Un vol XLAirways annulé depuis jeudi

xl_airways— AFP & lefigaro.fr —

La compagnie low cost XL Airways a annulé jeudi un vol Paris-Fort-de-France et demandé aux passagers qui le pouvaient de “rentrer chez eux”, les laissant sans nouvelle depuis lors, a rapporté un voyageur déçu samedi à l’AFP.

Programmé pour un départ de l’aéroport Roissy-Charles-de-Gaulle à 16H50, le vol a été d’abord retardé de quatre heures, puis annulé à 23H30 en raison d’un “problème de moteur” avec la promesse d’un décollage le lendemain, raconte ce passager, Pierre Volpilhac, éducateur sportif de 53 ans qui devait s’envoler en famille pour la Martinique.

Contactée, la compagnie a assuré samedi à la mi-journée que les passagers avaient été progressivement reportés sur d’autres vols partout où il restait des places disponibles. “Sur 280 passagers, il nous reste à en faire partir 27” a affirmé une porte-parole.

Dans un premier temps, une employée d’XL Airways avait confirmé à l’AFP l’annulation du vol, mais refusé tout commentaire, arguant qu’il n’y avait “aucun responsable avant lundi”.

XL Airways a pris en charge l’hébergement à l’hôtel des passagers venus de province, mais M. Volpilhac habitant près de l’aéroport était rentré chez lui avec la promesse d’être contacter par texto pour prendre un vol initialement reprogrammé vendredi.

“Mais depuis nous sommes sans nouvelle”, expliquait samedi matin Pierre Volpilhac, auquel l’agence de voyage auprès de laquelle il avait acheté ses trois billets, sa location de maison et de voiture, proposait “un vol le 24 juillet”.

“On n’ose pas bouger” de peur de manquer un appel de la compagnie, “on se sent comme en prison à la maison” confie-t-il.
De plus la compagnie ne peut être contactée que sur un numéro payant, facturé 34 centimes d’euros la minute, au prix de longues minutes d’attente.

Selon une source aéroportuaire au moins 150 personnes étaient encore hébergées dans les hôtels de la zone vendredi soir.
“Nous avons dérouté certains de nos vols pour Cancun vers la Martinique, acheté des place sur d’autres compagnies et les derniers passagers devraient partir ce soir ou demain (dimanche) au plus tard” a affirmé la porte-parole en début d’après-midi.

Lefigaro.fr avec AFP