Echos d’éco

Samir Amin, économiste anticapitaliste et panafricain est mort

Samir Amin est né au Caire d’une mère française et d’un père égyptien, tous deux médecins. Il a passé son enfance et son adolescence à Port-Saïd où il suivit les cours d’une école française et obtint son baccalauréat (de type français), en 1947. De 1947 à 1957, il étudie à Paris où il passe avec succès un second baccalauréat option « mathématiques élémentaire » au lycée Henri IV de Paris puis il décroche un diplôme de sciences politiques à Sciences Po Paris (1952) avant son diplôme en statistique (1956) et en économie (1957). Il est aussi professeur agrégé en sciences économiques. Dans son autobiographie Itinéraire intellectuel (1990), il écrit qu’afin de passer un temps substantiel en « action militante », il ne pouvait consacrer qu’un minimum de travail à la préparation de ses examens universitaires.

Par la suite, il enseigne plusieurs années à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar.

Hospitalisé depuis le 31 juillet 2018, il décède le 12 août 2018 à Paris des suites d’une maladie.…

Lire Plus =>

L’allocation de rentrée scolaire a été versée le jeudi 16 août

L’allocation de rentrée scolaire (ARS), qui a été revalorisée d’environ 1 % par rapport à l’année précédente, sera versée ce jeudi 16 août. Trois millions de familles aux revenus modestes vont en bénéficier.

Ce jeudi 16 août, trois millions de familles aux revenus modestes vont bénéficier de l’allocation de rentrée scolaire (ARS) pour faire face au coût des fournitures. Le ministère des Solidarités l’avait annoncé au début du mois.
Combien ?

Le montant de cette allocation a été revalorisé d’environ 1 % par rapport à l’an dernier. Il varie selon l’âge :

367,73 € pour les élèves de 6 à 10 ans
388,02 € pour les 11-14 ans
401,47 € pour les 15-18 ans.…

Lire Plus =>

Emballages, recyclage, consigne : ce qui va changer pour vous


Pour réduire sa consommation en plastique, la France va engager de nouvelles mesures qui vont concerner directement le consommateur. Avec, comme objectif, d’aller vers le 100% recyclage.

Pour les associations comme pour le gouvernement, « il y a urgence » à mener la guerre contre le plastique. A l’heure où de nombreux Français sont en vacances à la plage, la pollution des mers et plus généralement de l’environnement rappelle à quel point le sujet est une urgence. L’emballage plastique en France est passé de 1.996 milliers de tonnes en 2012 à 2.220 en 2016, soit une hausse de 11%. Et le pays reste à la traîne en matière de recyclage, avec un taux de 25,5% des déchets plastique recyclés en 2015. Pour inverser la courbe, plusieurs mesures sont envisagées. Secrétaire d’Etat à la Transition écologique, Brune Poirson les rappelle ou les détaille dans le JDD.

Bonus-malus, logo, collecte des déchets… Les mesures envisagées

  • Début 2019, de nouvelles actions concernant « la pollution plastique et chimique des océans » vont être entreprises, explique la membre du gouvernement.


Lire Plus =>

Globalisation. L’accaparement des terres, entre Monopoly et colonisation

Les investisseurs internationaux mettent le grappin sur les terres cultivables de la planète. Dans des pays où il n’y a pas de droits de propriété solidement établis, ces achats se traduisent pour les paysans par des expulsions pures et simples.

L’achat de terres par des investisseurs étrangers est l’une des nouvelles formes de la mondialisation. Ce phénomène a pris une ampleur particulière après le boom des prix agricoles de 2007-2008. On parle d’accaparement des terres et en anglais de « land grabbing », un terme plus critique, qui implique l’idée de mainmise.

Une grande opacité entoure les accords et il est donc difficile de mesurer l’ampleur exacte du phénomène. Les deux sources disponibles – soit la base de données Land Matrix établie par l’International Land Coalition et celle de l’ONG Grain – convergent pour estimer que la surface concernée est de l’ordre de 30 à 37 millions d’hectares (soit entre 300 000 et 370 000 km2).

Un enchevêtrement opaque des investissements

Les données de Land Matrix montrent le caractère très généralisé du phénomène.…

Lire Plus =>

Allocation pour la diversité dans la fonction publique 2018-2019

Les allocations pour la diversité dans la fonction publique vont être mises en place, pour la douzième année consécutive, en septembre 2018. Elles constituent un soutien essentiel en faveur de l’égal accès à la fonction publique en aidant financièrement les personnes qui préparent un concours de catégorie A ou B, notamment les élèves des classes préparatoires intégrées (CPI) au sein des écoles de service public.

Ce dispositif vise à soutenir financièrement les candidats, sélectionnés sur des critères socio-économiques et de mérite, en accordant une aide financière de 2 000 euros.

Pour cette nouvelle campagne, 198 allocations pour la diversité seront attribuées en région Hauts-de-France, 130 pour les élèves des quatre CPI de la région et 68 pour les autres demandeurs.

La circulaire du 12 juillet 2018 détaille la mise en œuvre de l’attribution des allocations pour la diversité dans la fonction publique pour la campagne 2018-2019.

Circulaire du 12 juillet 2018  PDF – 628,52 ko

Les principales dispositions sont les suivantes :

1 – Personnes pouvant demander cette allocation

2 – Les critères d’attribution

3 – Modalités pratiques de dépôt de candidature à l’allocation

Personnes pouvant demander cette allocation

► les étudiants préparant un ou plusieurs concours de la fonction publique de catégorie A ou B, notamment ceux qui sont inscrits dans les instituts de préparation à l’administration générale (IPAG) et les centres de préparation à l’administration générale (CPAG),

► les étudiants qui s’engagent à suivre une préparation mise en place à cet effet par des écoles de service public ou des employeurs publics,

► les personnes sans emploi préparant un ou plusieurs concours de la fonction publique,

► les élèves de classes préparatoires intégrées (CPI).…

Lire Plus =>

Martinique Cartering : des méthodes de gestion contestables… et contestées

Une partie du personnel de Martinique Catering (Ex Servair) est mobilisée depuis hier mardi 26 juin 2018. En effet le site est partiellement entravé par les salariés grévistes.
La cause de cette mobilisation ? L’échec des négociations annuelles obligatoires. Certains représentants du personnel réclament 6% d’augmentation alors que la direction ne proposerait que 0,5%, soit bien moins que l’inflation officiellement constatée. Outre cette question de rémunération, les grévistes réclament la hausse de la prime de transport avec une meilleure transversalité entre les services.

— Communiqué de la CGTM —

Halte aux méthodes dictatoriales de Martinique Cartering

SERVAIR SA est une de filiale GATE GROUP, avec comme actionnaire principal AIR FRANCE. En Martinique, Servair associée au groupe de Yann MONPLAISIR, représente trois entreprises : Serveritel (le restaurant de l’aéroport), Burger King (parking de l’aéroport) et Martinique Catering. Ces trois structures sont gérées par une seule et même directrice.

C’est une entreprise qui fournit des prestations à différentes compagnies telles que CORSAIR, AIR FRANCE, XL, AIR CARAIBE, AMERICAN EAGLE, NORVEGIAN, GOL et des repas aux écoles, à l’armée également.…

Lire Plus =>

Nou ni asé ! Sa nou pé fè pou lé usajé ni an transpo korek ?

Une offre de transport qui ne répond pas aux attentes des usagers. Comment pourrions-nous augmenter la fréquence des bus afin d’améliorer la mobilité pour les usagers ? C’est la préoccupation des citoyens.
Martinique Transport est l’autorité organisatrice de transport et est compétente en matière de transport en commun. AUTM pense qu’un débat public doit avoir lieu sur ce sujet. Ni lontan nou ka atan sa !
Ki manniè nou pé pa ni an transpo ki ka maché ? Pourtant Mozaïk ka di nou : « An nou vansé ansanm » !
La Martinique rêve d’avoir des milliers de voyageurs, alors que le transport en commun c’est un zéro pointé. Les usagers des communes de la Cacem sont en souffrance quotidiennement. NOU NI ASÉ ÉPI ASÉ !
Les usagers réclament un transport en commun à la hauteur de leurs attentes.

Malgré un état des lieux effectué sur la période de mai et de juin, la société Mozaïk n’a toujours pas trouvé de solutions.…

Lire Plus =>

Troubles du voisinage : match de foot et barbecue

Foot à la télé : que faire si votre voisin est un fan très bruyant ?

Votre voisin aime le football et regarde chaque soir les rencontres de la Coupe de monde de football avec une certaine passion qui s’exprime de façon assez bruyante ? Et sans vouloir empêcher votre voisin de vivre les huitièmes de finale entre la France et l’Argentine, vous aimeriez pouvoir passer des moments plus calmes chez vous ? Que faire ? Retour avec Service-public.fr sur les règles à connaître en matière de troubles de voisinage.

Sachez d’abord que sur la question des troubles de voisinage et de bruits de comportement , les nuisances sonores liées à ce type de bruit (son d’un téléviseur, cris, chants…) peuvent être sanctionnées dès lors qu’elles troublent de manière anormale le voisinage (de jour comme de nuit).

Et, dans tous les cas, il est recommandé successivement :

  • de s’entretenir avec l’auteur du bruit pour l’informer des désagréments ;
  • de demander à la mairie s’il existe un arrêté sur le bruit en cause et, si l’immeuble est en copropriété, de vérifier le règlement de copropriété qui peut limiter ou interdire certains bruits ;
  • d’adresser à l’auteur du bruit un courrier simple, puis recommandé avec avis de réception si la gêne persiste ;
  • de recourir à une tierce personne pour tenter de régler le conflit (syndic de copropriété par exemple) ;
  • de faire appel à un huissier si les nuisances se répètent en vue d’une éventuelle action en justice.


Lire Plus =>

Guyane : « Montagne d’or, une aberration qui n’aurait jamais lieu en métropole »

— Par Mahaut Landaz —

Créer des emplois ou éviter de défigurer l’Amazonie ? C’est le dilemme auquel ce « mégaprojet » de mine d’or confronte les Guyanais.

Accepte-t-on en Guyane ce qui ne pourrait jamais avoir lieu en métropole ? Difficile d’imaginer une fosse d’extraction d’or grande de 32 stades de football en Bretagne. Pourtant, à 8.000 kilomètres, mais toujours en France, un projet d’extraction minière appelé « Montagne d’or », divise la population.

D’un côté, les défenseurs du projet, qui ont les élus locaux de leur côté, reprennent les chiffres du consortium russo-canadien à la manoeuvre : 750 emplois directs créés, 3000 emplois indirects. Il faut dire que le taux de chômage est deux fois supérieur à la métropole. De l’autre, tout une galaxie d’associations, de populations locales et une partie des Amérindiens de Guyane y sont vigoureusement opposés.

Drainage acide, rupture de digues : la Montagne d’or va t-elle dévaster la Guyane ?

Pour Christophe Yanuwana, porte-parole de la jeunesse autochtone, Montagne d’or est une « aberration » qui « n’aurait jamais pu voir le jour en métropole ».…

Lire Plus =>

Sécurité dans les aéroports : contrôle d’identité des passagers à l’embarquement

Les compagnies aériennes sont dans l’obligation de procéder au contrôle d’identité des passagers embarquant dans l’un de leurs avions. C’est ce que précise en effet notamment un arrêté portant sur les mesures de sûreté de l’aviation civile publié au Journal officiel du 26 mai 2018.

Au moment de la présentation d’un passager à l’embarquement, toute compagnie de transport aérien doit procéder à la vérification de concordance entre l’identité mentionnée sur la carte d’embarquement et celle des documents attestant l’identité du passager (carte nationale d’identité, passeport, titre de séjour ou permis de conduire).…

Lire Plus =>

Pour des transports publics démocratiques et viables!

 — Par Manuéla Amable-Potiron, présidente de l’AUTM — 
Communiqué:

Fonctionnement des Bus après cette longue période de blocage 
Autm et les usagers espéraient après un mois d’immobilisation, de blocage du trafic, un retour à la normale sur toutes les lignes. 4 à 5 lignes ne sont toujours pas desservies alors que la société retenue après l’appel d’offres devait améliorer le trafic sur leurs lignes.

Ce nouveau sous-traitant n’a rien changé sur la fréquence des lignes. C’est pire, il n’y a pas de bus. Les usagers sont fatigués, excédés. Ils n’en peuvent plus et dénoncent ce manque d’organisation récurrent.
L’accord passé avec cette société nouvelle n’est-il pas révélateur que la CFTU n’arrive toujours pas à contrôler ni à résoudre les problèmes de transports sur l’ensemble du réseau CACEM.

Il est donc impératif de revoir le système de transport public, qui ne cadre pas avec l’image d’une Martinique qui bouge, et se veut moderne.

Notre combat reste celui de la mobilité et de lutte contre les inégalités dans le transport, « sé toujou lé pli piti ki ka pran fè.…

Lire Plus =>

Palmarès des meilleurs aéroports : la France en bas du classement

– L’aéroport international Hamad de Doha, capitale du Qatar, obtient la première place du classement réalisé par la plateforme AirHelp, détrônant ainsi l’aéroport de Singapour.

—Par Pauline Chateau —

Pour la deuxième fois consécutive, AirHelp publie son classement des meilleurs aéroports au monde. Avec une moyenne de 8,77 sur 10, l’aéroport international Hamad de Doha ravit la première place, grâce à d’excellentes notes sur la ponctualité et la qualité de service, reléguant ainsi l’aéroport de Singapour au cinquième rang.

» LIRE AUSSI – 85% des passagers d’avion méconnaissent leurs droits et cela leur coûte cher

L’aéroport qatarien est suivi de près par l’aéroport d’Athènes (8,69), l’aéroport international Haneda de Tokyo (8,63) et celui de Cologne (8,61). Pour établir ce classement, la plateforme a étudié trois critères – la ponctualité, la qualité du service et la «perception sur les réseaux sociaux» – auprès de 141 aéroports. Pour rappel, AirHelp est spécialisée dans l’aide à l’indemnisation de voyageurs qui s’estiment lésés, si leur vol a été retardé, voire annulé.



Lire Plus =>

Les grands groupes français à l’assaut des salles de cinéma africaines

— par Hermann Boko —

Les grands groupes de l’industrie cinématographique française misent depuis quelques années sur les salles de cinéma en Afrique. Vivendi à travers son réseau CanalOlympia a déjà ouvert depuis 2017 huit salles de cinéma dans sept capitales africaines dont Dakar au Sénégal et Ouagadougou au Burkina Faso. D’ici la fin du second semestre 2018, le groupe Pathé-Gaumont, leader dans l’exploitation des salles en France va inaugurer son premier multiplex en Tunisie. Plusieurs décennies après leur fermeture, les salles de cinéma retrouvent leur public. Est-ce là, le signe d’un renouveau de l’industrie du cinéma en Afrique ?

Le groupe Vivendi peut se frotter les mains. Dix-huit mois après l’inauguration en janvier 2017 à Conakry en Guinée, de la première salle de cinéma du réseau CanalOlympia en Afrique subsaharienne, les résultats sont bien à la hauteur des attentes et des prévisions. « Et Ils sont même plus encourageants », se réjouit, chiffres à l’appui, un porte-parole du réseau qui contrôle maintenant huit salles de cinéma dans 7 pays d’Afrique de l’Ouest et centrale dont le Sénégal, le Burkina Faso et le Cameroun.…

Lire Plus =>

État-Collectivités, une relation financière en pleine mutation

— Par Édouard Gamess, expert en finances publiques —
Les collectivités locales sont toutes, pour la plupart, confrontées au casse-tête de dépenses qui augmentent régulièrement face à des recettes qui stagnent, quand elles ne diminuent pas.
En cette année 2018, quatre collectivités martiniquaises subissent en plus les nouvelles prescriptions de la loi n°2018-32 du 22 janvier 2018 de programmation des finances publiques 2018-2022.
La CTM, les intercommunalités CACEM et Espace Sud, la Ville de Fort-de-France font partie des 322 collectivités qui, à l’échelon national, vont devoir respecter pendant trois ans un dispositif qui s’inscrit, Europe oblige, dans la maîtrise des dépenses publiques et la réduction de la dette publique.
Le dispositif
La loi fixe un objectif national d’évolution maximale de leurs dépenses réelles de fonctionnement à +1,2% par an (base 2017) et un objectif national d’amélioration du besoin annuel de financement de 2,6 milliards d’euros chaque année sur la période 2018-2022 (13 milliars d’euros au total).
Le taux de 1,2% peut être modulé en plus ou en moins de 0,15% par critère sur la base de trois critères : la population et le nombre de logements créés ; le niveau de revenu par habitant et la population en quartier prioritaire ; l’évolution passée des dépenses de fonctionnement sur la période 2014-2016.…

Lire Plus =>

ATV a besoin de vous et c’est maintenant !

Non ce n’est pas une blague. ATV , notre télé à tous depuis 25 ans, ATV que nous chérissons, notre outil de travail risque de disparaître le 15 MAI, si vous ne nous soutenez pas. 10 jours = 10 €. C’est uniquement l’action de nous salariés de la famille ATV. ATV a besoin de vous, soutenez-nous maintenant svp !

ATV a besoin de vous et c’est maintenant !

Communication Edition & Journal

ATV , première chaîne de télévision privée aux Antilles-Guyane , doit trouver de nouveaux financements pour garantir sa survie.

Des investisseurs nationaux sont prêts à s’engager à hauteur de 51% du capital. Mais à la condition que des acteurs locaux soutiennent eux-aussi le projet.

Le 15 mai prochain, si rien n’est fait , tribunal de commerce de Fort de France va prononcer la liquidation judiciaire et la fermeture définitive de la chaîne.

C’est dans ce contexte que le personnel a décidé de se mobiliser pour sauver son outil de travail mais aussi et surtout la télévision des martiniquais.…

Lire Plus =>

Le Parlement européen appelle à protéger les abeilles et les producteurs de miel

 Avec 250 000 tonnes de miel produites chaque année par 600 000 apiculteurs dans 17 millions de ruches, l’Union européenne (UE) est le deuxième producteur de miel derrière la Chine. Le 1er mars 2018, le Parlement européen a adopté une résolution en faveur d’une stratégie à grande échelle et à long terme visant à protéger davantage les abeilles, à soutenir mieux l’apiculture et à 

 

lutter résolument contre le miel frelaté.

Indispensables abeilles : la pollinisation

84% des espèces végétales et 76% de la production alimentaire en Europe dépendent de la pollinisation par les abeilles sauvages et domestiques, selon le rapport du Parlement européen, porté par l’eurodéputé Norbert Erdos.

Alors qu’aux États-Unis, deux milliards d’euros sont dépensés chaque année pour la pollinisation artificielle, dans l’UE, les abeilles et d’autres insectes volants garantissent à titre gratuit la reproduction de nombreuses plantes cultivées et sauvages ainsi que la production de denrées alimentaires sans que ce processus naturel soit suffisamment reconnu.

Le déclin des colonies d’abeilles

En France, en 20 ans, le nombre de ruches a chuté de près de 100 000.…

Lire Plus =>

Kadalys, fait florès au pays du matin calme

— Par Max Pierre-Fanfan, Journaliste/Écrivain —

Kadalys, la première marque de produits cosmétiques tirés des principes actifs du bananier fait florès en Corée du sud. « Le pays du matin calme », un marché de plus de 50 millions d’habitants. La fondatrice de Kadalys, Shirley Billot  est sans conteste une pionnière dans l’âme. Ce pays est la première étape d’une campagne asiatique qui l’a conduite ensuite au Japon, en Chine, et à Singapour.

Kadalys, un des fleurons de la créativité martiniquaise se vend actuellement dans toutes les boutiques de luxe de la capitale, Séoul. « Nos produits ont reçu un bon accueil, grâce à notre positionnement innovant, tout en respectant la médecine et la pharmacopée traditionnelles. Un atout dans ces pays qui allient la tradition et la modernité », souligne Shirley Billot. La marque Kadalys pénètre en effet des cultures asiatiques encore imprégnées de confucianisme, une doctrine philosophique et religieuse qui défend le concept de « société harmonieuse ».

Autres destinations à venir et autres points du globe dans son carnet de voyages, les Émirats arabes unis, dans le nord-est de la péninsule d’Arabie, et, le Qatar, sur le golfe persique.…

Lire Plus =>

SNCF : derrière le statut, des enjeux économiques, sociaux et environnementaux

— Par Léo Charles et Sabina Issehnane —

Le 15 février 2018, Jean-Cyril Spinetta a remis un rapport au Premier ministre intitulé « l’avenir du transport ferroviaire ». Ce rapport préconise de « recentrer le transport ferroviaire dans son domaine de compétence », de « créer les conditions d’un retour à l’équilibre économique » et de « préparer l’ouverture à la concurrence ». Cette ouverture s’inscrit dans la grande vague de libéralisation des industries de réseaux, comme l’électricité, le gaz, les télécommunications, le transport aérien ou encore La Poste. Ces industries s’appuient sur des infrastructures dont le coût est élevé, si bien que leurs opérateurs en situation monopolistique de fait étaient traditionnellement publics.

La SNCF était jusqu’en 1982 une société d’économie mixte à laquelle l’État avait concédé son réseau ferroviaire. La loi d’orientation des transports intérieurs, dite Loti, a introduit à cette date un droit au transport, celui « de se déplacer dans des conditions d’accès raisonnables, de qualité et de prix ainsi que de coût pour la collectivité, notamment par l’utilisation d’un moyen de transport ouvert au public ».…

Lire Plus =>

Ces aliments qui nous empoisonnent

Malgré les jolis discours des grandes marques sur le « manger sain », nous n’en avons pas fini avec la malbouffe. Les aliments « ultratransformés » sont partout dans les rayons.

Pauvres en matières premières brutes (légumes, fruits, lait, viande…) mais riches en additifs, ils regorgent d’ingrédients à bas coût, dénaturés pour leurrer notre goût. Sel, sucre et graisses combinés stimulent les pics de glycémie, entraînant des réactions addictives.

Les ingrédients de 100 produits décryptés

Dans son nouveau hors-série Ces aliments qui nous empoisonnent, 60 Millions dévoile de nombreuses aberrations nutritionnelles à travers le décryptage des ingrédients de 100 denrées alimentaires.

Les ingrédients qui fâchent sont souvent dissimulés derrière des allégations alléchantes. Prenons quelques exemples.

Alliées du petit-déjeuner ou bombes de sucre ?

De célèbres poudres chocolatées se présentent comme les meilleures alliées du petit-déjeuner. Nesquik affiche un logo « Opti-déj : fer, vitamine D, zinc ». La préparation a en effet été enrichie en vitamines. Même chose pour Super Poulain qui affiche quatre vitamines et deux minéraux.

Des arguments porteurs auprès des parents.…

Lire Plus =>

Riches, pauvres et classes moyennes : comment se situer ?

Quels sont les seuils de pauvreté, de richesse et le niveau de vie des classes moyennes en France ? Les toutes dernières données publiées par l’Observatoire des inégalités permettent de mieux se situer.

À partir de quel niveau de revenu est-on riche ou pauvre, appartient-on aux classes « populaires », « moyennes » ou « aisées » ? Cette question, pourtant centrale, est très souvent laissée dans le vague. Pour fixer des seuils, nous considérons comme appartenant aux classes moyennes les personnes situées au-dessus des 30 % les plus pauvres et en dessous des 20 % les plus riches. Nous avons choisi un seuil de pauvreté se situant à la moitié du revenu disponible médian (après impôts et prestations sociales) et un seuil de richesse au double de ce revenu [1].

Si on utilise les définitions précédentes, le seuil de pauvreté vaut 769 euros mensuels (données 2015) pour une personne seule [2], 1 491 euros pour un couple sans enfant et 1 963 euros pour un couple avec deux enfants.…

Lire Plus =>

Solidarité avec Jean-Marie Nomertin

Non à la criminalisation de l’action syndicale ! Solidarité avec Jean-Marie Nomertin, convoqué ce 6 Avril au tribunal de Basse-Terre (Gpe)

Suite à la grève des ouvriers de la banaOKne de Guadeloupe, menée de mai à juin 2017, Jean Marie Nomertin, secrétaire général de la CGTG, se trouve assigné en justice par le patron de la banane, Dambas.

Ce patron accuse notre camarade de l’avoir diffamé après la mort d’un travailleur de la plantation. Mais il apparait que ce patron tente surtout de sauver la face après avoir refusé d’appliquer l’accord de la dernière grève des  ouvriers  de la banane en mai-juin 2017

Cette action en justice contre le camarade NOMERTIN dans l’exercice de ses fonctions syndicales s’inscrit dans une vague de répression anti syndicale qui touche de nombreux militants aux Antilles et en France.

En Guadeloupe, Elie Domota était il y a quelques jours assigné pour une peccadille. Plus d’une centaine de militants de l’UGTG sont inquiétés.…

Lire Plus =>

Ce qui change le 1er avril 2018

Allocations pour les familles, pensions d’invalidité, chèque énergie, tarifs du gaz, carnet de santé, relations avec les banques : retrouvez dans ce dossier une sélection des nouveautés prévues en avril 2018.

Carburants

  Au 1er avril 2018 à zéro heure, les prix sont les suivants :

Pour les carburants routiers :
Supercarburant sans plomb : 1,40 €/l soit – 1 cts/l par rapport à mars 2018 (1,41€/l).
Gazole routier : 1,20 €/l soit le prix identique à celui par rapport du mois de mars 2018.

La bouteille de gaz de pétrole liquéfié de 12,5 kg : le prix maximum est fixé à 21,47 €, soit une baisse de 33 centimes par rapport au mois de mars 2018.

À titre de comparaison, en France métropolitaine, le prix moyen qui a été constaté en mars 2018 est de 1,46 €/l pour le supercarburant sans plomb et de 1,37 €/l pour le gazole routier.

Allocations pour les familles

Allocations familiales, prestation d’accueil du jeune enfant, allocation de rentrée scolaire… Au 1er avril 2018, les prestations familiales sont réévaluées sur le fondement d’une revalorisation de 1 % de la base mensuelle de calcul des allocations familiales (BMAF).



Lire Plus =>

Le Talisman de la présidente, le « roman » de la dernière présidence de l’UAG

— Par Michel Herland —

Corinne Mencé-Caster fut la dernière présidente de l’Université des Antilles et de la Guyane (UAG). À la fin de son mandat, la Guyane ayant fait sécession, elle ne présidait plus qu’une Université des Antilles (UA) elle-même en proie à de fortes tensions internes. Son livre intitulé  « roman » sur la couverture mais dont tous les personnages sont reconnaissables par les initiés, est en réalité un plaidoyer pro domo qui vise à l’affranchir de toute responsabilité dans la situation dans laquelle elle a laissé l’université à son départ, marquée par la désaffection des étudiants.

Corinne Mencé-Caster (CMC dans le « roman » : on ne saurait être plus transparent) n’a jamais douté de ses qualités. « Bardée de diplômes » très jeune (p 48), chercheuse perfectionniste qui passe des « nuits blanches à refaire des articles déjà largement présentables » (p. 53), « promue au national » (p. 145) contrairement à ses collègues dont « les promotions ne traduisent nulle appétence à l’effort, mais un goût immodéré pour le siège des conseils d’administration et le partage arbitraire des promotions entre soi » (p.…

Lire Plus =>

Eau : trop c’est trop !

— Par Yvon Joseph-Henri, de l’A3C —

L’immobilisme du maire de Schœlcher a ceci de scandaleux qu’il fait semblant de bouger…pour ne rien changer ! Stratégie ou incompétence ?

Tous les usagers des écoles schœlcheroises attendent depuis deux ans que le site de paiement en ligne fonctionne. Et pourtant, nul besoin d’être ingénieur en informatique pour installer un site de paiement sur internet ! Alors ?

Les années antérieures, les rats se signalaient dans les écoles de la communes faute de mesures préventives, voire définitives !

Idem pour un caniveau dangereux à l’école de Plateau Fofo parce que non protégé, signalé régulièrement à la mairie comme source d’accident, sans que rien ne change… à cause de l’absence de protection, un enfant de grande section est tombé sur l’apex en ciment devant sa classe et s’est ouvert le visage sur 10 cm, pour peu cela aurait pu être plus gravissime encore (octobre 2017),les parents ont exigé par avocat interposé que le nécessaire soit fait, et en début de cette semaine de mars 2018, c’est un autre enfant qui est tombé et s’est fait une légère entorse dans le même canal non protégé en dépit des affirmations municipales.…

Lire Plus =>

Les prix en Martinique : pour une première mesure d’urgence

— Par Yvon Joseph-Henri, président de l’A3C —
Le France Antilles de ce mardi 27 février 2018 pointe du doigt la flambée continuelle des prix – particulièrement des produits alimentaires – en Martinique.

En ligne de mire, pour l’Association des Consommateurs et des Citoyens de la Caraïbe, tout un système d’exploitation et de mise sous tutelle de nombreux fournisseurs des grandes surfaces. Sont donc totalement responsables de cet état de fait, les grandes surfaces distributrices des produits que nous consommons, même si elles partagent la responsabilité avec d’autres acteurs comme nos propres politiques. Nous reviendrons ultérieurement et à part sur notre analyse de tous ces facteurs.

Maintenant, la concurrence étrangère va s’accélérer chez nous comme dans le Monde entier. L’accord de commerce entre l’Europe et le Canada, ne manquera pas d’avoir des répercussions ici. Simplement, à l’allure où va le pays, ce seront des charognards qui viendront récupérer des entreprises moribondes pour nous vendre ce qu’ils voudront.

Monsieur PARFAIT, représentant la grande distribution, tout en avançant des éléments contestables d’actualité dans les négociations qui s’annonce pour les prix du BQP, énonce toutefois un certain nombre de vérités.…

Lire Plus =>