« Adolescentes », un film de Sébastien Lifshitz

À Madiana. À partir du 25 septembre. Horaires ci-après.

Avec Emma & Anaïs

Nationalité français
9 septembre 2020 / 2h 15min / Documentaire

Synopsis:
Emma et Anaïs sont inséparables et pourtant, tout les oppose. Adolescentes suit leur parcours depuis leur 13 ans jusqu’à leur majorité, cinq ans de vie où se bousculent les transformations et les premières fois. A leur 18 ans, on se demande alors quelles femmes sont-elles devenues et où en est leur amitié. A travers cette chronique de la jeunesse, le film dresse aussi le portrait de la France de ces cinq dernières années.

Lire aussi :Entretien avec Sébastien Lifshitz, metteur en scène du film  » Adolescentes »

La presse en parle :
Bande à part par Anne-Claire Cieutat
Une chronique adolescente où s’invitent la vitalité et la grâce.

Culturebox – France Télévisions par Laurence Houot
« Adolescentes » est un film profondément humaniste, passionnant et bouleversant.

Elle par Françoise Delbecq
A la fois tendre et douloureux, un magnifique film sur le monde mystérieux de l’adolescence.

Le Journal du Dimanche par Alexis Campion
Au gré d’ambiances très variées, l’émotion affleure comme dans une fiction où l’on ne voit pas le temps passer : écoles, famille, sorties entre jeunes etc. Des situations ici captées à bras le corps, à une bonne distance qui subrepticement s’amenuise au fil des ans, toujours avec force et délicatesse.

Les Fiches du Cinéma par Clément Deleschaud
Chef-d’œuvre au long cours, « Adolescentes » capture la lente fanaison de l’adolescence de deux amies, Emma et Anaïs, dont la complicité, sublimement labile, n’a vocation qu’à être une parenthèse de clarté vers le monde adulte et sa matité monstrueuse.

Les Inrockuptibles par Marilou Duponchel
Un précipité bouleversant de notre époque.

Libération par Sandra Onana
[Le film] compose un rébus de l’adolescence en général, mais de ces deux filles-là en particulier : une «girlhood», pendant documentaire et féminin du « Boyhood » de Richard Linklater. Soit l’idée fixe d’éprouver le temps dans son émouvante continuité pour observer, chez autrui, ce que l’on a soi-même vécu le nez dans le guidon, sans pouvoir le voir.

Marianne par Olivier De Bruyn
Adolescentes, en évitant à chaque instant les pièges du voyeurisme et du « cinéma vérité » (les deux héroïnes savent pertinemment qu’elles sont filmées et jouent avec la caméra), entraîne le spectateur dans une histoire à la fois intime et collective qui passionne et touche.

Ouest France par Thierry Chèze
Aussi fascinant qu’attachant. Un sommet du genre.

Positif par Baptiste Roux
La puissance rare du documentaire de Lifshitz est bien de faire advenir sous la lave des émotions incandescentes la glace de la résignation morne, que l’on appelle la vie adulte.

Transfuge par Serge Kaganski
À l’arrivée, « Adolescentes » est un film absolument superbe : un portrait fin, attentif, drôle, cruel, émouvant de deux jeunes filles, de leurs familles et de la France du « milieu », celle de la fameuse « diagonale du vide ».

aVoir-aLire.com par Laurent Cambon
A part Depardon, seul Sébastien Lifshitz est capable de faire des petits gestes du quotidien une œuvre d’art intense, qui met en symbiose le cycle des saisons avec celui des âmes.

CinemaTeaser par Perrine Quennesson
En suivant deux ados de 13 à 18 ans, Sébastien Lifshitz livre un puissant portrait à la fois émouvant, drôle et politique.

Culturopoing.com par Emmanuel Le Gagne
Cette alternance entre distanciation pudique et intimité dévoilée, procure une émotion grandissante, d’une subtilité peu commune. […] Ici, le sujet induit logiquement de l’incertitude, du flottement, un mélange de situations à la vérité cruelle et d’instants magiques, suspendus, purement cinétiques, à l’instar de cette caméra caressante, filmant les jeunes filles en train de s’habiller, se maquiller, se préparer pour une sortie, un rendez-vous avec un garçon ou même le collège.

Dernières Nouvelles d’Alsace par Nathalie Chifflet
Ce projet à la fois simple et ambitieux, qui capte aussi, en fond, la chronique d’une époque, est admirable.

Femme Actuelle par Amélie Cordonnier
Un remarquable « méga-reportage », respectueux et sobre.

L’Humanité par Sophie Joubert
Avec une grande délicatesse, Sébastien Lifshitz s’approche tout près d’Emma et Anaïs, partage leurs secrets, leurs peurs et leurs interrogations, assiste aux anniversaires, aux deuils, capte les moments d’ennui.

La Voix du Nord par Christophe Caron
Notre coup de cœur de la semaine est un documentaire, mais quel documentaire !

 

Projections Madiana

Vendredi 25 septembre | 19h30
Mercredi 7 octobre | 19h30