Archives du Jour:

L’ouragan Irma : tirer les leçons d’une catastrophe prévisible.

Par Dr Jean ROGER, géophysicien marin —

La Mer des Caraïbes et ses plages de sable blanc attirent depuis des décennies nombre de touristes qui fuient la grisaille hivernale du vieux continent. Pour pallier à la demande en hébergements, de nombreux investisseurs ont établi leurs quartiers dans ces îles paradisiaques et y ont construit toutes sortes de bâtiments, allant de simples résidences particulières aux immenses complexes hôteliers pouvant accueillir des centaines de clients. Bien souvent, ces derniers ont prit la place des mangroves et autres forêts littorales et les quantités astronomiques de polluants (produits phytosanitaires, eaux usées, etc.) rejetées dans les eaux côtières, ont gravement endommagé les récifs coralliens. Or ces deux écosystèmes, aussi fragiles qu’absolument nécessaires au maintien de l’équilibre de la biodiversité des Caraïbes, jouent également un rôle non négligeable de défense de la frange côtière face aux divers assauts de la mer. Ce sont de véritables barrières qui, si elles ne les stoppent pas, réduisent l’impact des submersions marines, notamment en terme d’atténuation des courants lors d’épisodes de forte houle, de surcote de tempête ou encore de tsunami.…

Lire Plus =>

Le monde de la haute taille en deuil

Mardi soir alors que la Martinique attendait les premiers effets de l’ouragan Irma, un des tenants de la tradition musicale de la Haute-Taille s’en allait.

Dumanette Alcindor, Lacol pour les intimes ou encore Papa Dèdè pour ses enfants et petits enfants, est décédé à l’âge de 90 ans laissant à ses enfants, particulièrement ses fils la filiation musicale.
 
Accordéoniste du groupe de haute-taille du quartier Morne-Pitault au François, il était réputé pour son jeu particulier qui signait une couleur rythmique et musicale qui lui était propre. Son apport dans la tradition musicale de la haute taille lui valut d’être très souvent sollicité pour animer des bals, des mariages et autres fêtes qui ponctuaient alors la vie des familles ou des quartiers.
 
Il contribua à la valorisation et à la préservation de ce patrimoine culturel en contribuant à la formation de nombreux jeunes et surtout de ses enfants.
 
Il reçut un brillant hommage de la ville du François qui lui remit un trophée en guise de remerciement pour son engagement et son implication dans la culture et la tradition musicale de la Martinique et particulièrement de la ville.…

Lire Plus =>