Archives du Jour:

Yékri n° 14 de décembre 2017

Newsletter de l’effervescence créole

— Par Malika —

Mesdames, Messieurs,

Je vous prie de trouver ci-joint le quatorzième numéro de la newsletter Yékri.

SOMMAIRE

ARTS VIVANTS

  • Expositions SILLONS par Adélaïde CORINUS (FORT-DE-FRANCE, Martinique)
  • Formations animateurs en pratiques artistiques et solidaires par Métisgwa (GOSIER, Guadeloupe)

SANTÉ : présentation de NUTRICREOLE fondée par le docteur Marie-Antoinette SÉJEAN

ARTS CULINAIRES

  • Restaurant-rhumerie-cabaret ARMELLE ET HENRI (PARIS 18ème)
  • MIGAN, marché local sur Internet
  • Restaurant CREOLE AVENUE, buffet et grillade (VILLENEUVE-SAINT-GEORGES)
  • NOS TENDANCES TRAITEUR, gastronomie exotique et française (PARIS). Prestations pour les professionnels, les institutions et les particuliers

SOLIDARITÉ/BONS PLANS

Lire Plus =>

Tarifs plus justes vers les Dom-Tom

— par Maureen Thimodent —

Maureen Thimodent porte le projet, et c’est maintenant, qu’on ait des tarifs plus justes sur le prix des billets vers les Antilles. Chaque signature compte. Vous aussi vous pouvez contribuer à cette réussite.

Tarifs résidents sur les billets A/R DOM-TOM – Signez la pétition ! http://chn.ge/2BjFXEM via @ChangeFrance remis à M. Emmanuel Macron.

Signez x Partagez en masse ! SOLIDARITÉ, même si pas directement impacté(é)s, il y a forcément un proche ou un ami qui dira merci.

En attendant, Votez « Level » … La compagnie « Level » prend les devants et fait le job du Gouvernement.
Ils ont su adapter leur modèle économique afin de proposer des tarifs honnêtes sur le prix des billets vers les Antilles. Grands remerciements et encouragements à « Eux » qui nous ont entendu et pensé à nous.
« Level, President »

Ansanm! Pli fô! Justiss x ékité
@+



Lire Plus =>

« Héritages de Frantz Fanon dans les arts et la littérature des Amériques »

Journées d’étude : 15 décembre 2017 (Tours) et 6 avril 2018 (Dijon)

Interactions culturelles et discursives (ICD) – EA 6297 – Université François-Rabelais de Tours

Centre Interlangues – Texte, image, langage – EA 4182 – Université de Bourgogne-Franche-Comté

« Encore un livre sur Fanon ? », s’interrogeait il y a quelques années Lylian Kesteloot dans sa préface à l’ouvrage Frantz Fanon, l’homme de rupture, d’Abdelkader Benarab (2010 : 9). On pourrait en dire autant des présentes journées d’étude autour de la figure emblématique de Frantz Fanon, à la « pensée métamorphique » (Mbembé 2012 : 9), dont l’œuvre « a permis la constitution d’un champ d’études foisonnant, rhizomatique et, aujourd’hui, de portée planétaire. » (Mbembé 2011 : 12) L’universalité et l’actualité de Fanon ne font en effet aucun doute, comme en témoigne l’abondance, en ce début de millénaire, de littérature critique et d’événements qui lui sont consacrés, tant en France qu’en Europe, en Afrique ou dans les Amériques[1]. Cependant, le champ des études fanoniennes présente deux lacunes : d’une part, il ne s’est que minoritairement intéressé à l’impact de la pensée de Fanon dans les arts et la littérature, les lectures sociologiques, historiques ou psychologiques étant largement dominantes.…

Lire Plus =>

« 10 décembre » : Toutes et tous différent·es, mais égales et égaux en droits

— Par Culture Égalité —

Qu’est-ce que les droits humains ?

Les droits humains sont les droits fondamentaux que chaque personne possède du seul fait de sa qualité d’être humain. Ils reposent sur le principe que tous les êtres humains sont différents, mais égaux en dignité et en droits.

A quoi servent les droits humains ?

Les droits humains affirment notre droit de vivre dans la dignité qui inclut le droit à la vie, à la liberté, à la sécurité.
Tous les droits humains sont indivisibles, intimement liés et interdépendants : La remise en cause de l’un de ces droits fragilise tous les autres. Les droits humains invitent au respect mutuel. Ils nous poussent à agir afin de nous assurer que les droits des autres ne sont pas bafoués et à être vigilant·es pour ne pas discriminer les humains qui nous entourent.

Pourquoi nous engager dans la défense des droits humains ?

Violences faites aux femmes, violences économiques, discriminations, racisme, traitement inhumains infligés aux réfugié·es… En ces temps où la crise économique et les bouleversements climatiques accroissent les inégalités entre les humains, augmentent les violences sociales, où certain·es veulent nous dresser les un·es contre les autres, il nous paraît urgent de rappeler que… 
L’ÉGALITÉ ENTRE ÊTRES HUMAINS

…quelle que soit leur couleur, leur religion, leur sexe, leur orientation sexuelle, leur origine sociale ou géographique est LE principe fondateur qui garantit le respect des droits humains.…

Lire Plus =>

Violences faites aux femmes: au commencement était l’inégalité nutritionnelle

— Par Christophe Carmarans —

Une étude interdisciplinaire récente suggère que l’écart de taille entre les hommes et les femmes (de 6 à 18 cm en moyenne suivant les populations) aurait pour origine l’appropriation de la meilleure nourriture par les mâles aux dépens des femelles chez les Homo Sapiens depuis la nuit des temps. Spécialiste de l’anthropologie évolutive, la chercheuse Priscille Touraille montre que ce dimorphisme sexuel de stature n’est pas une adaptation « positive » du point de vue de la sélection naturelle. Elle estime que ce sont les femmes qui devraient être aussi grandes, voire plus grandes, que les hommes. Une remise en question de la pensée commune.

Et si la première violence faite aux femmes, depuis la préhistoire, était la privation de nourriture, ou plus précisément l’inégalité nutritionnelle ? C’est ce que l’on peut déduire de la thèse qu’a soutenue Priscille Touraille, socio-anthropologue au CNRS (Centre national de la recherche scientifique), une étude révolutionnaire qui mérite que l’on s’y attarde au moment où l’on célèbre ce 25 novembre la Journée internationale de la violence à l’égard des femmes, événement placé sous l’égide des Nations unies.…

Lire Plus =>