À propos des “Gilets Jaunes” du 17 novembre, communiqué de la CGTM

Face à la hausse des prix, exigeons l’augmentation des salaires !

L’annonce de l’augmentation de la a taxe sur le gazole a suscité une réaction de colère chez des milliers consommateurs et d’automobilistes en France. Certains ont décidé de lancer une pétition de protestation invitant au blocage du pays samedi 17 novembre 2018. Cette initiative a rencontré l’adhésion d’une grande partie de e la population. En Martinique aussi, des voix se sont élevées pour dire leur ras le bol ce jour-là.

Des patrons, des transporteurs notamment, y ont vu une opportunité pour exige du gouvernement des baisses d’impôts et ont tout de suite fait le choix de soutenir le mouvement. Des groupes politiques comme le Rassemblement National (RN) de Marine le PEN, Debout la France (DLF) de Nicolas DUPONT-AIGNAN, mais également Les Républicains (LR) de Laurent WAUQUIEZ ont également flairé un bon coup et soutiennent é également.

Cette nouvelle augmentation de taxes, c’est une énième ponction qui va pénaliser les travailleurs, les retraités, les chômeurs, les jeunes. . CSG, électricité, gaz, réduction de l’APL, a agios bancaires, timbre-poste, assurances, etc. sans compter les autres produits de consommation courante : la population laborieuse est matraquée et son pouvoir d’achat en fait les frais. Trouver la solution pour boucler ses fins de mois est une préoccupation n permanente. C’est donc avec raison que cet tte catégorie éprouve de la colère contre cette mesure qui v viendra renchérir le coût d’utilisation d’un véhicule, quasi obligatoire pour aller travailler.

Mais les motivations des patrons, des partis de droite et d’extrême droite sont d différentes de celles des travailleurs, des retraités, des chômeurs. Les patrons ne veulent pas que cette mesure affecte leurs bénéfices. Et si demain il faudra pour cela licencier ou augmenter les prix, ils n’auront aucun état d’âme. Quant aux partis qui soutiennent, ils ont trouvé là une opportunité pour critiquer le gouvernement.

Les travailleurs, les retraités, les chômeurs n’ont aucun intérêt à mélanger leur colère à celle de ceux qui les condamnent chaque fois qu’ils sont en lutte. Qu’on se souvienne de 2009, des réactions entendues, de l’énergie qu’il a fallu déployer pour obtenir le blocage des prix d des carburants et autres, mais également les 200 euros du RSTA et de la prime de vie chère. Il a fallu se battre pour cela.

TRAVAILLEURS, RETRAITÉES, CHÔMEURS, JEUNES ET PAUVRES COMPRIS DOIVENT SE MOBILISER POUR LEURS PROPRES INTÉRÊTS. Il faut exiger des augmentations de salaires, des pensions et des minima sociaux suffisants pour nous permettre de faire face durablement à la hausse des prix. Il faut exiger qu’ils augmentent régulièrement  et réellement en fonction de la hausse des prix !

Rassemblement à la Maison des Syndicats Samedi 17 novembre à 8h !

Rassemblement à la Maison des Syndicats Samedi 17 novembre à 8h !

Pour le Bureau Le SG

Gabriel Jean-Marie

 Porte 2, Maison des Syndicats, Bd de Gal de Gaulle, 97200, Fort de France Tél. : 0596 70 25 89 ou 0596 70 57 17; Télécopie : 0596 63 80 10 // Internet : http://www.cgt-martinique.fr // mèl : cgtmm.972@orange.fr