Tag Archive for Maryvonne Brisson

Mes impressions sur « Jaz », au gré de mes fantaisies.

— Par Maryvonne Brisson —

Fermons les yeux un instant et figurons-nous une scène nue, une scène où ne trône qu’un patron bien galbé et surmonté d’un chic chapeau de femme.  Voilà le décor nu, la nudité de nos vies modernes et fragiles. La fragilité d’une belle jeune femme libre et insoumise. Existence fragile d’encombres, de déchets et de la solitude dans la foultitude moderne d’une cité en dérive.

La violence de l’homme éructe la bestiale voix d’une  pulsion assouvie. Pleurs, plaintes ou éructations d’un homme repentant ? Animal rampant et implorant. Jaz, la voix de la douleur, du crime banal dans une société avilissant le meilleur d’elle-même : La Femme.

Je suis saisi de frayeur et médusé par le jeu voluptueusement violent de cette jeune actrice qui sert bien ce drame moderne qui doit heurter et hanter nos âmes bien pensantes et très accommodantes. La voix , celle de Jaz, belle et fragile proie des fantasmes d’un criminel lubrique. Le couteau obscène et la litanie d’une descente aux enfers, du viol. La voix de Jaz éructe et crie la douleur glaçante d’une chair outrée et d’une vie fracassée.

Lire Plus =>