“Vita & Virginia” de Chanya Button

Mercredi 31 juillet 2019 à 19h 30 Madiana V.O.

Avec Gemma Arterton, Elizabeth Debicki, Isabella Rossellini plus
Genres Biopic, Drame, Romance
Nationalités Britannique, Irlandais

Synopsis :
Virginia Woolf et Vita Sackville-West se rencontrent en 1922. La première est une femme de lettres révolutionnaire, la deuxième une aristocrate mondaine. Quand leurs chemins se croisent, l’irrésistible Vita jette son dévolu sur la brillante et fragile Virginia. Commence une relation passionnelle qui fait fi des conventions sociales et de leurs mariages respectifs. La fascination que Virginia ressent pour Vita, l’abîme entre sa vie d’artiste et le faste de l’excentrique aristocrate donneront naissance à Orlando, une de ses œuvres maîtresses, bouleversante réflexion sur le genre et sur l’art.

La presse en parle :
BIBA par Lili Yubari
Un film d’époque, sensuel et profondément féministe.

CinemaTeaser par Aurélien Allin
“Vita et Virginia” donne la possibilité à ses deux majestueuses comédiennes, Elizabeth Debicki et Gemma Arterton, de s’approprier leur personnage et d’en faire, plus que des figures historiques écrasantes, des femmes aux émotions universelles.

Femme Actuelle par Amélie Cordonnier
A voir pour la grâce des images, le jeu des actrices et pour avoir envie de (re)lire cette grande romancière.

Le Figaro par Marie-Noëlle Tranchant
La réalisatrice Chanya Button explore avec intelligence l’histoire d’une passion amoureuse et littéraire entre les écrivaines Virginia Woolf et Vita Sackville-West.

Rolling Stone par Sophie Rosemont
Moderne et nécessaire.

Voici par Daniel Blois
Subtil et très actuel dans son étude des genres, mis en scène avec soin et tact, le film peut aussi compter sur deux formidables actrices.

Culturopoing.com par Miriem Méghaïzerou et Sophie Yavari
Autant qu’un film sur l’éclosion d’une passion entre deux femmes de lettres, Vita &Virginia évoque la gestation d’Orlando, un des romans les plus étonnants de Virginia Woolf, en adoptant des partis-pris formels audacieux qui donnent l’impression de regarder notre époque depuis celle du Bloomsbury Group.

Le Monde par Thomas Sotinel
Un film sensuel et cérébral (…).

Le Parisien par Catherine Balle
Malgré une interprétation un peu ampoulée, Vita et Virginia raconte avec finesse une histoire d’amour anti-conformiste et complexe.

Ouest France par La Rédaction
Le portrait des deux femmes est réussi, mais la manière d’injecter du contemporain dans la mise en scène fait un peu toc.