Tag Archive for Stanislas Sauphanor

Mirpou au royaume des enfants

Précédé de quelques considérations sur la politique culturelle

— Par Selim Lander—

Du théâtre jeune public à l’Atrium, c’est non seulement rare mais précieux à voir l’affluence à la représentation programmée à 17 h un samedi après-midi, jour et heure bien choisis au demeurant pour attirer les petites têtes brunes ou blondes et leurs parents. Il n’est jamais trop tôt pour donner le goût du théâtre, aussi ne peut-on que souhaiter que de telles séances deviennent plus fréquentes.

En cette période d’élection présidentielle, les institutions culturelles sont sur la sellette. Aucun des deux candidats restant en lice ne semble décidé à pérenniser sans examen un système où les institutions culturelles à caractère plus ou moins officiel captent la quasi-totalité (85%) du budget du ministère de la Culture. La question récurrente est celle du public qui fréquente ces institutions, un public que l’on sait culturellement favorisé. Car si des solutions existent pour faire accéder le public « populaire » à la culture « noble », elles n’ont jamais été mises en œuvre avec la vigueur nécessaire.

Lire Plus =>

L’Histoire du Royaume de Mirpou

Samedi 29 avril 2017 à 17h. Tropiques-Atrium

De Stanislas Sauphanor
Cie OeilduDo
Texte & Mise en scène : Stanislas Sauphanor
Avec : Stanislas Sauphanor & Virginie Brochard
Création lumière : en cours
Costumes & Scénographie : en cours

Prix Etc_Caraïbe 2015 – Meilleur texte jeune public

Il était une fois l’histoire d’un royaume gigantesque dirigé par un roi exceptionnellement bête. Après avoir renvoyé sa femme, il décide d’organiser un grand concours pour trouver une nouvelle reine.
Celle qui sera choisie sera la belle Dina, jeune fille courageuse de la famille des Padaccords. Comme le nom l’indique, cette famille indocile est incapable de se soumettre aux lois tyranniques. Mais à Mirpou, l’insubordination est interdite sous peine d’être jeté aux lions. Et l’arrivée d’un nouveau premier ministre qui exige que tous les sujets lui fassent une déclaration
d’amour et d’allégeance ne vient pas arranger les choses…
Cette pièce est inspirée à la fois des Contes des Mille et une Nuits et d’Esther de Racine, mais avec la fraîcheur de ton des films d’animation des studios Pixar ou Dreamworks.

Lire Plus =>