Archives du Jour:

Journées Territoriales de Réflexion sur la Santé

Vendredi 10 mars 2017 de 9h à 16h. Hotel de la CTM.

Les Journées Territoriales de Réflexion sur la Santé, se poursuivent le vendredi 10 mars 2017 de 9h à 16h, en salle Camille Darsières de l’Hôtel de la CTM, à Cluny. Ce troisième rendez-vous permettra d’échanger cette fois-ci sur le thème « Santé Mentale : que faire aujourd’hui ? »
Des mesures concrètes d’accompagnement

Ce vendredi , les échanges seront animés par divers spécialistes et intervenants : des psychiatres, des psychologues, des infirmiers, des sociologues, des assistantes sociales et des représentants d’associations…. Ils proposeront notamment des meures concrètes d’accompagnement.

Parmi elles : le centre hospitalier Maurice Despinoy, un établissement en pleine mutation. Avec 3 pôles de psychiatrie adultes, 1 pôle de pédopsychiatrie, 1 pôle de géronto-psychiatrie, la structure propose également un dispositif d’accueil familial thérapeutique, 2 foyers d’accueil médicalisés, 1 maison d’accueil spécialisée, 1 EHPAD.

Médecins, infirmiers, assistants de service social, éducateurs spécialisés, moniteurs-éducateurs, éducateurs techniques spécialisés, éducateurs de jeunes enfants, et un animateur sportif accompagnent quotidiennement les patients et leur famille.…

Lire Plus =>

Affaire Baupin : des femmes « fières » d’avoir témoigné sur des agissements « d’un autre temps »

L’enquête ouverte en mai 2016 pour agressions et harcèlements sexuels contre le député écologiste a été classée sans suite, les faits étant prescrits.

— Par Raphaëlle Besse Desmoulières —

Leur réaction commune est tombée en fin de journée. « La honte change de camp », se sont félicitées, lundi 6 mars, les quatre femmes politiques qui avaient mis en cause le député écologiste de Paris, Denis Baupin, pour harcèlement et agressions sexuels, malgré le classement sans suite de l’enquête par le parquet de Paris.

Dans l’après-midi, le procureur de Paris, François Molins, a en effet annoncé dans un communiqué qu’« il apparaît que les faits dénoncés, aux termes de déclarations mesurées, constantes et corroborées par des témoignages, sont pour certains d’entre eux susceptibles d’être qualifiés pénalement. Ils sont cependant prescrits ». Autrement dit, c’est le caractère ancien des faits qui a entraîné cette décision, et non le caractère infondé des accusations.

« Exposer le désarroi »

En mai 2016, Isabelle Attard, députée écologiste du Calvados, Sandrine Rousseau, dirigeante d’Europe Ecologie-Les Verts, Elen Debost, maire adjointe EELV du Mans, et Annie Lahmer, conseillère régionale EELV d’Ile-de-France, ainsi que quatre autres femmes qui avaient témoigné de façon anonyme, avaient dénoncé, dans Mediapart et sur France Inter, les agissements de M.…

Lire Plus =>

10 000 livres pour Haïti : la Martinique se mobilse!

URGENT : Nous recherchons aussi quelques bénévoles du monde universitaire et/ou littéraire pour nous aider à mieux trier les ouvrages à destination de bibliothèques universitaires, littéraires ou artistiques. Tél : (0696205621)

POINT DE COLLECTE : STADE de DILLON Porte N°6 TOUS LES JOURS DE 9H A 13H00 sinon se rapprocher des Mairies et Médiathèques les plus proches

Dans la suite des actions de solidarité avec Haïti, menées après le passage du cylone Matthew qui a aussi détruit de nombreuses écoles et bibliothèques,  

ESA Caraïbes et de nombreux partenaires organisent du 10 au 20 mars, une grande collecte de livres, non scolaires et en bon état : littérature et culture générale Caraïbes, francophonie, romans, BD,  poésie, théâtre, essais, ouvrages techniques ou universitaires, ….
 
Nous aimons nos livres, alors partageons les avec des amoureux de la lecture partout en Haïti, à Jérémie, aux Cayes, à Jacmel, mais aussi à Gonaïves, au Cap Haïtien, à Fort Liberté, à Thiotte, à Port-au-Prince, et partout où nous pourrons, pour des orphelinats, écoles, bibliothèques communautaires ou associatives, centres culturels, et Alliances Françaises avec leur réseau de bibliothèques partenaires.…

Lire Plus =>

Le féminisme a désormais son Maitron(*)

— Par Marion d’Allard —

Dictionnaire des féministes, France XVIIIe- XXIe siècle

Direction de Christine Bard avec Sylvie Chaperon.
Éditions PUF, 1 700 pages, 32 euros.

Date de parution 15/02/2017
EAN 978-2130787204
ISBN 2130787207
Acheter

À la fois biographique et thématique, cet ouvrage est au féminisme ce que le Maitron est au mouvement ouvrier. Cette immense entreprise est née d’un constat. Celui d’une lacune. En France, point de recueil biographique consacré aux ­féministes et au mouvement d’émancipation des femmes, épine dorsale pourtant de l’évolution de nos sociétés. Pour les auteures, la tâche s’est avérée complexe, car « il n’y a pas de définition valable en tout temps et en tout lieu du féminisme, lequel est une forme de résistance à une oppression généralisée, certes, mais toujours dans des contextes spécifiques », expliquent Christine Bard, professeure à l’université d’Angers et auteure de nombreux ouvrages sur l’histoire des femmes, et Sylvie Chaperon, professeure à l’université de Toulouse-Jean-Jaurès, spécialiste de l’histoire du féminisme et de la sexualité.…

Lire Plus =>

Hommage à Louis Laouchez

10 mars – 7 mai 2017 à la Fondation Clément, Case à Léo

L’exposition
A travers une séclection de tableaux et de sculptures la Fondation Clément rend hommage à Louis Laouchez, artiste plasticien martiniquais, de l’école Négro-Caraïbes.
«La fi gure et l’oeuvre de Louis Laouchez, dit Joëlle Busca, n’admettent pas de demi-mesure ou de réserve. On ne peut retracer ce qu’a été sa vie sans en évoquer les époques successives : celle des années d’enfance et de l’éducation du regard, celle de l’adolescence et de la rage d’apprendre, celle de ses années d’études aux arts décoratifs et de la mutation artistique, celle de son long séjour en Afrique et du façonnement de son identité d’artiste, celle du retour au pays.
La vie de Louis Laouchez a été une aventure humaine unique et forte. Il a cheminé parcouru les géographies en toute liberté, par ses propres forces, son intelligence et sa volonté.
Il a traversé les décennies avec toujours le même allant.…

Lire Plus =>

Pourquoi 5,9 millions d’enfants ont perdu la vie en 2015 ?

Principaux faits

  • Quelque 5,9 millions d’enfants de moins de 5 ans sont morts en 2015.
  • Plus de la moitié de ces décès sont dus à des maladies pouvant être évitées ou traitées au moyen d’interventions simples et peu coûteuses.
  • Les complications des naissances prématurées, l’asphyxie à la naissance, la pneumonie, la diarrhée et le paludisme sont les principales causes de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans. Environ 45% des décès d’enfants sont liés à la malnutrition.
  • En Afrique subsaharienne, la probabilité que les enfants meurent avant l’âge de 5 ans est 14 fois plus grande que dans les pays à revenu élevé.

Pour un enfant, le risque de décès est le plus élevé pendant la période néonatale, c’est-à-dire au cours des 28 premiers jours de vie. L’accouchement dans de bonnes conditions et des soins néonatals efficaces sont essentiels pour éviter ces décès. Environ 45% des décès d’enfants de moins de 5 ans surviennent pendant la période néonatale.

Les naissances prématurées, l’asphyxie à la naissance (l’enfant ne respire pas) et les infections sont à l’origine de la plupart des décès néonatals.…

Lire Plus =>