers sont imbriqués dans ce blocage sans aucune porte de sortie, puisque devenus des spectateurs du conflit de la CFTU malgré la mobilisation dans les rues de FdF, ils sont impuissants et oubliés.
 
La direction de la CFTU est à bout de souffle pour ne pas dire à l’arrêt !
 
Beaucoup d’usagers sont dans l’impossibilité de se déplacer. Dont des scolaires qui manquent à l’appel. Voir l’article du FA du samedi 24/11.
Proviseurs, directeurs montez au créneau 
Parents d’élèves, indignez-vous !
 
Autm la épi zot ! Sé
Ansanm Ansanm nou ké rivé  !
 
Nous demandons que soit respecté la liberté de circulation.
Quand vont-ils donner le feu vert pour que bus et TCSP fonctionnent  ?
 
La CFTU va-t-elle faire un geste commercial vis à vis des usagers de transport ?
Yo di que le Martiniquais est solidaire. Pourtant 
Moun ka maché à pié dépi 15 jou !
 
Aidez vos voisins, amis, parents, collègues…
ba yo an pal !
 
Deux alternatives s’offrent aux usagers :
 
Pensez au covoiturage
 
une application de Coco transport VTC et Taxi dont les tarifs sont abordables. 
 
Ne laissez pas, enfants, voisins, amis, famille… sur le bord des routes.
 
Oui le martiniquais est solidaire !
 
Manuéla Amable-Potiron
Présidente de l’association AUTM