Archives du Jour:

« Le monstre » et/est son double

Vendredi 8 décembre 2017 20 h Tropiques-Atrium

— Par Roland Sabra —

« You have conquered, and I yield. Yet, henceforward art thou also dead –
dead to the World, to Heaven and to Hope ! In me didst thou exist –
and, in my death, see by this image, who is thine own,
how utterly thou hast murdered thyself »
(1)
Edgar Allan Poe

La rencontre avec le double est un thème majeur de la littérature. Edgar Poe, Oscar Wilde, Gérard de Nerval, Dostoïevski, Nabokov, Kafka, Robert Louis Stevenson, Emmanuel Carère… la liste est longue et incomplète des écrivains fascinés par ce questionnement ontologique sans doute, et certainement constitutif de l’acte d’écrire puisque celui qui s’y livre se projette dans des personnages imaginaires puisés au plus profond de lui-même. Le psychanalyste autrichien Otto Rank théorise comme sources de la croyance en un moi dédoublé ( le corps et son âme par exemple) d’une part le désir de préserver la pérennité d’une jeunesse, l’attachement irréductible à une enfance, et d’autre part la construction d’un alter ego chargé de tous les vices et les turpitudes de son modèle.…

Lire Plus =>

LDH-971 : journée de réflexion consacrée aux droits des femmes

Chaque année la Ligue des Droits de l’Homme en Guadeloupe célèbre l’anniversaire de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Déclaration universelle des droits de l’homme

Le 10 décembre 1948, les 58 États Membres qui constituaient alors l’Assemblée générale ont adopté la Déclaration universelle des droits de l’homme à Paris au Palais de Chaillot (résolution 217 A (III)). Pour commémorer son adoption, la Journée des droits de l’homme est célébrée chaque année le 10 décembre. Ce document fondateur – traduit dans plus de 500 langues différentes – continue d’être, pour chacun d’entre nous, une source d’inspiration pour promouvoir l’exercice universel des droits de l’homme.

http://www.un.org/fr/universal-declaration-human-rights/

Cette année, pour le 69ème anniversaire de la DUDH, la LDH Guadeloupe a choisi d’organiser une journée de réflexion consacrée aux droits des femmes. Singulièrement, pour parler des violences dont elles sont les victimes, et réfléchir à des pistes venant renforcer les luttes contre ce fléau.

Quand la LDH a fait le choix de cette thématique elle n’imaginait pas à quel point elle serait d’une aussi quotidienne actualité.

Lire Plus =>